BD coup de cœur

Un petit livre oublié sur un banc: vive le bookcrossing!

Publié le 20 janvier 2017
Le bookcrossing, partager les livres qui nous plaisent
Le bookcrossing, partager les livres qui nous plaisent
© Mig/Grand Angle éditions

Alors que les températures n'ont décidément pas envie de remonter, et si l'on restait au coin du feu à lire une jolie BD ? On a lu et aimé Un petit livre oublié sur un banc, qui nous parle de livres, de partage et d'amoureux des mots.

Le bookcrossing, c’est le plaisir de partager une lecture que l’on a aimée avec des inconnus, offrir une rencontre surprise entre un lecture potentiel et une belle histoire et donner la possibilité à un livre de faire le tour du monde au lieu d’attendre patiemment dans une bibliothèque un nouveau jour de gloire.

La tendance nous vient des Etats-Unis, où le bookcrossing a été lancé par Ron Hornbaker. Cet amoureux de la lecture rêvait de « faire du monde une bibliothèque ». Dès 2001, il lance le concept du « livre-voyageur » à travers un site internet qui devient un phénomène social mondial : aujourd’hui, la communauté rassemble près de 800 000 membres ! Le principe est simple : vous lisez un livre qui vous plait, vous l’enregistrez sur le site pour lui faire attribuer un numéro d’identité, et vous le laissez sur un banc public, une table de café, ou tout autre endroit où il a une chance d'être repéré. Au curieux qui passe de s’en emparer, de le lire et de le déposer à son tour, ailleurs, pour que la chaîne continue.

Le bookcrossing est au cœur de l’intrigue de la jolie BD de Jim et Mig, Un petit livre oublié sur un banc. La vie de Camélia suit une petite routine un peu terne lorsque la découverte d’un livre sur oublié sur un banc lui ouvre de nouveaux horizons. Ne serait-ce que parce que son auteur est inconnu, Camélia est convaincue qu’un mystère entoure l’ouvrage. D’ailleurs, n’est-elle pas parvenue à déchiffrer le message codé laissé par l’ancien propriétaire ? Bien décidée à découvrir qui le lui écrit et se cache derrière ce livre, la voici entrainée dans une aventure qui la fait sortir de sa zone de confort, l’amène à rencontrer d’autres personnes et à ouvrir les yeux sur son quotidien.

Umberto Eco disait du livre que c’est un objet parfait. C’est aussi un formidable moyen de transmettre ses idées, une excuse pour discuter avec des inconnus, une porte pour s’évader. Sous le trait maitrisé de Mig se déploit un univers poétique et profond, dans lequel Jim explore bien au-delà des livres les dérives de notre société hyperconnectée et le grand écart que nous faisons perpétuellement entre notre quotidien et nos aspirations profondes. Une très jolie BD que l’on aura du mal à laisser sur un banc !

Pour en savoir plus sur le Bookcrossing.

Un petit livre oublié sur un banc
Ecrit par Jim, illustré par Mig
Grand Angle
Une BD en deux tomes
 

Articles du dossier Les lectures de Claire
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte