Santé

Biberons en polycarbonate : chronique d'une mort annoncée

Publié le 10 juin 2009 - Mis à jour le 5 mai 2014
© Fotolia

La dernière étude qui montre la présence de Bisphénol A (BPA) dans les organismes humains est venue des Etats-Unis le 21 mai 2009. Il s’agissait cette fois de vérifier si les taux de BPA dans les urines augmentaient par la seule consommation de boissons froides contenues dans des bouteilles en polycarbonate (PC).

Démarrée en avril 2008 par une jeune doctorante de la Harvard School of Public Health, (Boston), cette étude a mis en évidence que les taux de BPA augmentaient de 69% rien que par cette source d’exposition.

Les 77 participants à l’étude ont commencé par une semaine de "washout" (de lavage) consistant à ne boire que dans des récipients en inox.

Des échantillons d’urine ont été prélevés à ce moment. Puis au cours de la semaine suivante, ils ne devaient boire que les boissons froides contenus dans des bouteilles en polycarbonate. A l’issue de cette période, les taux de BPA dans les urines ont grimpé de deux tiers (69%) par rapport à la semaine précédente.

Conclusion : cette hausse des concentrations de BPA est directement attribuable à la seule consommation via des contenants en polycarbonate.

Voir au sujet des effets du BPA à faibles doses, les études rapportées dans Polluants chimiques, enfants en danger, Anne-Corine Zimmer. Editions de l'Atelier. (ed.2007 et 2008)

Articles du thème Santé environnementale
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par lunazen le 22 juin 2009 à 08h53
Tant mieux!

Aujourd'hui, petit à petit, on "découvre", publiquement que les composants de divers matériaux en contact avec notre alimentation se retrouvent dans notre corps avec des effets plus ou moins importants sur des sujets différents (les bébés, jeunes enfants et personnes âgées subissent plus cette "migration").
Le consommateur est celui qui dicte la "loi de l'offre et de la demande", et au fur et à mesure que ces "découvertes" sont médiatisées, le consommateur peut décider d'agir.
Cependant, bien que notre avis pèse dans la balance, c'est au gouvernement que revient la décision de suivre ou non l'avis du consommateur.
Personnellement, je suis pour le retrait de ce composant dans notre vie.

Par Anne Ghesquière le 22 juin 2009 à 09h59
Biberons en verre

Effectivement il faut le retirer mais la question que l'on est en droit de se poser : que contiennent ces biberons en plastiques mais sans Bisphénol A ? Il faut faire attention de ne pas substituer une substance nocive par une autre. La seule alternative crédible reste le biberon en verre.

Par vivinico le 23 juin 2009 à 12h38
Bouteilles d'eau avec BPA ?

On parle beaucoup des biberons sans BPA, mais qu'en est-il des bouteilles d'eau qu'on utilise pour faire les bibs de nos petits ? S'ils sont faits avec les mêmes composants, ne devrions-nous pas utiliser des bouteilles d'eau en verre ? Ou encore celle du robinet ?

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte