Développement personnel

Intelligence émotionnelle: Comprendre et éduquer nos émotions

Publié le 6 octobre 2017
Gourmande assumée, je passe la plupart de mon temps à flâner dans les rues de Paris à la recherche de nouveaux restaurants. J'essaie au quotidien d'apprécier les choses simples de la vie et de profiter de l'instant présent.
© Carlota Lobo

A l'occasion de la sortie de son dernier ouvrage, "Le livre des petites révolutions", Elsa Punset nous dit tout sur l'intelligence émotionnelle. Comment gérer nos émotions pour être plus positives ? La réponse ici.

Commençons par le début... Qu'est-ce que l'intelligence émotionnelle ?
Grâce aux avancées des neurosciences, on a découvert que les circuits physiques de l'émotion et de la raison sont tout à fait intégrés, que dans la base de chaque pensée rationnelle, il y a une émotion, et que les émotions forment une partie intégrale de notre intelligence. C'est pour ça qu’on s’est mis à parler d'intelligence émotionnelle. C'est une grosse rupture par rapport aux deux derniers siècles.

Pensez-vous que la notion d'intelligence émotionnelle soit bien connue du grand public aujourd'hui ?
La plupart des individus pense que quand on parle d'intelligence émotionnelle, on parle d’une mode. Ce n’est pas du tout ça ! L’intelligence émotionnelle révolutionne notre façon de comprendre le cerveau. Les émotions sont très importantes, on peut les éduquer, donc on peut éduquer notre intelligence. C'est ce qu'on appelle la plasticité du cerveau. Ce qui signifie qu’on peut s’entraîner à tout, aux mathématiques et aux langues, comme à l’optimisme, à la compassion, à la patience ou au contrôle de soi. C'est un entraînement mental qui passe par l'adoption de rituels quotidiens. Le grand public n'est pas encore tout à fait conscient de l'importance de l'intelligence émotionnelle. Pourtant, c'est vraiment une clé de liberté très importante.

"Éduquer" à l’intelligence émotionnelle, est-ce l’objectif de votre dernier livre ?
Oui, j’ai voulu donner des outils faciles à mettre en pratique dans la vie quotidienne. Mon livre, c'est une boîte à outils de 250 petits rituels qui nous aident à entraîner le cerveau. [Un des rituels donnés dans le livre consiste à emporter un carnet avec soi et à y noter toutes les situations qui nous génèrent du stress au cours de la journée - NDLR]

Qu'entendez-vous par "gérer" les émotions ? S'agit-il de les maîtriser ou de les laisser s'exprimer ?
L'intelligence émotionnelle vise à laisser s'exprimer les émotions. Il ne faut surtout pas les retenir ! Mais accueillir les émotions ne suffit pas, car elles n'arrivent pas à nous comme ça. Il faut repérer l'émotion au moment même où elle se manifeste et s'arrêter pour prendre conscience de ce qui se passe en nous. Si nous faisons ça souvent, nous serons capables de gérér notre humeur et amener plus de positif dans notre vie. C'est très difficile mais ca vient avec la pratique.

Et justement, comment cultive t-on cette intelligence émotionnelle ?
Avant de pratiquer les rituels que j'ai donnés dans le livre, il est essentiel de se situer dans l'échelle émotionnelle. Il y a une petite palette d'émotions universelles (joie, peur, tristesse, colère, dégoût, surprise) qui ont plusieurs nuances. Or, on ne peut pas changer quelque chose qu'on ne comprend pas. L'intelligence émotionnelle a pour but d'aider les personnes à comprendre leurs émotions et l'intensité avec lesquelles elles s'expriment, pour pouvoir agir dessus par la suite. Il faut surtout apprendre à gérer ses émotions négatives. On a découvert que notre cerveau est programmé pour la survie et non le bonheur. De ce fait, il tend surtout à enregistrer et à mémoriser les émotions négatives. C'est pour cela que nous sommes une espèce qui tend vers la dépression, vers le stress. Pour vaincre ces maux, il est important de sortir de sa zone de confort et oser affronter le changement qui nous fait constamment peur. Cela passe par l'amélioration de nos relations avec le reste du monde, au travail, au sein du couple, en famille, etc. N'attendez pas de vous sentir mal pour gérer vos émotions, on peut le faire au quotidien, ce qui nous rend plus efficaces et permet d'avoir de meilleurs rapports avec les autres !

Que nous apporte l'intelligence émotionnelle ?
Pendant très longtemps, on a pensé que les émotions n'avaient aucune importance, que c'était un luxe biologique, puisque le rationnel primait. Or, nos émotions laissent une trace très forte sur notre corps. Si on est tout le temps angoissé, stressé, même sans raison apparente, cela abîme vraiment notre santé. Gérer notre cerveau a donc un impact très fort sur notre intelligence, notre créativité, notre santé physique, notre longévité, notre mémoire, bref sur tout !

Y a t-il des émotions plus dures à éduquer que d'autres ?
Les émotions intenses sont beaucoup plus difficiles à éduquer. Comme je vous l'ai dit, le cerveau est programmé pour survivre, donc les émotions les plus présentes en nous sont la colère et la peur. Ce sont celles qui nécessitent le plus d'entraînement. En moyenne, il faut compter 30 à 40 jours de pratique pour observer un changement.

En 2015, vous avez publié la série des "Atrevidos" [Les Audacieux, non traduit en français - NDLR], destinée à la pratique de l'intelligence émotionnelle pour les enfants. Y sont-ils plus sensibles ?
L'intelligence émotionnelle est beaucoup plus facile à acquérir chez l'enfant que chez l'adulte, car l'enfant apprend beaucoup plus vite. Pour l'adulte qui a accumulé beaucoup de stress durant sa vie, gérer ses émotions nécessite donc un réapprentissage. Si les parents proposent à leurs enfants les outils adéquats dès le plus jeune âge, ceux-ci pourront entraîner leur cerveau plus facilement.

Justement, avez-vous l'impression que les choses bougent ?
L'école joue un rôle important dans ce domaine. De plus en plus d'écoles prennent en compte les émotions et développent une autre forme d'apprentissage, comme le vivre ensemble. Il faut comprendre qu'on ne doit pas stopper les enfants dans leur apprentissage mais laisser s'exprimer leur créativité. Les parents peuvent aussi agir à la maison en étant des sortes de coachs émotionnels pour l'enfant [de nombreux livres existent pour cela, par exemple : Education : sélection de livres positifs - NDLR]

Son actu : "Le Livre des petites révolutions", paru en français aux éditions Solar. Un "mi guide-mi carnet", parfait pour évoluer sur le plan personnel et "se débarrasser des habitudes inutiles ou néfastes".

Son site Internet : Elsapunset.com

Articles du thème Développement personnel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte