Télé

L'avocat, un fruit à désormais éviter? France 5 y consacre un documentaire

Publié le 15 janvier 2017 - Mis à jour le 19 janvier 2017
Directrice des opérations de FemininBio, j'ai souvent faim de riz, de gorgonzola et de nuoc-mâm (non, le mélange n'est pas convaincant). Mais j'aime aussi croquer à tout ce qui touche au monde du bio, du développement durable et des médias, tant print que digital.

Désormais à la mode et vanté pour ses vertus santé, l'avocat a aussi son côté sombre: sa culture est désormais une source d'enrichissement pour les narcotraficants d'Amérique du Sud, comme le souligne un documentaire diffusé ce 15 janvier 2017 sur France 5.

Plébiscité par les nutritionnistes, les gourmets, les commerçants, l'avocat, superaliment et héros de toutes les tables healthy, est consommé en volumes deux fois plus importants depuis ces 3 dernières années sur la planète (soit un volume équivalent à 100 kilos par seconde dans le monde) -la France étant le pays européen le plus gourmand (1,5 kg par personne chaque année). Plutôt drôle quand on pense qu'il y a encore une dizaine d'années, on le disait "trop gras"... 

Dans L'avocat, un fruit qui fait sa loi, diffusé ce dimanche 15 janvier sur France 5, il est fait le récit du drame écologique et sociétal qui s'est noué au Chili, où les milliers d'hectares de plantations d'avocatiers privent les habitants d'eau -chaque année, la culture mondiale d'avocat absorbe 500 milliards de litres d'eau et implique la destruction de forêts entières. De plus, l'accès à l'eau a été entièrement privatisé sous l'ère Pinochet. 

A lire: 
Mais alors, que manger à la place de l'avocat
Et si vous essayiez de faire pousser votre propre avocatier à la maison ?

Aussi au Mexique, la ville de Tancitaro, "capitale mondiale de l'avocat" se compose d'agriculteurs très lourdement armés, prêts à riposter contre narcotrafiquants, qui ont longtemps régi sur les lieux. Le journal britannique Guardian avait déjà relayé ces faits en août 2016 à travers une enquête fouillée. 

Ce sont huit pays qui assurent aujourd'hui l'essentiel de la production mondiale, rappelle-t-on dans L'avocat, un fruit qui fait sa loi: le Mexique, le Chili, le Pérou, les Etats-Unis, l'Espagne, Israël, le Kenya, l'Afrique du Sud. Très profitable, cet "or vert" est désormais cultivé même sur des zones désertiques, composées de sable -eau et fertilisants étant massivement utilisés. 

- Ainsi, n'hésitons pas à choisir des avocats produits en Europe, comme ceux de Sicile ou de Corse. Ou, à défaut, porteurs d'un label de commerce équitable. 
- Efforçons-nous de toujours interroger nos commerçants, nos restaurateurs, sur la provenance des avocats (et de tous les autres produits) qu'ils vendent. 
- Essayons de réduire au maximum notre consommation d'avocats.

A lire: 
Mais alors, que manger à la place de l'avocat
Et si vous essayiez de faire pousser votre propre avocatier à la maison?

 

L'avocat, un fruit qui fait sa loi, de France 5. Durée: 45 min. Réalisé par Anne-Fleur Delaistre, écrit par Anne-Fleur Delaistre et François Pomès. Rédiffusé le 22 janvier 2017, à 17h35, et le 2 février 2017, à 16h35. Emission disponible en replay jusqu'au 22 janvier 2017.

Un cultivateur d'avocats au Pérou (extrait du documentaire; crédit: Label News).

 

Articles de la même rubrique
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !