Blog du mois

L'Arbre à Patates, le blog bio sans tabou d'Ombeline Hoor

Publié le 21 janvier 2014 - Mis à jour le 11 juillet 2014
Curieuse de tout, piquée d'écriture. Ex-responsable édito de FemininBio, blogueuse empathique aimant raconter la vie des autres @parisbylight.
Ombeline Hoor, auteur du blog l'Arbre à Patates
Ombeline Hoor, auteur du blog l'Arbre à Patates

Ombeline Hoor cultive "L'Arbre à Patates, le blog du blabla bio". Elle y aborde les sujets qui l'interpellent : initiatives et livres engagés, cosmétiques et restaurants bio ou polémique sur le soutien-gorge... Rencontre.

Mon blog c'est mon espace d'expression. J'ai ouvert "L'Arbre à Patates" dans le cadre d'un cours, il y a quelques années. J'y relatais mes expériences : shampoings, savons, crèmes... Je testais tout ce qui me tombait sous la main ! Ça ne présentait pas un grand intérêt, il faut dire ce qui est, alors j'ai décidé de m'intéresser aux étiquettes d'un peu plus près. À ce moment-là, on n'était que deux ou trois blogueuses à les décrypter...

Après quelques mois, je me suis lassée, et d'autres le faisaient nettement mieux - je pense aux membres de la Slow Cosmétique -  alors j'ai changé de cap.

Maintenant, je parle d'initiatives culottées, de bouquins engagés, de restaurants aussi de temps en temps... Les sujets sont plus variés, je m'investis davantage, je n'écris que lorsque j'en ai véritablement envie, je ne me mets plus de pression comme j'ai pu le faire.

Je n'ai rien publié depuis plus d'un mois mais je n'en fais pas toute une montagne. J'ai deux ou trois idées qui germent tranquillement dans un coin de ma tête.

Ton dernier coup de cœur engagé ?

Treez, sans hésitation. C'est un bracelet qui plante des arbres, une chouette façon de prendre part à la reforestation. Je vous invite à jeter un œil à l'article que j'ai fait sur le sujet, il se pourrait bien que ça vous inspire des idées cadeaux, même si Noël est passé !

Ton dernier coup de gueule engagé ?

Ouh la... Je pourrais dresser toute une liste ! Dernièrement, j'essaie de faire comprendre à mon entourage que bon nombre de nos habitudes et comportements nous sont dictés par la société, que nous ne sommes pas tenus de respecter toutes ces normes sans queue ni tête. Les vaccins, le port du soutien-gorge... et j'en passe !

Ton geste éco-responsable pour la planète ?

Je suis extrêmement vigilante sur ce que je consomme. Je fréquente les magasins bio, j'arpente les marchés et, dernièrement, j'ai rejoint La Ruche qui dit oui : priorité au local ! Dans ma salle de bain tout est bio, dans la cuisine je trie et je recycle, et quand je me déplace, je fais du covoiturage. J'essaie d'être la plus cohérente possible...

Le monde idéal serait pour toi… ?

Un monde sans Monsanto ! Je rêve d'une démocratie, une vraie, où chacun aurait sa place et prendrait conscience du rôle qu'il a à jouer, dans le respect de soi-même, d'autrui, de l'environnement.

L'Arbre à Patates
L'Arbre à Patates
Qu’emportes-tu toujours avec toi quand tu sors ?

Un carnet, un stylo et dernièrement mon appareil photo.

Qu'y a-t-il sur ta table de nuit ?

Des bouquins, une crème pour les mains et une bouteille d'eau.

Ta routine beauté bio ?

C'est assez succinct, à vrai dire : le lait démaquillant à la rose de Melvita, la crème de jour à la mélisse de Dr Hauschka, le déo Soapwalla, le lait pour le corps au citrus de Weleda, et c'est tout ! Je ne suis pas très branchée "maquillage"...

Ta dernière folie ?

J'ai dévalisé les rayons d'une librairie et, dans un autre genre, je me suis lancée dans une expérience : je ne porte plus de soutien-gorge pour voir si les fameux ligaments de Cooper reprennent de la vigueur au bout de 3 mois ou pas.

Ton porte-bonheur ?

Un petit dé en métal, offert par mon meilleur ami il y a près de 15 ans, à moins que je ne le lui aie piqué, je ne sais plus...

Un cadeau atypique que l’on t’a fait ?

Un rideau de douche, pour mes 18 ans. Mon frère, qui ne manque pas d'humour, a le chic pour marquer les esprits...

Un lieu où on est sûr de te croiser ?

En ce moment, c'est le parc à côté de chez moi. Je cours, je me promène, je fais de la photo...

Ton portrait chinois

Si j’étais un adjectif, je serais… pétillante. J'aurais répondu "obtuse" il n'y a encore pas si longtemps mais la vie s'est chargée de m'ouvrir les yeux et j'ai cessé d'être en colère.

Si j’étais un animal, je serais… un colibri.

Si j’étais un bruit, je serais… le ressac des vagues.

Si j’étais une matière, je serais… de la fibre de bambou.

Si j'étais une couleur, je serais… l'orange.

Si j’étais un sentiment, je serais… la passion.

> L'Arbre à Patates : www.larbreapatates.fr

> Suivez Ombeline sur Twitter : @L'Arbre_

> Retrouvez cette interview et une expérience de lecture optimisée dans le magazine FemininBio de janvier 2014 sur iPad

Articles du thème Green people
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte