Crusine

Irène Grosjean, cuisiner cru pour cuisiner en abondance

Publié le 14 juin 2017
Irène Grosjean plaide pour le retour de la "crusine".
Irène Grosjean plaide pour le retour de la "crusine".
© DR

Rencontre avec Irène Grosjean, défenseuse de la cuisine crue. Une alimentation vivante est un allié pour notre santé, notre bien-être et notre humeur !

Père de la médecine, Hippocrate aurait dit au malade « que l’aliment soit ton seul remède » et demandé au médecin « de le guérir sans nuire ». Voici deux éléments qu’Irène Grosjean, naturopathe âgée de 87 ans, considère comme fondamentaux. Ces fondamentaux sont cohérents avec son discours, si logique et plein de bon sens qu’il a trouvé un écho en moi. Basé sur son vécu, ses expériences, vous pouvez le découvrir dans une vidéo intitulée La vie en abondance réalisée par Le Chou Brave.
C’est lors d’une conférence organisée par la coopérative à finalité sociale Vidya Ayurveda, qui s’est lancée le défi de réveiller le super héros tapi en nous en éveillant en chacun ses super pouvoirs de consommateur, que j’ai eu l’occasion de rencontrer Irène Grosjean et de lui poser quelques questions.

Bonjour Irène, la cuisine saine connaît un véritable engouement aujourd’hui, cela vous réjouit-il ?
Evidemment ! Parce que plus il y aura d’êtres humains qui se nourriront avec leur nourriture originelle, celle que la nature a prévu pour leur système digestif,  et moins il y aura de malades et de malheureux.

Pour vous, l’alimentation est-elle la médecine du futur ?
C’est une des bases. C’est certain.

Y a-t-il un lien entre notre alimentation et notre psychisme ?
Oh oui ! Pour aimer et penser, il faut des cellules, et les cellules, c’est physique, physiologique. Elles ont toutes un système digestif. Si elles sont nourries avec les aliments qui sont prévus pour leur système digestif, si elles sont bien oxygénées parce qu’elles respirent aussi et si elles vivent dans un milieu au moins propre, à défaut d’être pur, elles vont pouvoir se relier aux fréquences les plus élevées, qui sont les fréquences de l’univers, qui informent toutes ses créatures pour leur plus grand bien et celui de tous.

Comment l’un agit sur l’autre ?
Il est certain que les deux agissent l’un sur l’autre, mais aussi l’un par l’autre. Ce sont nos cellules, la pensée qui crée. Tout ce que nous pensons consciemment ou inconsciemment, nous l’attirons. À l’heure actuelle, il y a suffisamment de travaux sur la loi d’attraction pour pouvoir affirmer que ce que l’on souhaite, ce que l’on craint, on le crée. Plus nos cellules sont bien oxygénées, bien alimentées, plus elles vivent dans un milieu propre, plus elles vont capter les fréquences élevées qui sont très positives. A l’inverse, plus elles sont empoisonnées, plus elles vont capter les fréquences négatives et là, on va s’autodétruire, être malheureux et créer, dans la peur et la violence, toutes les misères du monde.

Vous êtes largement favorable à l’alimentation crue. Pourquoi serait-ce le régime le plus adapté à l’être humain ?
Parce que sur la Terre, même au Pôle Nord, il n’y a aucune espèce qui cuit sa soupe. Je vais aller plus loin. Pour moi ; le fameux pêcher originel duquel sont arrivées toutes les misères du monde, c’est le feu de la cuisson. Parce que quand on cuit nos aliments, on détruit leur énergie. Si vous plantez des graines cuites, est-ce qu’elles vont pousser ? Il est bien certain qu’en mangeant des aliments morts, cuits, on n’apporte pas d’énergie à notre corps, on l’encombre pour digérer, on le rend malade mais on n’a pas d’énergie pour autant.

Manger naturellement peut-il aider à perdre du poids ?
Oh oui ! Et comment ! Et en se régalant en plus !

Est-ce ce qu’il faut rechercher dans l’alimentation saine ?
Avec l’alimentation saine, j’ai de nombreux patients qui ont perdu plusieurs dizaines de kilos en se nourrissant, en se régalant avec les fruits et légumes qu’ils aiment le plus. Vos cellules sont intelligentes, comme les miennes d’ailleurs, et devant un aliment végétal et cru qui est fait pour leur système digestif, elles savent exactement de quoi elles ont besoin. Ne vous posez pas de question pour savoir s’il y a ceci ou cela, faites comme les animaux sauvages, mangez les aliments, les fruits et légumes, que vous aimez le plus. C’est une règle d’or.

Comment faire une transition en douceur vers une alimentation plus équilibrée ?
Ce qu’on peut. L’idéal serait de commencer le matin par le petit-déjeuner. Commencez la journée par un citron pressé avec un peu de gingembre, un peu de miel* et de l’eau chaude, ou 4 gouttes d’huile essentielle de cannelle dans un peu de miel* et de l’eau chaude, ou encore une infusion de sauge, de romarin ou de sarriette. Après, mangez les fruits que vous aimez le plus. Pour certains, ce sera des agrumes, pour d’autres ce sera des fruits sucrés. Chaque corps va demander les fruits dont il a besoin, alors ne vous cassez pas la tête, vous n’en avez qu’une ! Dans tous les cas, évitez le café : c’est un chèque sans provisions qui apporte de l’énergie à votre corps, mais après une bonne nuit de sommeil, ce n’est pas normal d’avoir besoin d’un coup de fouet pour démarrer la journée !
*Si vous avez une alimentation végétalienne, vous pouvez remplacer le miel par un autre sucrant liquide (sirop d’agave, d’érable, de coco, de yacon).

Vous recommandez de manger des fruits. N’y a-t-il pas déjà trop de sucre dans notre alimentation ?
Oui, mais il faut faire la différence entre sucre et sucre. Il y a le sucre des fruits qu’ils ont puisé dans l’énergie de l’air, de l’eau, de la terre, du soleil, de la vie, pour nous la communiquer et le sucre blanc, cuit à 140°C pendant 40 minutes, passé au tétrachlorure de benzène, au noir animal et au bleu de méthylène. Il y a tout de même une petite nuance ! Alors les sucres de la vie oui, les sucres industriels non. Ce ne sont pas les mêmes.

Nous sommes au printemps, que pensez-vous de la « détox » ? Quels sont les éléments clés d’une « détox » réussie ?
C’est individuel. Notre corps utilise 50% de son énergie totale pour digérer, notre plus grosse dépense d’énergie est dans la digestion de ce que l’on mange. Quand on ne mange pas, l’organisme utilise cette énergie pour se libérer des résidus qui font mal à la vie et mal à ses lois. Expulser ces résidus  va demander beaucoup d’énergie à notre corps, ça sera douloureux si c’est de l’acide urique, des résidus de viandes, des produits laitiers et des alcaloïdes, et ça sera pénible et gênant si ce sont des résidus visqueux et glaireux produits par tous les féculents et sucres lents, gluten ou pas gluten je précise.

Est-il préférable de faire un jeûne ou une « détox » ?
Nettoyer son corps, c’est la moindre des choses. Nettoyer, pas seulement le tour, mais aussi le dedans, parce que c’est dedans que tout le travail se fait. Lui laisser un jour de jeûne par semaine et 40 jours par an, c’était ce que toutes les religions ont proposé. Il est certain que l’on a oublié de le faire, moi je le fais pas encore, parce qu’on a des milliers d’années d’alimentation fausse derrière nous et que les habitudes sont là et bien ancrées. Déjà, il faut réapprendre à manger ce qui est fait pour nous. Et chaque fois que notre corps crie au secours, qu’il veut se nettoyer, apprendre à l’aider à se nettoyer.

Que souhaiteriez-vous dire aux lectrices de FemininBio ?
Que la femme à qui on a confié la vie, Ève, l’Ève éternelle, quand elle a cuit la pomme d’Adam, ça a été foutu. Alors qu’elle arrête de cuire, qu’elle arrête de cuisiner et qu’elle apprenne à crusiner ! On peut avoir une alimentation tellement riche, tellement merveilleuse et tellement variée avec la crusine. Vous ne pouvez pas imaginer à quel point tous les gens qui le découvrent sont enthousiastes. C’est ce que je propose dans mes stages pour faire découvrir que l’on peut se régaler à l’infini et que l’on a que du bonheur à y trouver.

Stage d’alimentation vivante et crue

Découvrir quelques recettes d’Irène Grosjean

Articles du thème Alimentation vivante
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par IsaDesfleurs le 14 juin 2017 à 12h20
Super article ! Attention toutefois à l'HE de cannelle !!!

Bonjour,

Merci beaucoup pour ce très bon article sur cette super nathuropathe qu'est Irène Grosjean. Et je sais de quoi je parle puisque c'est MA naturopathe ;-)

Je ne peux que recommander cette alimentation. Je la pratique moi-même depuis des années et vous ne pouvez imaginer à quelle point ça change la vie :-D
J'ai ainsi réussi à stabiliser l'évolution de la maladie auto-immune dont je suis atteinte !!!

Je crois que la meilleure manière de se familiariser avec cette alimentation est tout simplement de se faire des jus et des smoothies. Et là, vous allez être servis car nous sommes en pleine saison d'abondance de fruits et de légumes juteux et débordants d'énergie. Alors lancez-vous !!!

Attention toutefois dans l'article. Vous conseillez 4 gtes d'huile essentielle de cannelle à prendre avec une cuillerée de miel le matin. Je pense qu'il y a une grave erreur. Il faut faire très attention avec la cannelle car elle est hyper caustique. Si quelqu'un venait à suivre ce conseil, il se brulerait gravement les muqueuses buccales et l'oesophage. Merci de (re)vérifier cette info auprès d'Irène, svp.

Par IsaDesfleurs le 14 juin 2017 à 12h25
He citron

Peut-être parlait-elle plutôt d'huile essentielle de citron !!! ;-)

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte