Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Cheveux

Jean Marc Réty : la coloration végétale tient mieux dans le temps


le 25 juin 2007
Partagez l'expérience de Jean Marc Réty, coiffeur-coloriste à Paris, spécialiste de la coloration végétale.

Partenaire

Jean Marc Réty : « La coloration végétale tient mieux dans le temps »

Femininbio : Jean Marc Réty, comment définissez-vous une vraie coloration végétale ? Autrement dit, à quoi une femme doit-elle être attentive pour être sûre d’obtenir une coloration végétale ?
 
Jean Marc Réty : Un professionnel reconnaît aisément une coloration végétale à la lecture des composants du produit. Cependant, un particulier aura peut-être plus de mal à décrypter la composition du produit et à déceler lesquels sont naturels et lesquels ne le sont pas. Il peut alors se fier aux mentions "100% végétale" et 'traçabilité végétale". A titre personnel, je conseille deux gammes, les deux seules gammes en France de coloration végétale : il s'agit de Logona, la plus ancienne, et de Terre de couleur, plus récente. Ce sont les deux seules que j'utilise en tant que coiffeur-coloriste.


 

Féminin Bio : Outre le fait qu'elle soit naturelle, quelles différences y a-t-il entre la coloration végétale et les colorations industrielles que l'on trouve en supermarché, en termes de qualité, de prix et de durée de la teinture par exemple ?
 
J.-M. Réty : Il faut faire attention aux colorations classiques que l'on trouve en grande surface ou chez n'importe quel coiffeur. Elles se composent d'un pigment végétal ou minéral et d'un oxydant, qu'il faut mélanger ensemble pour obtenir la teinture. Ce mélange est dangereux pour la santé. On découvre d'année en année les effets néfastes de ces colorations. C'est ainsi qu'en janvier dernier, vingt-deux composants traditionnellement présents dans les colorations industrielles ont été interdits car on a découvert qu’ils étaient dangereux pour la santé. Aussi, quand on achète une coloration avec deux paquets à mélanger, on peut être sûr que c'est chimique et potentiellement dangereux pour la santé.

La coloration végétale, elle, utilise des poudres - de bois, de racines, de fleurs ou d'écorces - diluées avec de l'eau, et c'est tout. Ni fixateur, ni conservateur n’entrent en ligne de compte. La coloration végétale est inoffensive, la cliente est assurée de n'avoir aucun rajout de produit chimique. Je reconnais qu’il faut toutefois faire attention aux allergies des clientes à certains ingrédients qui entrent dans la composition.

En termes de résultat visuel, je me rends compte avec l’expérience que le végétal tient mieux dans le temps. C'est la raison pour laquelle je conseille de ne pas faire d'erreurs avec le végétal, parce qu'il est plus difficile de se rattraper ensuite !

Enfin, en ce qui concerne le prix, il n'y a pas de grande différence entre la coloration naturelle et les colorations industrielles. Selon les magasins, une coloration végétale coûtera entre 9,50 euros et 16 euros. [ndlr : là où une coloration industrielle coûte entre 10 et 12 euros en moyenne]
 
 
Fémininbio.com : Quels avantages et inconvénients présente la coloration végétale par rapport aux colorants synthétiques conventionnels ?
 
J.-M. Réty : Le premier avantage à mes yeux : la santé ! Il faut savoir que tout produit chimique produit des émanations que l’individu ingère ensuite, soit pas la peau, soit par la respiration. Aussi, utiliser des colorants synthétiques conventionnels s'avère dangereux, tant pour le coloriste, qui manie les produits chimiques, que pour le client, qui les applique sur ses cheveux. De ce point de vue là, la coloration végétale ne présente aucun danger pour l’homme. En plus, elle permet de garder un cheveu naturel, brillant, élastique et soyeux.


L'inconvénient, s’il doit y en avoir un, c’est que la coloration végétale offre un moindre choix de nuances. Je dis souvent en plaisantant que le végétal permet d'être moins "fashion" ! Je reconnais de ce point de vue là que le chimique permet plus de liberté, mais à quel prix !


Enfin, d’un point de vue purement éthique, la coloration naturelle s’inscrit dans une réelle démarche de respect de l’environnement.


Autant de raisons qui font que je ne repartirai pas en arrière ! Je vis beaucoup mieux depuis que je me consacre à la coloration naturelle.

Fémininbio.com : Enfin, Jean Marc, comment voyez-vous l’avenir de la coloration végétale ?
 
J.-M. Réty : C'est le futur ! C'est un choix primordial pour l'environnement. Je pense que la coloration industrielle va progressivement s'effacer devant le développement de la coloration végétale. C'est également un marché porteur … d'où l'apparition d'opportunistes, plus ou moins bienveillants ! De plus en plus de personnes déclarent faire du naturel, il faut donc rester vigilant et tenter de s'informer par tous les moyens. C'est une des raisons pour lesquelles j'ai ouvert un numéro conseil, afin de mieux renseigner et conseiller les clientes convaincues ou les femmes qui hésitent encore à prendre le virage de la coloration naturelle.
 

Pour tout renseignement supplémentaire sur la coloration Logona, contactez le Service Consommateur de Bleu Vert (distributeur de la marque) au 0810 400 493 ( prix d'un appel local)

Pour plus d'informations sur Jean Marc Réty, consultez son site Internet.

Femininbio.com
Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire