Lithothérapie

La lithotherapie : rencontre avec Daniel Briez

Publié le 2 novembre 2012 - Mis à jour le 4 mars 2016
Curieuse de tout, piquée d'écriture. Ex-responsable édito de FemininBio, blogueuse empathique aimant raconter la vie des autres @parisbylight.
© Daniel Briez

A l’occasion de la sortie de son nouveau livre « Cristaux et Santé », Daniel Briez, spécialiste en lithothérapie nous dévoile les fondamentaux de cette discipline qui commence à faire des adeptes.

En grec « lithos » signifie pierre, et la lithothérapie utilise l’énergie des cristaux pour tenter de soigner. Cela vous laisse perplexe ? Pourtant les propriétés thérapeutiques des minéraux remontent à la nuit des temps. Ainsi les Égyptiens connaissaient bien le Lapis-lazuli qu’ils réduisaient en poudre pour se libérer de leurs maux. A partir de la galène, autre espèce minérale, ils fabriquaient leur khôl pour se maquiller. Plus proche de nous, il nous arrive de faire porter aux bébés un collier d’ambre, une pierre connue depuis des millénaires pour apaiser le système nerveux central.

Alors comment une pierre, qui semble être un objet inerte comme un autre, peut-elle ainsi agir sur notre corps ? Pourquoi cette pierre plutôt qu’une autre ? Quand, comment et pourquoi l’utiliser ? Autant de questions que nous avons posé à Daniel Briez, fondateur de Cristaux et Santé. Cet auteur passionné et autodidacte nous parle de beauté, d’équilibre, de couleur, de brillance et aussi de résonance vibratoire du cristal.

La résonance vibratoire est  une notion un peu abstraite, pouvez-vous nous en dire plus ?

Mettez dix personnes devant une table face à cent variétés de pierres différentes. Aucune d’entre elles ne choisira la même. Le choix se fait en fonction de la façon dont cette pierre résonne en chacune d’elles.

Qu’entendez-vous par « résonner » ?

Le corps est un émetteur-récepteur dont toutes les cellules vibrent. Cette vibration intègre notre code génétique, ce que l’on est, et ce que l’on a accumulé dans notre vie. La résonance est aussi issue de la perception que l’on a de soi-même. La combinaison de tous ces paramètres fait que l’on émet de la sympathie ou de l’antipathie, que l’on est attiré par une personne ou une autre. Chaque corps a une résonance qui lui est propre et aura tendance à se tourner naturellement vers des choses qui lui sont favorables. Pour en revenir aux pierres, même en ne considérant qu’une seule variété, la forme, la couleur et l’aspect de chaque pierre attireront des personnes différentes.

S’il s’agit surtout d’attirance, pourquoi s’intéresser aux pierres plus qu’à n’importe quel autre objet ?

Les pierres sont des émanations de la nature et subissent très peu d’interventions humaines. Bien sûr, elles sont nettoyées et travaillées lorsqu'on les reçoit, mais très peu par rapport à des objets manufacturés. Une pierre se trouve être de même nature qu'un arbre, une plante ou même un animal. C'est du vivant ! D'ailleurs une pierre change quand on la touche, de couleur par exemple.
Ce changement s’explique scientifiquement : le dioxyde de silicium contenu dans les pierres est aussi un composant nécessaire au corps humain. Tous les microprocesseurs des machines qui nous entourent contiennent aussi du dioxyde de silicium qui mémorise l’information et l’émet. Nous sommes donc réceptifs à tout ce qui nous entoure : un lieu, un corps, un objet.

Quelle première approche peut-on avoir avec les pierres ?

Chaque cristal vibre à une fréquence qui lui est propre, et il en est de même pour notre corps. Nous établissons donc des correspondances entre les pierres et les parties du corps afin de les rééquilibrer.
Prenez la cornaline : cette pierre orange correspond au féminin. Si l’on ne vit pas bien sa féminité, la fréquence correspondante se trouve bloquée. Même si nous l’on n’a pas conscience de ce blocage, le corps réagit en ce sens et va le traduire dans ce cas précis par des cycles difficiles, un rapport à l’homme compliqué etc. La cornaline aura pour effet de relancer cette fréquence, débloquer les énergies et améliorer cet état.
Pour choisir les pierres dont nous avons besoin, il est important d’être spontané, de se laisser guider par son instinct. Ce qui est difficile au début, c’est de passer outre notre mental, qui est formaté par l’égo. Or l’égo est la représentation que l’on se fait de nous même, totalement différente de qui l’on est vraiment ! Au départ, il est normal d’analyser la pierre mentalement, mais il faut savoir s’en détacher. Le travail commence alors en prenant la pierre en main de temps en temps, car l’échange avec le cristal se fait par capillarité. Attention, il faut une taille suffisante de pierre pour obtenir un effet (100-150g).

Alors qu’est ce que la lithothérapie ?

Je suis très réservé sur ce sujet. Je suis expert dans ce domaine et la lithothérapie fait l’objet de plusieurs de mes livres. Toutefois c’est une vraie science qui nécessite un bagage et de l’expérience que peu de gens ont. Par notre société « Cristaux & Santé » nous avons à cœur de faire circuler une information juste auprès du grand public, et de transmettre une pédagogie claire pour éviter les dérives.

Comment expliquez-vous cet engouement récent pour la lithothérapie ?

Dans notre société actuelle, nous sommes saturés de fausses réponses et nous cherchons d’autres pistes. Il en existe beaucoup en développement personnel, celle-ci est une autre alternative.

Quel est votre parcours de vie ?

Je travaillais dans l’import-export à l’international. Puis une rupture de vie m’a amené à me remettre en question et à effectuer une démarche pour apprendre à me connaitre et tenter d’aller mieux. Je me suis appuyée, pour cela, sur la tradition ésotérique, afin d’en comprendre un certain nombre de mécanisme, dont l’énergétique.

Je suis devenu chercheur et j’ai observé les mécanismes de l’évolution de la conscience.  Aujourd’hui le minéral  et la couleur sont les 2 axes hors mental que j’utilise pour travailler.

Il reste quand même des suspicieux vis-à-vis de ce genre de pratique, que leur répondez-vous ?

Bien sûr, il y a des gens pour qui cela va avoir un sens et d’autres non. Ce qui est important dans cette approche c’est qu’il n’y a pas d’effet secondaire, que l’on ne peut pas nuire avec la pierre. Si une pierre ne nous convient pas, on ne la garde pas dans la main, on la repose et s’arrête.

Il y a également une démarche personnelle à effectuer pour parvenir à être « dans notre propre ressenti ». Il faut déjà comprendre que le mental prééminent n’est pas la réponse à tout, qu’il y a une grande différence entre l’être et l’égo. Et être suspicieux vis-à-vis de son égo ce n’est pas évident !

Comment utiliser une pierre ?

Pour ressentir les effets de la pierre, il suffit de la tenir en main, sans rien en attendre au départ. On peut aussi la glisser sous son oreiller.
Très important : nettoyez-la après usage (dès 10 minutes en main). La pierre mémorise tout ce qui s’échange avec notre corps, et il s’agit donc de ne pas recapter les énergies déjà déchargées. Pour cela, mettez votre pierre à tremper dans un bol d’eau quelques heures. Seules une dizaine de pierre ne supportent pas l’eau et il faut les nettoyer par fumigation.

Quelles pierres nous conseillez-vous pour la saison froide ?

La Cornaline pour se centrer et ne pas se laisser emporter par ses émotions
La Malachite pour renforcer son système immunitaire
La Labradorite pour ne pas être trop dans le mental et suivre le fil conducteur de ses pensées
La Tourmaline noire à poser devant l’écran de son ordinateur pour supprimer toutes les pollutions électromagnétiques. A ce sujet faites attention à la Shungite, souvent radioactive et qui est une arnaque très grave.

Des preuves scientifiques que cela fonctionne ?

Non aucune, sauf pour la tourmaline noire qui renvoie les ondes à la terre et pour laquelle il est possible de mesurer une diminution des ondes en sa présence.

 

Propos recueillis par Audrey Etner et Anne Ghesquière

Articles du thème Médecines douces
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par Amélie Laurence le 25 juin 2013 à 10h35
La lithothérapie

Pour les personnes étant perplexe, rien ne vaut l'essai de la lithothérapie pour se rendre compte des effets positifs sur notre corps. J'ai acheté une tourmaline noire justement sur un site equilibre-et-mineraux.com , j'en suis ravie !

Par Elena Brishoual le 8 juillet 2013 à 09h29
Problème de réception

Bonjour, j'ai un petit problème avec mes trois pierres (Lapis lazuli, Améthyste et quartz rose) je n'arrive pas du tout à ressentir leurs énergies malgrés de gros efforts de volonté et lorsque j'essaye de les touchée, je ne ressent rien.
Merci

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte