Transpiration

Transpiration et alimentation sont-elles liées?

Publié le 20 juin 2017
© Freepik

Avec les chaleurs actuelles et l'été qui arrive, le sujet de la transpiration est au cœur des préoccupations. Quel rôle joue l'alimentation dans la transpiration ? Boris Jean, Naturopathe, répond à nos questions.

Pour répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser sur la transpiration, Boris Jean, Naturopathe vous éclaire sur le sujet. Rencontre...

Pourquoi transpire-on ? 
On transpire d'abord pour réguler la température du corps. La transpiration est une sorte de climatisation interne quand il fait trop chaud à l'extérieur ou à l'intérieur du corps : en effet, en s'évaporant la sueur rafraîchit l'organisme. C'est un mécanisme normal et capital pour éviter la surchauffe.

Le deuxième intérêt de la transpiration est d'éliminer certains déchets produits par le fonctionnement naturel de nos organes. Ce sont essentiellement les sels minéraux et les acides (lactique, urique, etc.) qui sont éliminés par les pores de la peau (d'où cette saveur un peu salée et acide de la sueur). Cette voie d'élimination (comme celle des urines) est importante pour éviter de surcharger le corps avec des molécules toxiques pour nos cellules.

Il y a t-il des aliments qui favorisent la transpiration et pourquoi ? 
La digestion des protéines et du gras contenus dans les aliments demandent plus d'effort à notre système digestif que celle des glucides. Elle produit plus de chaleur interne, donc potentiellement plus de transpiration. La viande rouge, la charcuterie, les formages et les plats en sauces sont à limiter en priorité. 

L'idéal est aussi de diminuer les excitants comme l'alcool, le café/thé, les épices qui provoquent une élévation de la température corporelle car ils stimulent le métabolisme.

L'alcool est vraiment à éviter en cas de forte chaleur car il déshydrate nos cellules.

Au contraire, il y a t-il des aliments qui vont nous aider à réguler notre température pour éviter une forte transpiration ? 
La nature fait bien les choses : les fruits et légumes sont là en abondance au printemps et en été... et ce sont justement ces aliments qu'il conviendrait de privilégier. 

Il faut les consommer crus au maximum pour préserver toute l'eau, vitamines, anti-oxydants, minéraux et enzymes qu'ils contiennent. En jus, en salade, en accompagnement, en apéro... l'idéal est d'en consommer au moins 500g par jour. Les concombres, pastèques et melons sont les fruits qui contiennent le plus d'eau. Un conseil : manger les fruits et légumes avant les repas pour en tirer tous les bénéfices.

Devons-nous favoriser un repas chaud, froid (glaces, boissons avec glaçons etc) ou à température ambiante ?
La digestion est un mécanisme qui produit à lui seul déjà beaucoup de chaleur. Il faut donc éviter d'en rajouter avec des plats chauds et plutôt privilégier les plats froids ou tièdes. 

Quand il fait plus de 20°, les sorbets et glaçons ne peuvent qu'aider notre climatisation interne !

Des conseils, astuces pour éviter de trop transpirer avec les chaleurs actuelles et l'été qui arrive ? 
La transpiration est normale et nécessaire, il ne faut donc surtout pas la bloquer en utilisant des déodorants anti-transpirants ou des produits astringents (qui resserrent les pores). On peut toutefois essayer de réguler les mauvaises odeurs. Ces odeurs sont produites à partir des composés de la sueur par les bactéries naturellement présentes sur notre peau.

Par exemple, après chaque douche une astuce consiste à passer sous les aisselles (et sur les pieds si besoin) un coton imbibé de jus de citron. Après avoir laissé sécher, les personnes qui transpirent beaucoup peuvent en plus saupoudrer du talc sur ces zones.

Pour éviter d'élever trop sa température, c'est du bon sens :

  • porter des vêtements et chaussures en coton et éviter les vêtements synthétiques,
  • ne pas s'exposer au soleil d'été et ne pas pratiquer d'activité physique intense entre 11h et 18h, 
  • se plonger régulièrement dans un bain frais ou tiède, 
  • faire des bains de pieds froids (auxquels ont peut ajouter du thé noir par exemple).
  • En naturopathie, la technique la plus recommandée pour aider à la régulation de la température est le "bain dérivatif". C'est efficace mais un peu contraignant. Il existe une solution plus pratique avec des poches de gel à mettre dans la culotte. Il s'agit de la méthode France Guillain

Quand on transpire beaucoup ou qu'il fait chaud, quelles boissons recommandez-vous ? 
La base, c'est l'eau ! Je recommande de boire surtout de l'eau de source peu minéralisée. Une eau de source peu minéralisée est une eau où l'étiquette mentionne des "résidus à sec à 180°" inférieurs à 200 mg/l. Ce type d'eau aura tendance à faciliter le drainage naturel des toxines par les reins.

Pour pallier à la perte des minéraux par la transpiration en cas de forte chaleur ou d'activité physique, il est bon de boire en complément une eau minérale naturelle, ou des tisanes reminéralisantes que l'on aura laissé refroidir au frigo (ortie, prêle, etc.). Le must ce sont les jus de fruits et légumes (sans ajout, bio, frais, pressés à froid à l'extracteur). Si vous n'avez pas d'extracteur, on trouve de plus en plus ces jus frais dans les boutiques bio.

Pour faciliter la digestion et l'hydratation, évitez de boire trop pendant le repas : boire surtout entre les repas ou juste avant.

 

Articles du thème Bien-être au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte