Homéopathie

J'ai testé : la formation homéopathie avec Albert Claude Quemoun

Publié le 22 septembre 2013 - Mis à jour le 20 février 2014
Curieuse de tout, piquée d'écriture. Ex-responsable édito de FemininBio, blogueuse empathique aimant raconter la vie des autres @parisbylight.
© Fotolia

J'ai assisté à la formation "Homéopathie" du Dr Albert Claude Quemoun. L'objectif était de comprendre les bases et savoir utiliser l'homéopathie au quotidien. Passionnant !

Samedi matin, 9h, Neuilly-sur-Seine (92). 

Quatre heures pour comprendre l'origine de l'homéopathie et apprendre les bases de l'utilisation de cette médecine efficace et naturelle. Il fallait toute la connaissance et la verve du Docteur Albert-Claude Quemoun pour tenir en éveil une assemblée de... femmes (!), professionnelles de santé ou néophytes désireuses d'en savoir plus. 

>> Consultez le programme de la formation homéopathie

L'intérêt pour la quinzaine de participantes réunies ce matin, était d'avoir accès à des connaissances normalement dispensées dans des cours de facultés ou d'écoles privées, au cours d'un cursus plus ou moins long, diplômant ou non. 

Ce samedi matin, j'ai ainsi pu croiser une sage-femme, une aide-soignante, une infirmière, une reflexologue, une apicultrice, une pharmacienne, toutes captées par "l'histoire" contée par Albert-Claude Quemoun. Car comment faire de la vulgarisation tout en restant scientifique ? De la pédagogie précise, illustrée d'exemples compréhensibles de toutes ?

"J'ai volontairement omis de préparer quelque chose par écrit..." commence le Dr Quemoun. Car c'est bien de sur-mesure qu'il s'agit. Après nous avoir demandé notre "niveau en homéopathie" (peu elevé en ce qui me concerne), nous voici il y a 200 ans avec Hahnemann, le père de l'homéopathie. 

Voici un petit résumé de la matinée de formation à l'homéopathie. Tout cela est détaillé dans son livre "Ma bible de l'homéopathie", éditions Quotidien Malin

Homéopathie : similitude, infinitésimalité et globalité

Avant d'entrer dans le détail, il est important de rappeler les 3 grands principes de l'homéopathie 

SIMILITUDE : "On donne pour soigner un malade le même médicament qui, expérimentalement et chez un individu sain, provoque la même série de symptômes dont souffre le patient". 

INFINITESIMALITE : "Hahnemann se rend vite compte que de nombreuses substances sont trop toxiques pour êtres administrées à dose pondérale (en fonction du poids de l'individu), il décide donc de les donner en doses infimes après les avoir diluées et dynamisées plusieurs fois, selon le principe Primum non nocere (d'abord ne pas nuire)."

GLOBALITE : "Contrairement à l'allopathie qui se focalise sur les symptômes, l'homéopathie s'intéresse plus au malade dans sa globalité. Au delà des symptômes, elle prend en compte la façon dont ils s'expriment chez le patient." 

Fabriquer un médicament homéopathique : que signifie les DH et CH sur les tubes de granules ?

Au départ de l'homéopathie il y a des matières premières d'origine végétale ou animale. Elles sont broyées et réduites en poudre avant d'être mises à macérer dans un mélange d'eau et d'alcool à raison d'1/10ème de substance active pour 9/10ème de solvant. Au bout de 15 jours, le liquide est pressé et filtré afin d'obtenir ce que l'on appelle la Teinture Mère (TM). C'est la TM, très riche en principes actifs et utilisée parfois en phythothérapie, qui doit passer par plusieurs dilutions successives au centième (CH ou centésimale hahnemanienne) ou au dixième (DH ou décimale hahnemanienne).  

4CH, 9CH, 15CH, 30CH.... Quand utiliser quelle dilution ?

La dilution 4CH ou 5CH est utilisée pour les signes locaux

La dilution 7CH ou 9CH est utilisée pour les signes généraux

La dilution 15CH ou 30CH est utilisée pour les signes psychiques et/ou chroniques. 

Le profil homéopathique. Qu'est ce que c'est ? Comment connaître le sien ?

L'homéopathie dispose des médicaments symptomatiques utilisées en cas de pathologie aigue, et les médicaments de fond, de "profil" qui traitent un état plus général. 

Le profil homéopathique tient compte du comportement de la personne, de son caractère et de ses antécédents médicaux. En effet, face à une même maladie, nous ne réagirons pas de la même façon selon notre profil. 

Les différents profils sont détaillés dans le livre du Dr Albert-Claude Quemoun, mais à titre d'exemple :

NUX VOMICA : est plutôt mince, vif, nerveux, compétitif, ambitieux, il veux dominer. Il travaille beaucoup, ses repas sont desordonnés, il a tendance à somnoler après un repas bien arrosé. Il aime les aliments riches et les plats en sauce. Il est hyperactif au travail mais hypoactif sur le plac physique, il a donc tendance a développer des pathologies de sédentarité. 

IGNATIA : est un sujet paradoxal. Il est angoissé et a souvent une "boule à la gorge" et le plexus serré. Il peut manger un plat très riche et pourtant bien le digérer s'il le mange avec des personnes qu'il apprécie, ou au contraire mal digérer un repas pauvre s'il est en compagnie de personnes qu'il n'aime pas. La femme enceint par exemple, peut se retrouver IGNATIA, elle aime des choses qu'elle n'a pas l'habitude d'aimer. 

Une fois que l'on determine son profil, on comprend qu'un médicament lui est associé. Comment l'utiliser alors ? 

En prévention pour maintenir l'équilibre : une dose en 15 CH une fois par an

En cas de maladie chronique : une ou deux fois par mois, une dose en 15CH pour stimuler les défenses

En cas de maladie aigue : le remède de profil n'est pas toujours nécessaire et les médicaments symptomatiques peuvent suffire. 

Si l'on se reconnait dans deux profils : alterner les médicaments correspondants chaque semaine. 

Dans tous les cas, il est conseillé de consulter un médecin homéopathe. 

Le terrain : comprendre les differentes constitutions du corps

Enfin, pour conclure cette matinée riche en informations, il était indispensable de comprendre la notion de TERRAIN et les CONSTITUTIONS. 

Les profils (ci-dessus) peuvent être regroupés en mode réactionnel commun que l'on appelle les "terrains" ou "diathèses" : la psore, la sycose, le tuberculinisme et la luèse. 

La constitution est définit par les caractéristiques physiques de chacun : 

CARBONIQUE : tout en largeur, le cou large, peu souple, les articulations rigides, musclé. C'est le rugbyman ou chez les animaux le boxer ou le cheval de trait. Le remède adapté peut-être, en fonction de l'âge CALCAREA CARBONICA, KALIUM GRAPHITE, BARYTA CARBONICA

PHOSPHORIQUE : longiligne, dents longues couleur ivoire, fragilité pulmonaire, problème respiratoire, déminéralisation, fragile psychiquement, brûle intellectuellement. Il peut être adapté de prendre IODUM (chaud), PHOSPHORUS (frileux), CALCAREA PHOSPHORICA (équilibré), KALIUM PHOSPHORICUM (fatigué)

FLUORIQUE : asymétrique, hyperlax, troubles des ligaments fréquents, sciatique, asymétrie du visage. Il s'agit de prendre alors CALCAREA FLUORICA (équilibré). 

Quelle est ma constitution ? Par Albert-Claude Quemoun. 

A la fin de la formation, une question brûlait toute les lèvres : mais alors, je suis "quoi" moi ? Le Dr Quemoun s'est alors livré à une mini-consultation personnalisée à la demande générale. 

Analyse de la forme du visage, de la température des mains, de la taille des doigts par rapport à la paume de la main, largeur des doigts, alignement de l'avant bras par rapport au coude. 

-> moi, je suis PHOSPHO-FLUORIQUE, et je dois donc faire attention à mes dents et aux problèmes de circulation sanguine

Dr Quemoun, quel est l'intérêt pour vous de dispenser cette formation à un public parfois néophyte ? 

"D'informer qu'il existe d'autres techniques, non iatrogènes (occasionné par un traitement médical NDLR). Montrer l'importance du diagnostic préalable, ne pas utiliser forcément que l'homéopathie mais pouvoir choisir sa voie thérapeutique. 

Cette formation permet aux personnes qui y assiste d'apprendre à se connaitre eux-mêmes. Nous avons abordé les terrains, les constitutions etc., tout cela permet une meilleure connaissance de son corps et de ses éventuelles pathologies pour mieux les soigner." 

Albert-Claude Quemoun, l'homéopathie comme art de vivre 

Albert-Claude Quemoun
Albert-Claude Quemoun
Albert-Claude Quemoun est Docteur en Pharmacie et chercheur, Président de l’Institut Homéopathique Scientifique (IHS), ex-vice-président de la Société Française en Homéopathie (SFH) et ex-chargé de cours d’homéopathie à la faculté de médecine de Paris XII. Il est notamment l’auteur de "Ma bible de l’homéopathie", guide pratique aux éditions Quotidien malin.

 

Vous aimerez aussi :
>> Le magazine Hors-Série spécial homéopathie au féminin en version PDF

Articles du thème Homéopathie
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte