Shiatsu

Quels sont les bienfaits du shiatsu pour mon enfant?

Publié le 17 août 2017 - Mis à jour le 2 novembre 2017
© Unsplash / Amy Treasure

Votre enfant est timide, anxieux, hyperactif ou manque de confiance en lui? Le shiatsu pourra l'aider à apprivoiser ses émotions, les gérer sans pour autant les réprimer. Clotilde Poivilliers, thérapeute enseignante en shiatsu quantique, organise des ateliers d'autoshiatsu dès la maternelle. Rencontre.

Le shiatsu, vous connaissez ? C'est un soin énergétique japonais, issu de la médecine traditionnelle chinoise dont les fondements datent de plus de 5000 ans. Le shiatsu se pratique par des pressions lentes et profondes, le long des méridiens d'acupuncture, à l'aide des pouces et des paumes des mains. "Il a pour but de rééquilibrer les énergies du corps afin d'éveiller ou de stimuler ses capacités naturelles de défense (autoguérison) et ses mécanismes d'autorégulation pour mieux faire face aux agressions de la vie courante : surmenage, inactivité, pressions professionnelles; difficultés relationnelles, solitude, chocs émotionnels, microbes, refroidissements, perturbations climatiques, etc..." explique Clotilde Poivilliers, thérapeute enseignante en shiatsu, spécialiste en gestion du stress et des émotions et auteure de deux livres paru aux éditions Eyrolles : "L'énergie corps-esprit pour vivre en harmonie" et "J'arrête de me trouver nul(le)".


En effet, la Médecine traditionnelle Chinoise considère que le corps et l'esprit sont intimement liés et que toute manifestation excessive de l'organisme provient d'un dérèglement énergétique : 80% des symptômes seraient dus à des émotions et des pensées mal gérées. "Chaque méridien d’acupuncture est associé à un organe et une fonction sur le plan physique,  mais aussi à une émotion et à un comportement. Le shiatsu permet donc d'agir également sur le plan psycho-émotionnel et comportemental", complète Clotilde Poivilliers.

Et pour les enfants, pourquoi le shiatsu peut-il être bénéfique ? Il va apaiser et recentrer les enfants nerveux ou hyperactifs, sécuriser les adolescents en manque d'assurance ou de répères. Il favorise également l'ouverture et la communication chez l'enfant, ce qui lui permet de se structurer plus aisément, de gérer ses émotions, de mieux se concentrer et de bien se détendre. La thérapeute précise que "les enfants vivent leurs émotions à 100%  en les faisant sortir de leur corps par un langage particulier et une gestuelle spécifique, non contrôlés par leur volonté.  Jusqu’à 6 ou 7 ans, ils ne sont pas en mesure d’agir volontairement dessus, leur cerveau n’étant pas assez mûr pour les gérer en conscience. Passer par une voie qui court-circuite l’inconscient et l’instinct - la voie énergétique - est une façon idéale de les « apprivoiser », c’est à dire de les gérer sans pour autant les réprimer".

Les réprimer ? En effet dès le plus jeune âge, les enfants  comprennent instinctivement qu’ils doivent étouffer l’une ou l’autre de leurs émotions au profit d’une autre. "On apprend très tôt aux petites filles de ne pas se mettre en colère comme aux garçons de ne pas pleurer. C’est ce qu’on appelle "les émotions racket" et ça risque de les pénaliser plus tard car il  y aura au moins une émotion réprimée qu’ils n’oseront pas exprimer. Toute émotion exacerbée à long terme ou définitivement, entraine un déséquilibre, le corps risque de déclencher des maux (symptômes ou maladies) pour exprimer ce qui n’a pas été correctement dit avec des mots ou avec les émotions". Pour la thérapeute il est donc fondamental d'apprendre dès le plus jeune âge, à s'approprier pleinement ses émotions, à les comprendre, les accepter et les vivre en conscience de façon équilibrée pour ne pas se priver de tout ce qu'elles peuvent apporter à soi-même et dans ses relations avec les autres

Clotilde Poivilliers organise donc avec Pascale Oden, praticienne en shiatsu et spécialiste en gestion des émotions dès la maternelle, des ateliers pour les petits mais aussi pour les plus grands. Pour avoir un aperçu du déroulement des séances, Clotilde nous explique les principes de leurs ateliers, découpés en plusieurs parties :

1- "Les quatre émotions principales, (joie, colère, tristesse et peur) sont présentées aux enfants, de façon simple et ludique avec des explications, des mimiques et des figurines qui leur sont distribuées. Nous leur expliquons que les émotions sont le reflet de ce qui se passe à l’intérieur de nous, un peu comme dans une voiture : la colère qui nous fait accélérer, la peur qui nous fait freiner, la tristesse qui nous fait passer d’un état à un autre et la Joie qui est le moteur qui nous fait avancer dans la vie. 

2-  Nous leur montrons quatre points d’auto-shiatsu (que nous appelons « points magiques » pour les plus petits) : ils les expérimenteront sous notre supervision afin de pouvoir les reproduire dès que cela sera nécessaire (selon eux et selon leurs parents). 

3- Quelques exercices de Brain Gymn qui est une sorte de gymnastique du cerveau avec des mouvements croisés qui permettent de reconnecter les 2 hémisphères, gauche (logique/rationnel) et droit (intuitif / créatif) et de faire coopérer les 3 parties du cerveau : le reptilien (instinctif), le limbique (émotionnel) et le cortex (réflexion).

4- Pour les tous petits, l’atelier se termine par un petit exercice ludique de relaxation guidée (le pantin qui se transforme en limace), pour retrouver ou maintenir le calme.

Et pour les plus grands, il y a d’autres parties : 

  • Le dronecoach ® , un outil d’auto-observation, pour se « prendre en flagrant délit » de colère, d’autosabotage ou d’auto-dévaluation, afin de rectifier le tir. 
  • La respiration 5/7 ou « zen » pour retrouver ou maintenir le calme
  • La relaxation minute guidée, à partir du "Body-Scan".
  • La méditation des 6 sens qui est basée sur la perception de l'environnement extérieur par la vue, puis l’audition, puis l’olfaction, le goût et le tact et aussi avec le 6ème sens.."

​Pour en savoir plus, retrouvez le site SHIATSUTHEMA des deux praticiennes qui organisent les ateliers dans un cadre privé ou scolaire. 

Articles du thème Mon enfant et moi
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte