Chronique

Avons-nous vraiment le choix ?

Publié le 14 avril 2017
Auteur, coach, formateur, conférencier, comportementaliste, Arnaud Riou a développé une méthode de développement personnel centrée sur l'harmonie entre le corps, le cœur et l’esprit.
© Lou Sarda

Subit-on sa vie ou choisit-on de la vivre pleinement ? Il y a plein de choix à faire et pourtant bien souvent, nous ne sommes pas en conscience losrqu'il nous faut trancher.

Avoir le choix ? Facile à dire ! On peut choisir son film au ciné ou la sauce de sa salade, mais choisit-on aussi d’aller au bureau ou chez le médecin ?

L’empereur romain Marc Aurèle s’interrogeait sur les limites de notre libre arbitre en priant : Donne moi le courage de changer ce que je peux changer, la sagesse d’accepter ce que je ne peux pas changer et le discernement de reconnaître l’un de l’autre.

Si certains d’entre nous ont l’impression de ne décider de rien, d’autres se sentent libres d’accepter ou de refuser en toutes circonstances. Ils ont compris que la liberté se conquiert plus qu’elle ne se demande. Et si notre véritable puissance reposait sur l’amplitude de notre libre arbitre ?

Le bouddhisme tibétain s’appuie sur la loi du karma, ou loi de causalité. Selon cette loi, chaque cause produit un effet et chaque effet vient d’une cause.

Si je fais du sport, si je surveille mon alimentation, j’ai plus de chance de me maintenir en bonne santé. C’est le karma. Je peux aussi rester au lit en mangeant de la crème glacée, mais je devrai assumer les conséquences parfois lourdes de mon choix.

Ce qui maintient notre libre arbitre en joie, c’est notre intention supérieure. C’est parce que je veux maintenir un niveau de vie correct que j’accepte un métier prenant. Je me donne les moyens de mes ambitions. Il est plus facile de reporter la faute sur notre voisin, notre patron, ou notre conjoint quand quelque chose ne va pas. Mais en méditant, nous devenons plus honnêtes, plus conscients. Les limites de notre responsabilité s’élargissent. La loi de causalité nous apparaît. Nous redevenons acteur de notre vie et non figurant dans celle des autres.

Alors, si nous ne pouvons pas arrêter la pluie, nous avons le pouvoir de bouder ou de nous réjouir que la terre soit irriguée. Agir sur notre attitude mentale plus que sur les événements devient alors notre véritable pouvoir.

Arnaud Riou est l'auteur du magnifique livre Calme, mon carnet de méditation.
Richement illustré par Marie Bretin, l'ouvrage est une invitation à la méditation au quotidien.
Édition Solar, 2016, 12,90 €.

Retrouvez-le aussi sur son site : arnaud-riou.com

Articles du dossier Féminin sans tabou
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte