Cheveux au naturel

Raviver l'éclat de vos cheveux naturellement grâce aux conseils d'un coiffeur coloriste bio

Publié le 19 octobre 2019
Charley Assoun est le fondateur de Biocoiff, l'un des premiers salons de coiffure entièrement végétal. Son fils, Simon Assoun, s'occupe du développement de la marque.
"L'hydratation des cheveux, à faire aussi souvent que possible, peut s'effectuer avec de nombreux ingrédients naturels."
"L'hydratation des cheveux, à faire aussi souvent que possible, peut s'effectuer avec de nombreux ingrédients naturels."
© Valérie Elash/Unsplash

Le wavy estival a quitté votre crinière et les journées qui raccourcissent vous donnent des envies de changement ? Parfait, c'est le moment de soigner vos cheveux pour booster leur éclat. Voici nos trois secrets d'experts pour inviter la lumière sur votre tête.

Cet article est extrait de Soigner ses cheveux au naturel, de Charley et Simon Assoun, fondateurs de Biocoiff, l'un des premiers salons de coiffure végétale,avec la collaboration de Claire Sejournet, ancienne rédac' chef de FemininBio, paru aux Éditions Eyrolles.

 

Ce n’est pas une légende, les saisons ont une influence sur l’état des cheveux. Ainsi, ils tombent davantage au printemps et surtout à l’automne. Il faut donc soigner ses cheveux en toute saison, et c'est un travail de longue haleine.Il existe trois types de soins à apporter aux cheveux et au cuir chevelu : l’hydratation, la nutrition et la détox.

Le geste qui fait la différence : l’hydratation

L’hydratation des cheveux, à faire aussi souvent que possible, peut s'effectuer avec de nombreux ingrédients naturels. Le gel d’aloe vera est notre petit chouchou. Non seulement il hydrate sans alourdir mais, en plus, il protège la fibre capillaire de la déperdition d’eau en formant une fine gaine autour du cheveu.

>> A lire sur FemininBio Aloe Vera : 3 utilisations insolites pour la peau et les cheveux

D’autres ingrédients peuvent aussi être utilisés, comme le yaourt et le miel (à appliquer en masque) ou certains hydrolats, comme l’ylang-ylang, le romarin ou la lavande, à vaporiser sur les cheveux propres et encore humides.

Certaines huiles végétales ont des propriétés hydratantes, comme les huiles d’argan, de buriti, de coco, de germe de blé ou encore d’oléine de karité. Faites chauffer une noisette d’huile entre vos mains et appliquez-la en très légère quantité sur vos cheveux propres. Vos cheveux en profiteront plusieurs jours.

L’atout beauté à long terme : la nutrition

Pour nourrir vos cheveux, deux ingrédients naturels se révèlent être des références incontournables : d’une part l’huile de coco, de l’autre le beurre de karité. L’huile de coco a la particularité de traverser la fibre capillaire, ce qui l’amène à nourrir le cheveu à l’intérieur. Utilisée en masque, elle apporte donc des nutriments jusqu’au cœur du cheveu. Elle peut également s’utiliser en sérum, après le shampooing (une noisette suffit, et l’huile s’applique alors juste sur les longueurs et les pointes).

Riche en vitamines et en acides gras, le beurre de karité nourrit en profondeur les cheveux. L’été, il aide aussi à les protéger du soleil. On a l’habitude de dire que c’est l’allié des cheveux très secs, crépus et abîmés, pour lesquels un bon bain au beurre de karité apportera d’évidents bienfaits, mais les cheveux fins peuvent aussi y trouver des éléments intéressants. Dans ce cas, il faut simplement faire attentionà ne pas trop en déposer dans les cheveux pour éviter de les alourdir.

>> A lire sur FemininBio la recette du lait de coco et beurre de coco pour les cheveux 

De manière générale, les huiles végétales sont la réponse idéale pour la nutrition du cheveu : elles ne se contentent pas de le nourrir, elles lui apportent d’autres bienfaits dont la liste serait longue si on la voulait exhaustive. Selon le fruit dont elles proviennent, elles peuvent avoir des propriétés adoucissantes, assouplissantes, tonifiantes, antimicrobiennes, fortifiantes, etc.

Choisissez donc votre huile en fonction de votre problématique capillaire et de vos goûts : le parfum de l’huile végétale peut rester sur le cheveu après le masque. Idéalement, laissez poser votre masque d’une heure à une nuit, sous une charlotte de bain. Vous pouvez aussi faire un tour dans votre cuisine pour trouver des ingrédients utiles à un bon masque : miel, banane, avocat ou encore œufs se révèlent de précieux alliés.

Le masque détox, un allié du cuir chevelu sain et des cheveux dépollués

Le meilleur soin purifiant qui soit, c’est bien sûr une bonne détox. Il s’agit de libérer cuir chevelu et cheveux des pollutions qu’ils ont subies, que ce soit l’air ambiant ou les produits cosmétiques utilisés (shampooings conventionnels, colorations chimiques, etc.). La détox améliore l’oxygénation, ce qui fortifie le cheveu.

L’allié d’une bonne détox du cheveu, c’est l’argile. Sachez que sa couleur a une influence sur l’efficacité du masque.Ainsi, la plus absorbante est l’argile verte montmorillonite : elle est idéale si vous savez que vos cheveux ont été agressés par un air ambiant fortement pollué mais aussi si vous souhaitez passer de la coloration chimique à la coloration végétale ou des shampooings conventionnels aux shampooings bio. L’argile verte montmorillonite enlèvera un maximum de résidus chimiques. L’argile verte illite est pour sa part recommandée pour les cheveux déminéralisés, car elle leur apporte une recharge en minéraux.

Concernant le masque, vous pouvez le fabriquer chez vous très facilement, en mélangeant l’argile de votre choix avec de l’eau tiède, une huile végétale ou un hydrolat. Pour compléter son efficacité, vous pouvez ajouter 1 goutte d’huile essentielle de tea tree.

>> A lire sur FemininBio L'argile verte illite, un geste détox doux mais efficace

Mélangez bien pour obtenir une pâte homogène, que vous appliquerez sur toute la chevelure en insistant sur les racines. Laissez poser un quart d’heure avant de rincer abondamment. Vous pouvez faire un shampooing si vous voulez être sûre d’avoir bien tout retiré.

En complément, l’allié d’une bonne détox du cuir chevelu est le neem. Cet ingrédient qui nous vient d’Inde, où il est connu depuis longtemps, peut s’utiliser sous forme d’huile végétale ou de poudre (à humidifier). Si vous avez envie de faire une détox profonde du cuir chevelu, optez pour une cure hebdomadaire sur deux à trois mois : posez le masque au neem sur votre cuir chevelu avant votre shampooing et laissez reposer une à trois heures pour maximiser son effet.

Le saviez-vous ?

Le cycle féminin peut avoir un impact sur l’état de nos cheveux. Lorsqu’il y a un excès de progestérone et de testostérone dans l’organisme, ce qui se produit en phase finale du cycle menstruel, on assiste en parallèle à une augmentation de la production de sébum. Ce ne sont pas seulement les cheveux qui traversent une mauvaise passe, c’est le moment où l’on peut avoir une poussée d’acné. À l’inverse, le début du cycle entraîne une montée des œstrogènes, ce qui améliore la qualité des cheveux, plus beaux, plus souples et plus brillants, et épaissit la chevelure.

 

Cet article a été publié dans le magazine FemininBio #25 octobre-novembre 2019

>> Pour retrouver la liste des points de vente, c'est ici

 

 

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du dossier Cheveux naturels et bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte