Détox

Détox: comment drainer ses émonctoires?

Publié le 13 octobre 2017
Naturopathe, Christopher Vasey est aussi conférencier et auteur de nombreux livres parus aux éditions Jouvence.
© Sophie Lambda

Le corps a parfois besoin d'un coup de pouce pour se nettoyer. C'est l'objectif d'une détox, qui doit viser à soulager les émonctoires.

Pour la médecine naturelle, la nature profonde des maladies réside dans une trop grande présence de toxines dans le corps. En effet, en s'accumulant, les toxines épaississent le sang, se déposent sur les parois des vaisseaux, congestionnent les organes, les agressent, les enflamment, etc. Détoxiquer l'organisme est donc le meilleur moyen de retrouver la santé.

Des organes-clés : les émonctoires

Le corps dispose de cinq organes spécialisés dans l'élimination des toxines. On les appelle des "émonctoires", car ils sont les "portes de sortie" du corps. Leur rôle consiste à filtrer le sang pour en prélever les toxines, puis à les éliminer diluées dans un support. Il s'agit du foie, qui rejette les déchets dans la bile, des intestins dans les selles, des reins par l'urine, de la peau par la sueur et des voies respiratoires dans l'air expiré, sous forme gazeuse.

Les cinq émonctoires sont le lieu de passage obligé pour les toxines ; ils les évacuent constamment vers l'extérieur du corps. Souvent, cependant, ils fonctionnent en-deçà de leur capacité, car ils sont surmenés par le mode de vie actuel : suralimentation, prise d’excitants, stress... Heureusement, il existe de nombreux moyens naturels pour stimuler les émonctoires afin qu'ils retrouvent leur rythme de travail normal, et même un rythme supérieur, ce qui leur permet de rattraper les retards d'élimination.

Le drainage des émonctoires

Drainer les émonctoires, c'est les aider à se débarrasser des toxines qui se sont accumulées dans leurs propres tissus et qui les empêchent de fonctionner normalement. Une fois nettoyés, les émonctoires peuvent alors filtrer davantage de toxines hors du sang, ce qui conduit progressivement à une détoxication générale de l'organisme.

Le drainage des émonctoires se fait à l'aide d'aliments précis ou de leur jus, avec des plantes médicinales sous forme d'infusions, de gélules ou de teintures-mères, avec des bains, des massages, de la réflexologie et de l'exercice physique.

Pour être efficace, une cure de détoxication doit durer de 2 à 3 semaines au minimum.
Au cours d'une telle cure, on ne stimule pas les cinq émonctoires à la fois, car cela disperserait trop les forces du corps et épuiserait le curiste.
Ainsi, on se concentre généralement sur un ou deux émonctoires. Ces organes sont choisis en fonction des particularités propres à chacun : en cas de constipation, on stimule prioritairement les intestins, par exemple.

Autrement, on commence avec les émonctoires principaux, à savoir le foie et les reins, pour passer ensuite aux autres.

La pratique des drainages

Les conseils de drainage exposés ci-après sont simples et à la portée de tous. Pour chacun des cinq émonctoires il sera proposé un draineur qui a déjà largement fait ses preuves, c'est-à-dire qui est efficace sur la majorité des gens. Les plantes médicinales proposées doivent être prises matin, midi et soir afin que l'émonctoire soit stimulé régulièrement au cours de la journée. On les prend avant les repas, quand l'estomac est vide, ce qui favorise leur absorption. Des posologies moyennes sont données, si bien qu'il ne faut pas hésiter à les adapter à vos besoins, en les augmentant ou en les réduisant.

Le drainage du foie

Les plantes médicinales hépatiques augmentent la quantité de bile produite par le foie et donc celle des déchets filtrés.
La teinture-mère de dent de lion est un classique.
- 3 x 30 gouttes par jour, avec de l'eau, avant les repas. Doser pour obtenir un effet légèrement laxatif.

Le drainage des intestins

Pour favoriser la vidange des intestins, la prise de graines de lin est une aide précieuse, car leur mucilage gonfle au contact de l'eau, ce qui fournit un abondant ballast aux intestins et stimule le péristaltisme intestinal.
- 2 x 1 à 2 cuillerées à soupe de graines de lin par jour, mélangées avec de l'eau ou un yaourt. Pour être sûre que les graines gonflent bien, boire encore un grand verre d'eau directement après. D'ailleurs, une consommation généreuse d'eau au cours de la journée favorise le transit intestinal, car les selles sont moins sèches et dures.
À noter : les graines de chia et de psyllium peuvent aussi être utilisées, elles ont les mêmes propriétés.

Le drainage des reins

Les plantes médicinales diurétiques accroissent le travail de filtration et d'élimination des reins. La quantité d'urine et la fréquence des mictions augmentent nettement.
La teinture-mère de piloselle est un puissant diurétique.
- 3 x 40 gouttes par jour, avec de l'eau, avant les repas.

Le drainage de la peau

Un moyen très efficace pour transpirer et donc éliminer beaucoup de toxines est le bain hyperthermique. Il suffit de s’asseoir dans la baignoire et de la remplir d'eau suffisamment chaude (sans exagérer !) pour que vous deviez faire un petit effort pour la supporter. Rester étendue dans le bain 15 à 30 minutes, en ajoutant un peu d'eau chaude si nécessaire. Sortir et s'étendre, emmaillotée dans un linge de bain, jusqu'à ce que la transpiration s'arrête.
- 2 bains par semaine.

Ce bain est contre-indiqué aux personnes souffrant de varices et d'hypertension.
À noter : l’effet des bains hyperthermiques est dû à l’apport de chaleur uniquement. Les plantes, notamment sous forme d'huiles essentielles, peuvent être ajoutées, et leurs propriétés s’additionnent à celle du bain. Leurs effets peuvent être thérapeutiques (genièvre contre les rhumatismes, par exemple) ou relatifs au bien-être (la lavande, pour son parfum et son effet calmant). On peut prendre un bain peu avant le coucher.

Le drainage des poumons

Les plantes médicinales béchiques fluidifient les déchets qui encombrent les voies respiratoires et facilitent leur expulsion.
- 3 x 1 à 2 gélules de tussilage par jour, avec de l'eau, avant les repas.
En plus de la prise de plante, il est bon de s'essouffler avec une activité sportive afin de faciliter l'expectoration des déchets.

Retrouvez les conseils de Christopher Vasey sur son site internet.

Pour en savoir plus, du même auteur, aux éditions Jouvence :
Manuel de détoxication (version complète), 2014.
Détox (version plus courte et ludique), 2015.

Articles du thème Ma détox naturelle
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte