Fertilité

Protégeons nos hormones contre les perturbateurs endocriniens !

Publié le 20 février 2014 - Mis à jour le 24 juin 2014
Adepte de tous arts. Baroudeuse à petit budget. #Lecture #Nature #Liberté - Journaliste stagiaire @FemininBio

Phtalates, parabènes, bisphénol A... Les perturbateurs endocriniens sont notre poison quotidien. En plus des maladies et problèmes de santé, ils diminuent la fertilité. L'association Générations Cobayes lance une campagne de sensibilisation sur les dangers des produits cosmétiques et sur la fertilité : "Protège tes hormones".

Le mouvement Générations Cobayes s’empare d’un sujet houleux de santé publique : l’augmentation des difficultés à avoir un enfant. En 20 ans, le taux de couple n’ayant pas pu concevoir après 12 mois sans contraception est passé de 14 à 24%... Et si nos produits d'hygiène et de beauté étaient en cause ?

Selon de récentes études, dans 40% des produits de l’hygiène et des cosmétiques contiennent au moins un des perturbateurs endocriniens (Bisphénol A, parabène, phtalates, qui sont également présents dans l’air etc). Ceux-ci peuvent rendre stériles et engendrer de nombreuses maladies en interférant avec le fonctionnement de nos hormones.

Et cette crise sanitaire est encore passée sous silence. 

Notre consommation nous expose aux perturbateurs endocriniens

La période d’exposition aux perturbateurs endocriniens joue un rôle important et elle est plus critique au stade embryonnaire. Les cosmétiques et produits hygiéniques favorisent l’entrée de ces poisons dans nos tissus adipeux.

Les impacts potentiels que les chercheurs recensent en premier lieu chez l’animal sont multiples : mauvais fonctionnement de la thyroïde, baisse de fertilité, malformations à la naissance, anomalies du métabolisme, féminisation des mâles, masculinisation des femelles, déficits immunitaires… Les conséquences sont multiples.

Générations Cobayes lance donc sa première campagne sur la fertilité : "Protège tes hormones", destinée au 18-34 ans.  Le but ? Identifier les habitudes de consommation de ces générations, repérer celles qui nuisent à la santé et conseiller pour préserver notre fertilité. 

>> Testez votre exposition aux perturbateurs endocriniens en ligne sur Générationscobayes.org

Les problèmes génitaux et sexuels en forte hausse

En 50 ans, la qualité du sperme a diminué de 50% à l’échelle mondiale et le volume séminal de 25%. En France, le nombre de spermatozoïdes pour un homme de 35 ans a diminué, et ceux malformés ont augmenté.

Les malformations génitales de tous types, chez les femmes comme chez les hommes (hypospadias, crytorchidie, cancer des testicules…), augmentent considérablement d’année en année.

Quant à l’âge de la puberté chez les filles en France, il était de 18 ans au XIXème siècle contre 12 ans aujourd’hui.

Répondez au questionnaire "Protège tes hormones !"

Sur FemininBio, notre mission est de vous proposer des alternatives à ces produits d'hygiène et cosmétique. En effet, en vous tournant vers le bio, vous diminuez de beaucoup les risques d'exposition aux perturbateurs endocriniens. 

Articles du thème Santé environnementale
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !
A lire aussi