Sédentarité

Le manque d’activité physique tue autant que le tabac : conseils pour se mettre à bouger

Publié le 16 mai 2013
L'inactivité tue autant que le tabagisme en 2012. L'ICCR appelle au changement de mode de vie
L'inactivité tue autant que le tabagisme en 2012. L'ICCR appelle au changement de mode de vie

Selon les dernières analyses internationales, le manque d'exercice physique est responsable de 5,3 millions de décés dans le monde en 2012. Plus que le tabagisme qui tue déjà 5,1 millions de personnes chaque année.

Si certains restent ou deviennent des sportifs invétérés, nous sommes de plus en plus sédentaires. Nous prenons la voiture pour chaque déplacement, les ascenseurs plutôt que les escaliers, rechignons à marcher. Résultat 35% de la population mondiale est complètement inactive avec les problèmes de santé qui s'en suivent : obésité, diabète de type 2 entrainant à terme de nombreux accidents cardiovasculaires.

Plus d'activité physique, moins de sédentarité : conseils simples
  • Éviter une alimentation de faible qualité et dense en calories
  • Bouger tous les jours au moins 30 minutes
  • Aller au travail à pied ou à vélo
  • Descendre une station avant son travail ou son domicile pour effectuer une partie du trajet à pied
  • Diminuer le temps passé assis, se lever toutes les heures une minute et bouger (pour ranger un dossier, boire un verre d'eau, jeter un papier...)
  • Privilégier l'activité physique quotidienne
  • Prendre les escaliers plutôt que l'ascenseur
  • Organiser son quotidien autour du mouvement
  • Faire ses courses à pied
Le tout est de passer le moins de temps assis à ne rien faire. A bon entendeur ! 
(Conseils du Pr Martine Duclos, membre français de l'ICCR*)
Quelques idées pour bouger plus : 

*A propos de l'ICCR : 

 

L’ICCR (International Chair on Cardiometabolic Risk) se mobilise pour sensibiliser le corps médical depuis 6 ans, et s’attache à rappeler l’importance de l’éducation et de la nécessité d’adopter de bonnes habitudes de vie, une bonne hydratation, et lutter contre l'inactivité physique. Les stratégies de prévention de l’obésité, en particulier abdominale, et du diabète de type 2 doivent prendre en compte le déficit d’activité physique, une mauvaise alimentation et l’équilibre énergétique, mais également la nature des sources d’apports caloriques. L’épidémie d’obésité et de diabète de type 2 est une conséquence directe d’un mode de vie généralisé, caractérisé par l'inactivité physique, une alimentation riche en calories incluant une surconsommation de boissons sucrées qui contient trop souvent des calories inutiles. Il s’agit bien là d’une préoccupation actuelle majeure qui, portée à la connaissance de tous est la clé d’une vie meilleure, d’une baisse des coûts de santé et d’un allongement de la durée et de la qualité de la vie. 

 

Articles du thème Faire du sport
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte