Festival du Feminin

Festival du Féminin: vibrez par la féminité en Inde

Publié le 16 décembre 2016
Nirmala Gustave est enseignante Reiki, Relaxologue-Sophrologue et Accompagnante holistique. Elle a écrit plusieurs livres, et co-organise avec Loli Laurence Viallard le 1er Festival du Féminin en Inde, à Auroville en février 2017.

Être femme aujourd'hui, c'est aussi ressentir un vibrant appel pour les qualités du féminin, le féminin sacré. Il est temps de célébrer ! Rendez-vous au Festival du Féminin d'Auroville en février 2017 pour une expérience unique où tradition indienne et feu sacré du féminin rejailliront auprès des participantes.

> Cet article fait suite à la chronique "Être une femme indienne aujourd’hui".

En France, à un niveau individuel, les femmes sont les premières à s’intéresser à la spiritualité, au développement personnel. Elles désirent panser les blessures du féminin, mettre à jour les fragilités pour pouvoir s’affranchir du modèle imposé, guérir jusque dans leurs cellules qui contiennent leurs mémoires trans-générationnelles et l’inconscient culturel, trouver des solutions de bien-être, s’épanouir. Elles manifestent l’envie de se réunir en cercles de femmes, en rassemblement.

Voilà quelques années que je l’expérimente en accompagnant des femmes, en animant des ateliers pour elles. De fil en aiguille, j’ai rencontré grâce à Christine Gatineau, Delphine Lhuillier et Cécile Bercegeay, les fondatrices du Festival du Féminin©, Loli Laurence Viallard, une Française, plasticienne, poète et ritualiste, vivant en Inde depuis 15 ans, proche de l’Ashram de Sri Aurobindo et Auroville, désireuse de créer un épiphénomène en Inde. Wouah !

Nous avons allié notre amour pour l’Inde et la Femme, l’envie de faire avancer la condition des femmes, de révéler les qualités du féminin dans nos sociétés patriarcales de compétitivité. La célébration est de mise ! Il n’est pas un jour où une fête ait lieu en Inde ! Pour moi, ce rassemblement de célébration du féminin dans mon pays natal est une grande guérison de mes lignées familiales, de la mémoire collective indienne de souffrance et séparation des sexes, une satisfaction personnelle à réunir mes deux pays de cœur. Une avancée pour l’Être Humain !

Le premier Festival du Féminin en Inde
Auroville, symbole de valeurs spirituelles et d’humanité avec ses multiples nationalités est un lieu propice pour notre festival. Notre 1ère édition est dédiée à Christine Gatineau, l’une des fondatrices du Festival, décédée d’un cancer cette année, pour qui nous avions une grande amitié. Quant à Loli Laurence, il était important qu’elle s’engage à agir pour les femmes et plus particulièrement au cœur de cette Inde qu’elle aime. «C’est aussi donner l’opportunité à des thérapeutes d’Auroville et du pays de se rencontrer et de tisser des liens avec des femmes d’ailleurs. S’apporter mutuellement fait grandir les unes les autres. Les femmes sont des pionnières en matière de développement personnel. Leur conscience est en train de changer profondément et cela influence la société contemporaine d’aujourd’hui».

Nous voilà donc, Laurence et moi, Française et Indienne, Femmes vivant sur cette Terre tout simplement, à créer ce pont de sororité par delà les frontières, chacune dans notre pays d’adoption ! L’expérience d’autres organisatrices d’épiphénomènes du Festival du Féminin dans le monde est soutenante pour notre première édition en Inde ainsi que l’assistance des fondatrices à Paris. Christine et Vinsiane Masure en Belgique, Valérie Scala en Guadeloupe, Agnès Delpech et les Femmes à la Source en Dordogne, Sylvie Baradel en Thaïlande, Yveline Héront-Baubau à Rennes nous ont toutes aidé dans la logistique de notre événement. Et les femmes répondent « présentes » ! Les intervenantes offrent avec générosité le fruit de leur savoir-être et les festivalières se réjouissent de ce rassemblement entre femmes : c’est extraordinaire ! Ces femmes affluent de Guyane, Guadeloupe, Montréal, Maroc, Tunisie, Nouvelle-Calédonie, France et d’Inde. Peut-être d’ailleurs encore ! Un grand rendez-vous d’âmes aura lieu en février 2017 pour la Femme et la création d’une société pacifiée. 

Je vous invite à nous rejoindre !
J’ai aussi invité ma mère…
Namasté !

Nirmala Gustave, co-organisatrice avec Loli Laurence Viallard du 1er Festival du Féminin en Inde, à Auroville, les 17, 18, 19 février 2017. Plus d'infos : vanakkam.shakti@gmail.com

Articles du même dossier
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte