blog du mois

Nathalie est Mlle PIGUT, blogueuse et auteur culinaire vegan et engagée

Publié le 26 décembre 2013
Curieuse de tout, piquée d'écriture. Ex-responsable édito de FemininBio, blogueuse empathique aimant raconter la vie des autres @parisbylight.
Nathalie Eyraud, alias Mlle PIGUT, vegan et engagée
Nathalie Eyraud, alias Mlle PIGUT, vegan et engagée
© Mlle PIGUT

Blogueuse engagée, Miss Bio 2013, cuisinière vegan hors pair, Mlle PIGUT régale nos papilles de ses recettes gourmandes. Ce n'est pas pour rien que nous lui avons confié les rênes de notre Hors-Série spécial "Végétarien & Gourmand" à découvrir sans tarder !

Mon blog "PIGUT" c'est…

L’acronyme de Petites Idées pour Grandes Utopies. Voilà, presque tout est dit dans le titre ! Mon ambition est de proposer un espace de partage permettant d'avancer vers un monde positif. Miroir d'un style de vie alternatif cheminant vers le respect, l'équilibre et le bien-être de soi et de tous, mon site se veut une source de propagande pour le bonheur (rien que ça). Au gré de mes envies, j'y partage avec plaisir mes points de vue et mes recettes bio végétales gourmandes.

Ton dernier coup de cœur engagé ?

Dernièrement, il y a eu l'initiative européenne Stop vivisection qui, je l'espère, va porter ses fruits et permettre de mettre un terme aux ignobles tests sur les animaux qui n'ont aucun sens. Il y a aussi diverses campagnes de L214 qui essaient d'épargner des vies tous les jours. J'essaie de soutenir autant que possible les campagnes venant en aide aux animaux et ça fait du bien de voir que nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir changer les choses.

Toutefois mon premier combat n'est pas tant leur défense (qui est indispensable) que leur libération et la reconnaissance de leurs droits. En gros : j'aimerais qu'on permette à tous les êtres de vivre en paix.

Ton dernier coup de gueule engagé ?

Des coups de gueule, il y en a tellement à passer, que ça soit au niveau humain, écologique, animal... que j'essaie de les tourner en quelque chose de constructif, enfin, autant que possible.

En ce moment je rage tout de même d'entendre les publicités sur la soi-disant tradition de manger du foie gras à la St Martin... Le marketing nous fait avaler de la souffrance toute l'année et, à l'approche des fêtes, le rythme s'intensifie alors que ces célébrations sont sensées être un moment de paix et de joie. Des festivités gourmandes sans souffrance sont pourtant possibles, avec quelques créatrices culinaires, on a même fait un ebook disponible gratuitement pour le prouver. ;-)

Ton geste éco-responsable pour la planète ?

En ne consommant aucun produit animal, je touche au problème environnemental majeur qu'est la production de viande et dérivés. Je fais également attention à mes gestes quotidiens. Je mange uniquement des produits biologiques, et locaux dès que possible, je ne gaspille pas, je trie et composte. En général, j'essaie de ne consommer que ce qui est nécessaire en favorisant le réutilisable, les produits de seconde main et le don. Je me déplace beaucoup à pied ou à vélo, même si ça n'est pas toujours possible. J'essaie simplement de réfléchir à la portée de mes choix. Finalement, j'ai choisi de transmettre la cuisine bio végétale, c'est aussi une façon de partager des gestes éco-responsables.

Le monde idéal serait pour toi… ?

Il serait vegan bien sûr ! Et les sociétés seraient basées sur le bien-être et l'équilibre plutôt que l'argent et la croissance économique. Les humains tenteraient de s'épanouir en vivant en conscience chaque jour dans le respect des autres humains, mais aussi de tous les êtres et du monde qui les héberge. Oh, franchement, j'en ai des palpitations de bonheur rien que d'y penser ! Ce monde, je fais plus que le rêver, je le mets en pratique à mon échelle, ce n'est pas facile, mais grâce aux partages, chaque jour, je me sens un peu moins seule sur ce chemin.

Qu’emportes-tu toujours avec toi quand tu sors ?

Avant, j'avais tendance à me balader avec une "valise". L'apocalypse pouvait arriver, j'étais parée à toute éventualité, je crois que ça me rassurait. Mais peu à peu, j'emporte le moins possible, je me sens plus libre de mes mouvements.

Qu'y a t-il sur ta table de nuit ?

Je n'ai pas de table de nuit ! Mais depuis quelques mois, on trouve un thermomètre à côté du lit. Cherchant des alternatives contraceptives respectueuses de mon corps et de l'environnement, je me suis tournée vers la symptothermie. Je prends mon temps pour apprendre à connaître mon propre rythme, je tâtonne pour l'instant, mais c'est une découverte passionnante qui m'aide à comprendre mon corps.

Ta routine beauté bio ?

Joker ! Je ne me maquille pas, je me coiffe rapidement (mes cheveux ont leur vie propre et ont tendance à faire la fête sur ma tête quoi que je fasse), et, pour être honnête, moins j'en fais et plus ma peau a l'air contente... J'essaie simplement d'avoir une alimentation sympa pour mon corps, je cours plusieurs heures par semaine et je cultive le bonheur, je crois que ça joue sur mon apparence. J'ai quand même quelques produits fétiches, plus ils sont simples et plus je les aime : bicarbonate, rhassoul, vinaigre, de jolies huiles de temps en temps, etc.

Ta dernière folie ?

J'ai monté ma petite entreprise autour de la cuisine bio végétale ! "C'est une niiiche, c'est impossible, ça ne marchera pas". J'ai tendance à faire les choses de manière réfléchie et, n'ayant qu'une vie, cette décision fut vite réfléchie.

En fait, j'ai passé plusieurs années à voyager en achetant simplement des billets d'avion sans savoir ce qui m'attendait à l'arrivée. Cela m'a appris que l'on est plein de ressources et que la vie est remplie de surprises pour qui est prêt à les recevoir.

Ton porte-bonheur ?

Ma conscience et mon amour de la vie (cliché mais tellement vrai).

Un cadeau atypique que l’on t’a fait ?

Mmmh... je ne vois pas trop.  Les gens que j'aime me donnent beaucoup d'amour et je prends chaque petite portion comme un cadeau précieux. Mes copines créatrices culinaires font de super cadeaux à mes papilles, qui sont surprises à chaque fois, j'adore ça ! Il y a aussi mes lecteurs qui m'écrivent parfois pour me dire des choses extraordinaires, c'est toujours inattendu et ça me booste à un point, c'est un super présent !

Un lieu où on est sûr de te croiser ?

Près de ma cuisine ! Ou alors en train d'arpenter les rues de ma ville à la tombée de la nuit habillée en presque ninja pour courir, à moins que ce ne soit le matin sur des chemins de campagne (l'attirail reste le même, impayable).

Ton portrait chinois

Si j’étais un adjectif, je serais… positif, c'est important pour moi de trouver du positif dans chaque chose même, ça donne de l'espoir si on ne se sent pas bien et de la pêche si on a déjà le moral, c'est tout bénef' !

Si j’étais un animal, je serais… n'importe. Pourquoi pas un animal marin, je n'ai pas de préférence, j'ai juste une certaine connexion avec l'eau, alors pourquoi ne pas y vivre. Mais j'aime bien être un humain aussi, en plus, comme ça, je peux tenter d'aider les poissons malmenés par mes semblables.

Si j’étais un bruit, je serais… le bruit des vagues, comme une sorte de chant toujours changeant.

Si j’étais une matière, je serais…quelque chose de doux, léger et chaud à la fois, résistant et bien sûr à base de végétaux. Qu'est-ce que vous me conseillez ?

Si j'étais une couleur, je serais…. bleu, tantôt profond, tantôt quasi transparent, s'amusant parfois d'autres couleurs pour former de nouvelles teintes, menaçant à l'occasion, souvent doux et apaisant.

Si j’étais un sentiment, je serais… l'Amour (oui, c'est facile).

C'est notre numéro spécial "Fêtes de fin d'année", ça signifie quoi pour toi ? Quoi de prévu cette année ?

J'ai quelques souvenir d'enfance qui restent associés aux fêtes de fin d'année : manger des clémentines (je continue d'en passer des kilos), jouer à des jeux avec mes frères et sœurs, être au chaud à la maison avec le cœur plein d'amour alors qu'il fait froid dehors, passer l'après-midi en famille à préparer des canapés dégustés le soir.

En France, je sais que les fêtes sont très liées à la gastronomie et la gourmandise, alors je prépare en avance des repas festifs juste pour pouvoir partager de belles recettes vegan sur mon blog et dans mes ateliers. Ca permet de donner des idées à ceux qui aimeraient célébrer sans souffrance. Je trouve important de montrer qu'il est possible de se régaler sans faire de mal, ça contribue à la joie du moment... ce qui est au fond le plus important !

Pour ma part, j'aime bien que les fêtes aient lieu quand on en a envie, alors je ne les réserve pas au mois de décembre. D'ailleurs, je n'ai rien de prévu pour cette fin d'année.

Bonnes fêtes sans cruauté et pleines de bonheur à tous !

> Le site pro de Mlle PIGUT : cuisine.pigut.com

> Le blog de Mlle PIGUT: pigut.com

> Découvrez le Hors-série "Végétarien & Gourmand" de FemininBio réalisé avec Mlle PIGUT

 

> Retrouvez cette interview et une expérience de lecture optimisée dans le magazine FemininBio de décembre 2013 sur iPad.

 

 

Articles du thème Chef bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte