Coaching

Relooker son âme pour inviter le renouveau dans sa vie

Publié le 12 février 2020
Coach professionnelle de vie et blogueuse en développement personnel sur www.en-1-mot.com, Barbara Reibel a fondé le site de psychologie positive www.thehappiness-factory.com. Elle est l’auteure de The Happiness Factory – 1 mois de défis pour réenchanter ma vie (éd. Hugo, 2018).
" L’introspection, les moments passés seule avec soi-même, les instants de méditation sont nos plus précieux alliés pour démêler l’écheveau de notre complexité. "
" L’introspection, les moments passés seule avec soi-même, les instants de méditation sont nos plus précieux alliés pour démêler l’écheveau de notre complexité. "
© Gian Cescon/Unsplash

Utiliser la morte saison pour entrer en jachère, mettre à profit le repos hivernal pour changer en profondeur, ressentir cette mutation à l’œuvre en nous, c’est exaltant ! Le renouveau est à portée de main pour qui accepte la métamorphose.

Cet article a été publié dans le magazine FemininBio #27 janvier 2020 - mars 2020

>> Pour retrouver la liste des points de vente, c'est ici

 

 

Tout change, tout le temps, en nous et autour de nous. Ce passage d’un état à l’autre, d’une émotion à l’autre, d’une expérience à l’autre, d’un jour à l’autre, est le principe même de la vie. Bouddha disait : « Il n'existe rien de constant si ce n'est le changement. » Aucun progrès n’est possible sans changement et, pourtant, les transformations qui nous affectent ne sont pas toujours souhaitées. Parfois, elles sont anxiogènes et nous forcent à nous adapter malgré nous. 

Un changement en conscience 

Dans ce contexte, le renouveau possède une aura très particulière : celle du changement en conscience. Loin d’être subi, le renouveau est attendu, espéré et vécu avec toute l’exaltation des lendemains qui chantent. Le renouveau, c’est une nouvelle sève qui monte en nous, comme un éveil de la Kundalini, un regain d’énergie qui nous donne des ailes. Appliqué à l’âme, c’est la mise au rebut des comportements qui ne nous conviennent plus, c’est la transmutation des vieilles rancunes, c’est le lâcher-prise de nos croyances, et l’incroyable sursaut de légèreté qui va avec.

>> A lire sur FemininBio Dépasser ses peurs pour accueillir le changement

Car ce qui rend le renouveau particulièrement désiré et désirable, c’est que ce second souffle arrive après une période de latence et de régression. La morte saison, cette période pendant laquelle la terre ne produit rien, peut être un temps de notre vie où l’on a l’impression de stagner, de tâtonner dans le noir, de ne rien résoudre, y compris de voir les mêmes schémas se répéter.

Il ne se passe rien de réjouissant et l’on peut avoir l’impression d’être dans une impasse. En hiver, les forces qui agissent sous la terre pour préparer le printemps privent les végétaux de leurs fleurs et les arbres de leurs feuilles. Le travail souterrain qui opère sur notre psyché lorsque nous sommes en phase de transition n’est pas reluisant. Il est pourtant indispensable.

Déblayer les gravats de nos chantiers psychiques 

Car ce n’est qu’en procédant à un grand ménage intérieur que nous pouvons bâtir du neuf. Ce qui impose d’en passer par une phase de crise ou de repli sur soi. L’introspection, les moments passés seule avec soi-même, les instants de méditation sont nos plus précieux alliés pour démêler l’écheveau de notre complexité. Il ne faut surtout pas craindre de se confronter à nos contradictions, notre négativité, notre noirceur, bref à tout ce qui n’est pas noble en nous. C’est la décomposition de la matière organique qui assure la fertilité du sol et l’opulence végétale. C’est sur la terre noire de notre humus que fleurit notre évolution.

" C’est à une véritable élévation de notre âme que la vie nous convie "

De quelle croyance me suis-je défaite ? Quelle habitude m’a suffisamment « pourri » la vie pour que je n’en veuille plus ? De quelle personne toxique ai-je décidé de m’éloigner ? Voici le genre d’intentions et de prises de conscience qui émergent et se fraient un chemin à travers le dédale de nos pensées. Les changements professionnels ou personnels qui apparaissent dans notre vie semblent parfois sortis de nulle part. Rien n’est plus faux ! Tout changement s’est d’abord préparé dans l’antre de notre âme, tout comme les bourgeons fleurissent au printemps parce que la sève a entrepris son ascension en hiver. 

Ne pas craindre la noirceur de notre humus personnel 

Parfois, c’est à la faveur d’une crise que le renouveau advient : un conjoint qui nous quitte, un employeur qui nous licencie, le deuil d’un proche… Il arrive même que plusieurs changements viennent nous secouer en même temps, comme pour mieux nous interpeller et nous obliger à entrer dans la danse. Nous avons toujours la possibilité de rester en sidération, de réfuter cette renaissance à laquelle la vie nous invite. Car notre cerveau n’aime pas le changement. Son truc à lui c’est, au contraire, la stabilité, l’immuabilité, le statu quo. 

>> A lire sur FemininBio 7 trucs pour changer ma vie en mieux

Mais si nous décidons d’accompagner la transformation, de vivre cette mutation sans peurs ni attentes, alors nous sortons de la prison dans laquelle nous nous étions enfermées. Et c’est à une véritable élévation de notre âme que la vie nous convie. Une autre vision des choses, des pensées plus créatrices, une mobilisation de tout notre être vers un nouvel élan : voilà toute la magie du renouveau... Jusqu’à la prochaine mue. 

« Certains changements vous sembleront négatifs en apparence, mais vous vous rendrez vite compte que cet espace est créé dans votre vie pour que quelque chose de nouveau émerge. » Eckhart Tolle

Notre experte

Coach de vie professionnelle, Barbara Reibel a fondé le site de psychologie positive The happiness factory. Elle est l’auteure du livre du même nom, paru aux éditions Hugo en 2018. 

 

 

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier / pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du dossier Changer de vie !
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte