Bac

SOS il a raté son bac

Publié le 3 juillet 2017
© Freepik

Les résultats du baccalauréat vont bientôt tomber… Vous êtes anxieuse à l'idée du verdict ? Pas de panique, nos conseils vont vous guider pour permettre à chacun de surmonter cette épreuve haut la main.

Les résultats du bac approchent... Et si mon enfant est au rattrapage ? Pire, et si il le rate ? Comment réagir en tant que parents ? Suivez le guide ! 

1. Cacher sa déception : votre enfant est sans doute triste et déçu, ce n'est donc pas la peine d'en rajouter. Exprimer votre déception ne fera que renforcer la sienne, rappelez-vous qu'il s'agit de sa vie et son parcours !

2. Éviter les reproches : Le « tu-n'as-pas-assez-bossé… » c'est une mauvaise idée. Ce n'est pas le moment et surtout c'est trop tard, les résultats sont tombés vous ne pourrez rien y changer.

3. Rester positif ! Gardez toujours confiance en lui. Commencez par le féliciter pour les matières où il a le plus réussi et restez à l'écoute. Dites-lui par exemple que vous comprenez sa déception, mais que vous ne doutez pas de ses capacités. Énumérer toutes ses qualités pour lui redonner confiance…  Ce n'est pas un examen qui les remettra en cause. 

4. Repasser à l'action : si votre enfant est au rattrapage il va avoir besoin de soutien ! Soyez derrière-lui mais ne l'étouffez pas non plus. N'hésitez pas à lui demander ce qu'il préfère : réviser avec vous, avec un prof particulier, un ancien prof de collège ou lycée... Il faut qu'il se sente à l'aise avec la personne.

Mettez de côté vos angoisses, le rattrapage est un moment stressant et votre enfant ne doit pas se laisser envahir par le stress des autres. Si besoin, laissez-le aller réviser à la bibliothèque ou chez ami.

5. Discuter avec lui : si votre enfant a échoué, parlez avec lui et revenez ensemble sur les faits. Pourquoi a-t-il raté son bac ? Est-ce une question de stress ? Ou une question de matière avec un gros coefficient ? Voire même de filière ?  Il a peut-être besoin de soutien scolaire ou de réorientation. Adressez-vous à des professionnels, comme des conseiller/ères d'orientation scolaires. Certains organismes peuvent également aiguiller votre enfant, comme les CIO (Centre d'Information et d'Orientation) ou le Centre d'information Jeunesse (CIDJ). C'est important d'avoir un regard extérieur sur la situation. De plus, c'est le moment pour votre enfant de se confier sur son parcours, ses envies et d'affiner son projet professionnel... 

Enfin, incluez-le dans la démarche de réinscription au lycée ou ailleurs, il se sentira investi. C'est d'autant plus important s'il devient majeur. 

>> Consulter les résultats du bac 

Articles du thème Mon enfant et moi
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte