Flexitarisme

Êtes-vous incollable sur le flexitarisme ? Oui !

Publié le 27 janvier 2016
© Fotolia

Vous avez une majorité de C au test Bjorg "Etes-vous incollable sur le flexitarisme?"

Le flexitarisme et vous, ça ne fait qu’un ! Vous avez compris la réelle nécessité à réduire notre consommation de viande pour le bien de la planète et de notre santé. D’ailleurs, vous faites plus souvent la part belle aux fruits et aux légumes dans vos assiettes et ils vous veulent du bien. A présent, et si vous découvriez les légumineuses, les céréales et les graines, chères à l’alimentation végéta*ienne, pour enrichir vos recettes, décupler votre gourmandise et multiplier les saveurs ?

Voici les réponses au test : 

1/ Selon vous, le flexitarisme est…
Réponse C : Un régime alimentaire pour réduire sa consommation de viande
Le flexitarisme est un régime alimentaire semi-végétarien qui vise à diminuer et non stopper sa consommation de viande. Tout en intégrant plus souvent des aliments végétaux dans son assiette (légumes, légumineuses, céréales, graines, dérivés de soja,…), un flexitarien peut manger une belle pièce de viande ou un bon morceau de poisson quand il en éprouve l’envie ou le besoin. 
2/ Quel aliment est banni dans le cadre d’un régime flexitarien ?
Réponse C : Aucun
Le flexitarisme consiste à réduire et non stopper sa consommation de viande. Viande, volaille, poisson, oeufs, produits laitiers, (…), tout aliment d’origine animale est donc permis s’il est modérément consommé.
3/ La carence en protéines existe-elle quand l’on est flexitarien ?
Réponse C : Non
Légumes, légumineuses, céréales, graines et algues, (…), les aliments végétaux ne sont par dépourvus en protéines bien au contraire ! Il s’agit de protéines végétales plus ou moins présentes selon les variétés. En adoptant une alimentation flexitarienne ou végéta*ienne, l’apport en protéines reste donc constant (même si l’on consomme peu ou pas de protéines animales contenues dans la viande).
4/ Parmi ces aliments, lequel est le plus riche en protéines végétales ?
Réponse C : la spiruline
Avec 65 g de protéines pour 100 g, la spiruline est l’aliment végétal le plus riche en protéines (végétales). Il s’agit d’une algue que l’on consomme en paillettes ou en poudre, à directement saupoudrée dans sa recette ou son assiette. Les amandes, avec 19 g de protéines pour 100 g et les lentilles, avec 16 g pour 100 g, sont également de bonnes sources en protéines végétales.
5/ Un peu d’histoire. De quoi se nourrissaient nos ancêtres du genre Homo ?
Réponse C : De beaucoup de végétaux et d’un peu de viande
Selon Philippe Stéfanini, docteur en anthropologie biologique, nos ancêtres du genre Homo consommaient beaucoup de végétaux sans pour autant ne pas manger de viande. Selon les terrains qu’ils exploraient, ils s’adaptaient à toute la nourriture qui s’y trouvait pour survivre. Les techniques de chasse se sont ensuite développées, la consommation de viande n’a donc cessé d’augmenter.
6/ A quel chiffre s’élève le nombre d’animaux tués l’an dernier ?
Réponse C : 40 milliards
L’an dernier, ce sont 40 milliards d’animaux et 132 milliards de kilos de poissons qui ont été tués et mangés par l’Homme. Si rien ne change, ce sera 140 milliards d’animaux et 500 milliards de kilos de poissons qui seront chassés et consommés en 2050. Pour préserver la planète, il est nécessaire de changer notre alimentation en adoptant celle du flexitarisme ou du végéta*isme.
7/ Qu’est-ce qu’un « super-aliment » ? 
Réponse C : Un aliment végétal aux vertus énergétiques et nutritives
On dit qu’un aliment est un « super-aliment » s’il est naturel et composé de beaucoup de nutriments essentiels pour rester en bonne santé (vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides gras et acides aminés essentiels, protéines, fibres,…). Parmi ces aliments, on trouve le cacao, la grenade, les baies de Goji, les graines de chanvre, la spiruline, le riz brun (germé), le thé vert ou la levure maltée.
8/ Parmi ces aliments végétaux, lequel est le plus riche en fer ?
Réponse C : Les lentilles
Avec 9 mg pour 100 g, les lentilles sont de loin les meilleures sources de fer avant le riz et le tofu. Le riz (blanc, long grain et cuit) contient environ 0,2 g de fer pour 100 g. Le tofu (ferme ou soyeux, cru) apporte environ 5,4 g de fer pour 100 g.
9/ Pour quelle(s) raison(s) est-il nécessaire de réduire notre consommation de viande ?
Réponse B : Car la viande est mauvaise pour la santé
et Réponse C : Pour préserver l’avenir de notre planète
Les études l’ont prouvé, la viande (rouge, surtout) est composée d’acides gras trans nocifs pour la santé. Si elle est fortement consommée, elle peut être cancérigène et augmenter les risques d’apparition de maladies cardiovasculaires ou de diabète. A cela, le nombre d’animaux et de poissons tués et consommés chaque année est tellement abondant que la planète sera en danger si rien ne change. En consommant moins de viande au profit du végétal, la santé de l’Homme ainsi que celle de la planète seront préservées dans le futur.
10/ Selon les experts, comment sera notre alimentation du futur ?
Réponse C : Végétale avec un peu de viande
Toujours selon Philippe Stéfanini, nous serons amenés à tous devenir mi-omnivores mi-végétariens, et donc flexitariens, dans le futur. La raison ? L’incitation de ce que l’on appelle le « lobby alimentaire » à diminuer notre consommation de viande au profit du végétal. D’ailleurs, pour les plus « carnivores » d’entre nous, des aliments végétaux au « goût de viande » verront bientôt le jour…
Découvrez toute la gamme de produits veggie Bjorg sur www.bjorg.fr
Articles du thème Cuisine végétarienne
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte