Soja

Le soja : une source incroyable de protéines et un allié à la ménopause

Publié le 26 février 2013 - Mis à jour le 21 février 2014
Pousses de soja ou haricot mungo
Pousses de soja ou haricot mungo
© Fotolia

Longtemps réservé au baba bobo fan de bio et aux spécialistes de la cuisine japonaise, le soja est aujourd’hui un produit courant que l'on trouve dans nos supermarchés. Tofu, sauces soja, tempeh, miso… Quelles sont les propriétés des produits au soja ?

Nous sommes de plus en plus nombreux à consommer du soja, cette plante légumineuse originaire d’Asie du sud-est. Sans gluten, ni lactose, cet ingédient de base de l’alimentation bio est la graine la plus riche en protéines du monde végétal.

Soja jaune, soja vert

Il s'agit de bien faire la différence entre le soja jaune, qui doit être cuit ou fermenté pour être consommé, et le soja vert. Ce dernier sert pour la germination afin d’obtenir les « pousses de soja ». Le soja se présente sous différents formes : tofu, sauces, farine, graines germées… et bien d’autres encore.

Protéines complètes et huit acides aminés essentiels

Une des qualités essentielles du soja est sa richesse en protéines, raison pour laquelle il est beaucoup consommé par les végétariens. Cela en fait une bonne alternative aux protéines animales (viande, poisson, fromage). Le soja possède des protéines complètes qui contiennent huit acides aminés "essentiels" que le corps ne produit pas et qu'il doit donc trouver dans notre alimentation.

Il contient aussi des minéraux, de la vitamine B et beaucoup de fibres, qui contribuent à lutter contre la constipation, à baisser le cholestérol et le taux de sucre dans le sang. Il est également conseillé pour la prévention des maladies cardiaques. A l’indice glycémique bas, le soja aide en cas d’obésité, d’hypertension et de diabète.

Le soja : bon contre la ménopause mais déconseillé aux enfants

Autre qualité du soja : sa teneur en isoflavores, proches des hormones naturelles féminines. Il permet donc d'atténuer les effets secondaires liés à la ménopause. Ces hormones aident à la préservation du capital osseux, à diminuer les bouffées de chaleur et sont bénéfiques contre les cancers du sein, de l'utérus et de la prostate.

Attention : le soja est déconseillé aux enfants de moins de 3 ans car sa teneur en phyto-oestrogènes accélèrerait la puberté chez les filles et la retarderait chez les garçons. Il provoquerait une maturation trop rapide des organes génitaux (à très haute dose bien sûr !).

Déforestation, OGM, cultures intensives de soja ?

Revers de la médaille, le soja est cultivé de façon intensive pour nourrir les animaux d'élevage. La part de la production mondiale de soja destinée à l'alimentation humaine est seulement de 3%. 

De plus, même si les cultures OGM sont interdites en France, notre pays est un grand importateur de soja transgénique pour ses animaux.

Pour s'assurer de ne pas consommer d'OGM, se tourner vers l'alimentation biologique est une bonne solution. Greenpeace, par exemple, a publié un guide des aliments avec ou sans OGM. D'autre part, depuis le 1er juillet 2012, les produits alimentaires peuvent afficher la mention "sans OGM", selon les conditions décrites dans le décret de janvier 2012.

Bon à savoir : privilégiez les produits au soja fermentés qui sont plus digestes, plus riches en enzymes et surtout meilleur au goût.

Retrouvez les recettes végétariennes et gourmandes de Mlle Pigut et tous les bons plans pour passer simplement en mode "végé" dans notre magazine Hors Série végétarien dispo en PDF ou sur iPad. 

>> J'achète la version PDF du Hors-Série Végétarien

 

>> J'achète le Hors-Série végétarien sur iPad

Articles du dossier Le soja dans tous ses états
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte