Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Végé

Ces 11 trucs qu'on n'en peut plus d'entendre quand on est végétarien.... Et mes réponses !

légumes fruits couleurs verger potager Végétarien, végétalien, vegan
Rachel Leforestier
Rachel Leforestier
le 24 février 2014
Végétarienne depuis 20 ans, Rachel a tout entendu (ou presque) sur son choix alimentaire. On lui a demandé de nous faire une petite compil' des meilleures et plus fréquentes remarques que lui font les omnivores... Et aussi ses réponses (gratinées), à prendre ou à laisser.

Partenaire

1 - Compatissant : « Moi je ne pourrais pas, j'aime trop la viande ! / Ce n'est pas trop dur ? Ça ne te manque pas trop ? »

Pédagogue >> Je suis passée au végétarisme, petit à petit, à mon rythme. Je trouve du plaisir dans beaucoup d'autres aliments et, aujourd'hui, non, la viande ne me manque pas du tout.

"Connasse" >> Et toi, ton biberon te manque ? C'est pas trop dur ? Non ? Bon. Le végétarisme, c'est pareil. Les gens évoluent. Enfin, peut-être pas toi, mais les autres oui.

2 - Inquiet : « Mais comment tu fais pour les protéines ? Les carences ! Tu vas mourir ! Non, ne meurs pas ! »

Pédagogue >> Les protéines sont présentes dans une bonne partie des fruits et légumes secs. Il existe également beaucoup de produits à base de tofu ou de seitan qui remplacent avantageusement la viande... sans compter que je suis végétarienne, donc que je consomme des produits laitiers et des œufs, ce qui n'est pas le cas des végétaliens. (NDLR : pour équilibrer son alimentation végétalienne, seul un supplément en vitamine B12 est nécessaire. Voir la vidéo du débat sur l'alimentation végétalienne Dr Jérôme Bernard-Pellet / Dr Jean-Michel Cohen)

"Connasse" >> Moi, au moins, je mange mes cinq fruits et légumes par jour. Et sinon, tu prendras de la moutarde avec ton steak/frites ?

3 - Psychanalyste : « Tu as toujours été végétarienne ? Tu es allergique à la viande ? Tes parents étaient végétariens ? Tu as été élevée comme ça ? C'est pour des raisons religieuses ? »

Pédagogue >> Rien de tout ça. J'ai juste réalisé un jour que je ne supportais pas la souffrance animale et que je ne devrais pas la cautionner. C'est un choix raisonné d'adulte responsable, pas le produit de mon environnement.

"Connasse" >> En gros, tu es prêt à accepter n'importe quelle explication qui ne soit pas le simple fait que j'aie réfléchi ? Les gens font ça, tu sais, parfois. Réfléchir. Essaie, tu verras, c'est pas mal.

4 - Gourmet : « Hmmm un bon steak, pourtant, c'est bon... Une bonne côte de bœuf ! Hein ? » (déclaration à associer avec un clin d’œil appuyé ou un bout de viande planté sur une fourchette à trois centimètres de votre nez)

Pédagogue >> Il y a beaucoup d'autres aliments qui sont bons aussi, et qui n'impliquent pas la souffrance et la mort d'un animal.

"Connasse" >> Le « jus » du poulet (comme si c'était un fruit qu'on presse!) est constitué du gras du poulet qui coule en filets ; les pattes des moutons arrivent brisées à l'abattoir parce qu'ils ne veulent pas monter dans le camion ; on coupe le bec et les pattes des poules afin de pouvoir en faire tenir douze dans un mètre carré... et mille autres joyeusetés. Donc non, ce n'est pasbon et la simple odeur me révulse car je sens ce qu'elle est réellement : de la torture et de la mort grillée. Bon appétit.

>> Végétarien et gourmand avec Mlle PIGUT dans un hors-série très complet en PDF et sur iPad

5 - Fermier : « Tu manges bien des œufs ? Alors qu'est-ce que ça te fait de manger des petits poussins ? Piou ! Piou ! »

Pédagogue >> Les œufs des poules sont l'équivalent des ovules pour les femmes. À de très rares exceptions près, ils ne sont pas fécondés. Même si je couve cet œuf moi-même avec amour et que j'attends très longtemps, il ne deviendra jamais un poussin.

"Connasse" >> Un élevage aviaire de taille moyenne comporte 5000 poules. Il y a un coq. Disons qu'une poule pond un œuf tous les deux jours, ça fait donc 2500 poules que le coq doit tringler tous les jours, soit environ trois poules toutes les deux secondes, sans manger ou dormir. Ne soupçonnes-tu pas une certaine méconnaissance de ta part dans le processus de création de la vie ?

6 – Professeur (ou Académicien?) : « Pourtant tu manges du poisson : ils souffrent aussi les poissons, tu sais ! / Mais si, les végétariens mangent du poisson, tu confonds avec les végétaliens, voyons. / La preuve : je connais des végétariens qui mangent du poisson. »

Pédagogue >> Le concept entier de végétarisme est basé sur la minimisation de la souffrance animale. Les végétariens mangent des œufs et du fromage, mais aucune chair animale. Les végétaliens ne mangent aucun produit issu de l'animal (œuf, lait et dérivés, miel). Les végans ne consomment aucun produit issu du royaume animal (objets en cuir, produits testés sur les animaux...).

"Connasse" >> Ouvre un dictionnaire, banane. C'est végétarisme, pas poissontarisme. Si tu connais des végétariens qui mangent du poisson, c'est qu'ils ont aussi peu de vocabulaire que toi.

7 - Expert : « Nous sommes faits pour manger de la viande. / Nous sommes omnivores. / Notre dentition est faite exprès. »

Pédagogue >> Si tu compares notre denture avec celle des omnivores connus (porc, ours...), tu verras qu'elle est totalement différente. Nos canines sont beaucoup plus petites, par exemple. Il en va de même pour notre système digestif : si tu te places du point de vue anatomique et que tu étudies tous les aspects (dentition, forme de la bouche, sucs, appareil digestif, etc.), tu verras que nous sommes en réalité frugivores.

"Connasse" >> Quoi, tu es dentiste, maintenant ?

8 - Darwiniste : « C'est mangé ou être mangé : c'est dans l'ordre des choses . / Si tu étais seule sur une île déserte en train de crever de faim, tu mangerais des animaux. »

Pédagogue >> En situation de crise, les humains font ce qu'ils ont à faire pour survivre. Connais-tu l'histoire de cet avion qui s'est écrasé dans les Andes et dont les survivants ont mangé les cadavres des autres passagers ? Oui, je chasserais et tuerais des animaux pour survivre sur une île déserte si je le devais. Toutefois, dans la société dans laquelle nous vivons, j'ai le choix : je choisis donc de ne pas manger d'animaux.

"Connasse" >> Le nombre de morts humaines dues aux attaques de poulets, lapins, canards, moutons ou bœufs ayant singulièrement diminué ces dernières années, je vais tenter ma chance et espérer ne pas être dévorée. Mais merci quand même de ta sollicitude.

9 - Solidaire : « Et tu as pensé à la souffrance de la salade quand on l'arrache du sol ? »

Pédagogue >> J'ai fait le choix de manger des végétaux au détriment des animaux car le degré de conscience d'un végétal est tout de même inférieur à celui d'un animal (C'est pour cela qu'on trouve assez peu d'endive de compagnie ou de carotte d'aveugle, par exemple).

"Connasse" >> La polémique du cri de la salade est peut-être la plus débile que doivent subir les végétariens. Que préconises-tu ? Manger des cailloux ? Me laisser mourir de faim ?

10 - Justicier : « Les humains aussi ont des problèmes, tu sais. / Le végétarisme, c'est accorder la même importance aux animaux qu'aux humains. / Tu n'es pas mieux que nous parce que tu es végétarienne. »

Pédagogue >> Je suis intimement convaincue que les espèces animales sont inférieures à l'espèce humaine. Mais précisément parce que nous sommes plus conscients, plus évolués, plus éveillés, nous devons respecter les plus faibles. Le végétarisme n'a pas seulement vocation à respecter les animaux, mais aussi à faire de nous de meilleurs humains.

"Connasse" >> Je n'aime pas les animaux. Je les trouve bêtes, sales et malodorants. Cela étant, ce jugement s'applique également à bon nombre d'humains de ma connaissance, et pourtant je ne les torture pas toute leur vie pour finir par les manger. Et toi, quelle est ton excuse?

11 – Éducateur : « Mais comment tu vas faire quand tu auras des enfants? Tu ne vas quand même pas leur imposer ça ? »

Pédagogue >> Le végétarisme n'est pas une corvée, mais une valeur, que tu peux choisir ou non de transmettre comme n'importe quelle autre valeur. Est-ce que manger de la viande est une valeur pour toi ? Comment la justifies-tu ?

"Connasse">> Mais comment tu vas faire quand tu auras des enfants ? Tu ne vas quand même pas leur imposer de manger des animaux morts ?

Retrouvez les recettes végétariennes et gourmandes de Mlle Pigut et tous les bons plans pour passer simplement en mode "végé" dans notre magazine Hors Série végétarien dispo en PDF ou sur iPad. 

>> J'achète la version PDF du Hors-Série Végétarien

 

>> J'achète le Hors-Série végétarien sur iPad

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire