Livre

Le bonheur, un secret partagé à travers le monde

Publié le 22 février 2018
Meik Wiking recherche les clés du bonheur à travers le monde.
Meik Wiking recherche les clés du bonheur à travers le monde.
© Chris McAndrew

Après avoir fait découvrir le hygge au monde entier, Meik Wiking revient avec un nouveau livre tout aussi positif. Cette fois-ci, le chercheur s’interroge sur la manière dont nous vivons le bonheur.

Mieux comprendre le bonheur, c’est le but du travail de Meik Wiking. Depuis 2012, il est directeur de l’Institut de recherche sur le bonheur, un think tank basé à Copenhague qu’il a fondé. Une aventure dans laquelle il ne se serait pas lancé s’il n’avait pas été frappé par une belle crise de la quarantaine, doublée d’un constant déstabilisant : deux de ses proches sont morts à 49 ans. « Que faire avant d’avoir cet âge ? » s’est-il alors demandé.

Travailler sur le bonheur est loin d’être évident. « C’est difficile, mais pas impossible » aime-t-il souligner. Tout comme la dépression, le stress et l’anxiété, le bonheur est un sujet d’étude totalement subjectif. « Mais c’est ce qui rend mon travail si intéressant », assure Meik Wiking. Trois questions lui servent de moteur dans les recherches qu’il mène avec son institut : « comment mesurer le bonheur ? », « pourquoi certains sont plus heureux que d’autres ? » et « comment améliorer sa qualité de vie ? ».

Le travail de « chercheur en bonheur » est un job assez banal, voudrait-il nous faire croire : on passe une bonne partie de ses journées derrière un écran d’ordinateur, à analyser les données recueillies à travers de multiples études qui se déroulent parfois depuis des années à travers le monde. Le secret, c’est de suivre les gens sur une longue période, pour voir comment les petits et grands événements du quotidien influencent l’état d’esprit d’une personne à long terme.

« Chacun est le meilleur juge de son propre bonheur », affirme Meik Wiking, qui tient à préciser que « les Danois n’ont pas le monopole du bonheur », comme on pourrait le croire à force de les voir caracoler en tête du classement annuel de l’ONU sur le bonheur (World Happiness Report). Ainsi, dans Le livre du Lykke, le chercheur s’est attaché à rechercher des exemples de bonnes pratiques à travers le monde. Et elles fleurissent.

Revoir son rapport à l’argent et aux biens matériels, valoriser les temps passés ensemble, pratiquer une activité sportive pour prendre soin de sa santé, se sentir et se savoir libre, pouvoir faire confiance et vivre des preuves de bonté : autant de clés pour vivre heureux, sans se forcer. Alternant conseils, témoignages et analyse, Meik Wiking nous offre une lecture hygge qui invite à redonner au bonheur toute sa place dans notre vie.

A lire sans attendre pour en savoir plus :
Le livre du lykke, Meik Wiking, First éditions (2018)
Le livre du hygge, Meik Wiking, éditions Pocket (2018)

Articles du dossier Les lectures de Claire
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !