Eté décomplexé

Body positive : s'assumer cet été grâce à 7 femmes inspirantes

Publié le 8 juillet 2020
1/7
© @ely_killeuse

1 Ely Killeuse

La description de son compte Instagram donne rapidement le ton : "fille de la vraie vie qui partage sans complexe". Après de nombreux régimes, c'est en 2017 qu'Ely Killeuse, de son vrai nom Yasmine, décide d'en finir avec cette quête infernale et obsessionnelle du corps parfait. La fitness girl se reconvertit alors en leader du mouvement Body Positive. Sur son compte Instagram, tout en légèreté elle partage des messages bienveillants pour inspirer ses abonnés à mieux vivre avec son corps et avec soi-même.

@ely_killeuse

© @CelesteBarber

2 Celeste Barber

Vous avez toutes sûrement déjà vue passer ses photos dans votre feed. Celeste Barber est une humoriste et comédienne qui s'amuse à parodier les photos des plus grandes stars sur Instagram. Son objectif ? Nous décomplexer de cet univers parfait mêlant le culte de la minceur et les standards de beautés inaccessibles.

@celestebarber

© @Douzefévrier

3 Douze février

Le 12 février 2013, Julie Bourges est victime d'un grave accident dont elle ne sort pas indemne. Trois mois plus tard, elle se réveille avec le corps brûlé à 40 %. Sur Instagram, la jeune femme assume ses nombreuses cicatrices et appelle sa communauté à en faire autant. Ses légendes sont toujours très inspirantes et personnelles.

@douzefevrier

© @DanaeMercer

4 Danae Mercer

C'est la nouvelle reine du body positive. Pour avoir travaillé dans la presse mode et beauté, Danae Mercer, journaliste britannique connaît l’art de mettre les corps en valeur, mais entend rappeler sur Instagram que même sans retouches ce ne sont pas de vrais corps. Elle montre comment une cambrure, un miroir ou une fenêtre ouverte peuvent tout changer. De quoi redonner un coup de boost au moral de milliers de femmes complexées.

@danaemercer

© @me_versus_me

5 Luciana Gomes

Luciana Gomes, connue sur Instagram sous le nom de me_versus_me, prône le Body Positive en posant pendant son sport, en lingerie, ou en maillot. Jeune influenceuse, Luciana Gomes n’a pas peur de montrer ses "kilos en trop", et de casser les diktats de beauté. Elle partage à ses abonnés son expérience avec la boulimie, l’anorexie et des conduites restrictives obsessionnelles alimentaires. Luciana raconte comment elle a appris à accepter et aimer son corps.

@me_versus_me

© @Coucoulesgirls

6 Coucou les girls

Peu importe les bourrelets, les boutons ou même les poils, Juliette, l’influenceuse française qui se cache derrière Coucou les girls, s’affiche sans peur du jugement sur son compte Instagram. Ses photos tirées de shooting aspirent à la bienveillance et surtout à s’assumer. Elles prouvent à quel point le corps de la femme est beau, peu importe ses formes tout en humour et autodérision.

@coucoulesgirls

© @Lafillequiadestâches

7 La fille qui a des tâches

Atteinte d'angiomes sur 70 % de son corps, Julie est un modèle d'assurance malgré la violence dont elle est parfois la cible sur les réseaux sociaux. En dehors de la particularité de son épiderme, Julie parle aussi de son poids s’affirmant dans tous les aspects de son corps en toute nudité.

@lafillequiadestaches

Né sur Instagram, le body positive a été lancé par les femmes pour lutter contre les complexes. Quoi de mieux que 7 comptes de femmes inspirantes pour assumer son corps cet été et faire le plein d'assurance.

1. Ely Killeuse

La description de son compte Instagram donne rapidement le ton : "fille de la vraie vie qui partage sans complexe". Après de nombreux régimes, c'est en 2017 qu'Ely Killeuse, de son vrai nom Yasmine, décide d'en finir avec cette quête infernale et obsessionnelle du corps parfait. La fitness girl se reconvertit alors en leader du mouvement Body Positive. Sur son compte Instagram, tout en légèreté elle partage des messages bienveillants pour inspirer ses abonnés à mieux vivre avec son corps et avec soi-même.

@ely_killeuse

2. Celeste Barber

Vous avez toutes sûrement déjà vue passer ses photos dans votre feed. Celeste Barber est une humoriste et comédienne qui s'amuse à parodier les photos des plus grandes stars sur Instagram. Son objectif ? Nous décomplexer de cet univers parfait mêlant le culte de la minceur et les standards de beautés inaccessibles.

@celestebarber

3. Douze février

Le 12 février 2013, Julie Bourges est victime d'un grave accident dont elle ne sort pas indemne. Trois mois plus tard, elle se réveille avec le corps brûlé à 40 %. Sur Instagram, la jeune femme assume ses nombreuses cicatrices et appelle sa communauté à en faire autant. Ses légendes sont toujours très inspirantes et personnelles.

@douzefevrier

4. Danae Mercer

C'est la nouvelle reine du body positive. Pour avoir travaillé dans la presse mode et beauté, Danae Mercer, journaliste britannique connaît l’art de mettre les corps en valeur, mais entend rappeler sur Instagram que même sans retouches ce ne sont pas de vrais corps. Elle montre comment une cambrure, un miroir ou une fenêtre ouverte peuvent tout changer. De quoi redonner un coup de boost au moral de milliers de femmes complexées.

@danaemercer

5. Luciana Gomes

Luciana Gomes, connue sur Instagram sous le nom de me_versus_me, prône le Body Positive en posant pendant son sport, en lingerie, ou en maillot. Jeune influenceuse, Luciana Gomes n’a pas peur de montrer ses "kilos en trop", et de casser les diktats de beauté. Elle partage à ses abonnés son expérience avec la boulimie, l’anorexie et des conduites restrictives obsessionnelles alimentaires. Luciana raconte comment elle a appris à accepter et aimer son corps.

@me_versus_me

6. Coucou les girls

Peu importe les bourrelets, les boutons ou même les poils, Juliette, l’influenceuse française qui se cache derrière Coucou les girls, s’affiche sans peur du jugement sur son compte Instagram. Ses photos tirées de shooting aspirent à la bienveillance et surtout à s’assumer. Elles prouvent à quel point le corps de la femme est beau, peu importe ses formes tout en humour et autodérision.

@coucoulesgirls

7. La fille qui a des tâches

Atteinte d'angiomes sur 70 % de son corps, Julie est un modèle d'assurance malgré la violence dont elle est parfois la cible sur les réseaux sociaux. En dehors de la particularité de son épiderme, Julie parle aussi de son poids s’affirmant dans tous les aspects de son corps en toute nudité.

@lafillequiadestaches

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du dossier Vacances écolo : cet été, j'adopte "l'été conscient"
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte