Italie

Ciao Gusto, l'épicerie qui met l'Italie gourmande et saine à l'honneur

Publié le 18 juin 2015
Des pâtes, des tomates et du basilic... Un petit parfum d'Italie dans l'assiette !
Des pâtes, des tomates et du basilic... Un petit parfum d'Italie dans l'assiette !
© Pixabay

Ciao Gusto est une épicerie en ligne qui propose le meilleur de l'épicerie italienne version Slow food : des produits sains, de qualité et respectueux de l'homme et de la nature. Rencontre avec Mathieu Joselzon, son fondateur.

Qu'est-ce qui vous a attiré vers la cuisine italienne ?
J’avais toutes les raisons d’être sensible à l’Italie : j’ai passé mes 20 premières années en Savoie non loin de la frontière, j’avais une nourrice italienne qui m’a nourri de bonne cuisine des Pouilles et le compagnon de ma mère, franco-italien, m’a fortement sensibilisé à la culture et à la gastronomie italienne à travers d’innombrables voyages de l’autre côté des Alpes.
J’ai donc choisi d’étudier l’Italien et de partir faire mes premières expériences professionnelles là-bas…je n’ai pas été déçu !
Comment avez-vous eu l'idée de monter Ciao Gusto ?
J'ai l'âme d'un entrepreneur et je voulais allier mes deux passions : l’Italie et la gastronomie. J'ai mis les chances de mon côté en faisant des études de commerce et une spécialité dans l'entreprenariat, mais je ne pensais pas que réussir à monter mon entreprise arriverait si vite. Tout est né d’une rencontre avec la pâte à tartiner du pâtissier Giuseppe Magnè, que j’ai goûtée au salon Slow Food de Turin en 2012. Ca a été LE déclic. Difficile à accepter pour le vrai Nutella addict que j’étais ! Mais le produit était si bon et si naturel qu’il m’a immédiatement séduit. Et aujourd’hui je ne peux plus en manger aucune autre ! 
Comment sélectionnez-vous vos produits ?
Je me fais aider par des personnes connaissant très bien la gastronomie et le terroir italien et je m’appuie également sur mon réseau d’amis et de relations professionnelles que j’ai noués lors de mes séjours en Italie. Ils ont tous une bonne adresse à partager ! Ce sont en quelque sorte nos Ambassadeurs du goût. 
A gauche, Mathieu, lors d'une visite chez des petits producteurs italiens (cliquez sr la photo pour agrandir)
Mais par-dessus tout nous passons beaucoup de temps en Italie au plus près des producteurs, en sillonnant la campagne…il nous est déjà arrivé d’interpeller une personne au milieu d’un champ  pour lui demander qui produisait le meilleur parmesan de la région ! Ce travail est long et coûteux mais c’est le seul moyen d’avoir accès à de petits producteurs qui ne sont pas référencés ou qui ne participent pas à des salons. Et c’est aussi ce qu’il y a de plus passionnant dans notre activité : chaque nouveau témoignage nous en apprend un peu plus sur l’Italie et sur cette fierté de cultiver une terre si riche et diverse.   
Si on ne devait garder qu’une règle : être à l’écoute de nos ambassadeurs, des producteurs…et surtout de nos palais en multipliant les dégustations pour dénicher la pépite et la faire connaître !
Le bio dans l'alimentation, c'est important ?
Le Bio est important car il apporte une garantie supplémentaire au consommateur, mais ce n’est, pour moi, qu’une étape, pas une finalité. 
C’est la démarche globale du producteur que je trouve plus intéressante. En effet, une pomme bio qui a traversé des milliers de kilomètres pour finir en compote ne me semble pas avoir de sens, et à contrario je rencontre beaucoup de petits producteurs italiens qui travaillent avec des techniques naturelles mais ne se font pas certifier car cela coûte trop cher !
Pour cette raison je défends depuis longtemps une approche Slow Food, qui me semble plus complète et adaptée pour promouvoir le meilleur de nos terroirs.
Qu'est-ce que ce mouvement promeut ?
Slow Food est d’un mouvement fondé en Italie en 1989 en réaction à l’expansion des fast-foods et la disparition des traditions et cultures locales.  Le mouvement défend l’idée d’une alimentation bonne pour soi, pour ceux qui la produisent et pour la planète.
A l’échelle de CIAO GUSTO, cela veut dire travailler avec des produits représentatifs des cultures locales (noisettes du piémont pour la crème Teo&Bia, truffe blanche d’Alba, basilic cultivé dans la région de Gènes pour le pesto…). Nous valorisons autant le produit, que le producteur et son terroir. 
Personnellement, je me suis engagé au sein d’une antenne locale de Slow Food à Paris et nous soutenons également l’association Foodwatch qui défend les consommateurs contre les pratiques abusives de l’industrie agro-alimentaire. Ils viennent par exemple de réussir à faire retirer du marché un yaourt bio aux fruits rouges qui ne contenait absolument aucun morceau de fruit et dont l’arôme de fruits rouges n’était même pas bio. Partout, les dérives existent et je suis persuadé que l’avenir de notre consommation alimentaire reposera sur ce lien de confiance entre producteur, distributeur et consommateur. 
 
Teo&Bia, le produit phare de Ciao Gusto
47% de Noisettes ! Cette pâte à tartiner sublime les noisettes du Piémont et présente la particularité de e contenir que 3 ingrédients : noisettes, cacao et sucre de canne. Elle est biologique, sans matière grasse ajoutée et convient aux personnes intolérantes au gluten et au lactose. A la rédaction, on n'a même pas cherché à résister.
 
 
Retrouvez Ciao gusto en ligne
Articles du thème Cuisine végétarienne
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte