Feminin Masculin

Parlement du Féminin : les 10 temps forts d'une journée qui a fait bouger les lignes de l'égalité

Publié le 20 décembre 2017
Journaliste, prof de yoga pour enfants, heureuse néo-Auvergnate, folle de balades zen, de grandes tablées et de soirées entre filles.

Les équipes d'Entrepreneurs d'Avenir et de FemininBio étaient fières d'organiser lundi le premier Parlement du Féminin. Elles sont heureuses de sa réussite et de la résonance de cet évènement auprès de ses participantes et du grand public. Retour, en 10 temps forts, sur les riches échanges d'un évènement qui fera date dans l'engagement de tous pour une société plus égalitaire et plus solidaire entre les femmes et les hommes.

Lundi 18 décembre, l'Opéra Comique a été le théâtre d'un évènement qui fera date dans l'action pour un monde plus égalitaire entre les femmes et les hommes : le tout premier Parlement du Féminin réunissait, sous l’impulsion de Jacques Huybrechts et d’Anne Ghesquière (respectivement fondateurs d' "Entrepreneurs d’Avenir* et de FemininBio), plus de 1200 personnes qui pensent et qui agissent pour une société plus équilibrée. Des femmes et des hommes, venus de tous horizons et avec la même volonté : faire bouger les lignes, partager les clés et les expériences qui contribuent à faire avancer l’égalité entre les sexes, en France et dans le monde.

Des échanges riches, des moments émouvants, des éclats de rire aussi… Et des centaines de phrases inspirantes à retenir. Nous avons sélectionné dix des moments forts de cette journée, sans aucun doute inoubliable pour tous ses participants.

1. "Woman" : des images et des mots bouleversants
Cet après-midi de débats a été introduite par la diffusion du teaser de "Woman", le prochain film d’Anastasia Mikova et de Yann Arthus-Bertrand : 3000 interviews de femmes à travers le monde, magnifiquement mis en images, qui sortira, en 2019 dans le monde entier... 

2. La sororité au cœur du changement
C’est l’un des mots-clés du Parlement du Féminin. La sororité est l’une « des clés dans les bons rapports entre hommes et femmes ». C’est notamment la conviction de Marlène Schiappa. La secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes a longuement insisté sur ce concept fondamental : « Si l’on décide qu’on doit être des sœurs et pas des rivales, on pourra faire des choses incroyables ! »

3. Le monde de l'entreprise doit faire bouger les lignes
On retiendra aussi les échanges entre trois personnalités du monde de l’entreprise : Cristiano Borean (membre du comité exécutif de Generali), Michel Landel (Directeur général de Sodexo) et Judith Hartmann, CFO d’Engie (seule société du CAC 40 dirigée par une femme, Isabelle Kocher). En guise de conseils aux femmes, cette dernière a prononcé une phrase que l'on s'attachera à retenir, autant pour notre vie professionnelle que personnelle : il est indispensable pour avancer de "s'entourer de gens qui croient en vous et vous transmettent des énergies positives"...

4. Les femmes, clés de leurs propres chances de succès
La journée a été rythmée par des témoignages forts, notamment celui de Nathalie Lebas-Vautier. La fondatrice de la marque de mode éco-responsable Ekyog et de Marie & Marie  était venue délivrer un message : "Le succès, c’est de vous aimer vous-même, aimer ce que vous faites et comment vous le faites. C’est trouver l’alignement."

5. Avancer grâce à nos épreuves 
Après la ministre des Sports Laura Flessel, le Parlement du Féminin a accueilli une autre sportive de haut niveau au parcours et à la personnalité des plus inspirants : Marie-Amélie Le Fur. La championne paralympique exhorte les femmes (et les hommes…) à "avancer grâce à nos épreuves de vie" : c’est "la posture qu’on adopte face à la contrainte nous gâche la vie, et pas la contrainte en elle-même"

6. Oser prendre sa place
Autre moment fort de cette journée : l’intervention, tout en humour et en douceur, de Mercedes Erra. La co-fondatrice de BETC incite les femmes à oser, à faire tomber ce qui nous empêche bien souvent le plus d’avancer : "la barrière que l’on se met soi-même". Et d'insister sur l’éducation des petites filles à qui l’on devrait donner des cours d’audace pour mieux les encourager à aller au bout de leurs désirs. Quelle meilleure illustration que la diffusion dans la salle d’une vidéo montrant une fillette indignée au rayon vêtements d’un grand magasin (en anglais) :

7. Saisir le bonheur
Après une journée riche en témoignages et en échanges, on a aimé la légèreté et la puissance des mots de Florence Servan-Shreiber. L’auteure, qui travaille chaque jour à transmettre les clés pour vivre le bonheur au quotidien, a glissé quelques messages qui devraient résonner comme des mantras : "Notre capacité à nous réjouir des victoires des autres est ce qui contribue le plus à notre bonheur" ; "Comment prendre la place qui est la nôtre au sein de notre écosystème ? Nous dilater de l’intérieur de nous-même pour exprimer notre potentiel… Mieux nous centrer. C’est ainsi que nous sommes le plus utiles aux autres". Et de conclure : "Faites du mieux que vous pouvez, parce que de toute façon, on ne peut pas faire mieux !"

8. L’appel du 18 décembre
La première édition du Parlement du Féminin s'est achevée avec l'intervention des réseaux qui ont largement contribué à son rayonnement auprès du public et des médias. Parmi les interventions marquantes de cette fin de journée, celle d’Olga Trostiansky, présidente du Laboratoire de l’Egalité, qui a lancé "l’appel du 18 décembre". Son objet : la modification de l’article premier de la Constitution en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes. La demande est simple : remplacer le terme "favorise" par "garantit" dans la phrase "La loi favorise l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives ainsi qu’aux responsabilités professionnelles et sociales". Loin d’être une nuance, cette modification impliquerait une obligation de résultats, qui permettrait de construire et de partager une culture de l’égalité entre les hommes et les femmes en France.

9. La nouvelle génération donne de la voix
En guise de point final à cette journée, l’arrivée d’une trentaine de jeunes filles et de jeunes garçons sur la scène de la salle Favart : les chanteurs de la maîtrise populaire de l’Opéra comique ont à leur tour donné de la voix. La nouvelle génération qui a sans aucun doute entendu les messages délivrés tout au long de cette journée...

 

10. L’action continue avec la signature du Manifeste
Cette première édition terminée, l’action des associations et des réseaux doit se poursuivre. Chaque citoyen a également le pouvoir de faire bouger les lignes. En commençant par lire, signer et partager le manifeste rédigé par le collectif à l’initiative du Parlement du Féminin. Rendez-vous sur change.org

*Le Parlement du Féminin 2017 est un événement co-organisé par le magazine FemininBio et le Parlement des Entrepreneurs d'avenir, avec le soutien de GENERALIEngieKeringOpéra ComiqueSodexoTF1 InitiativesWeleda. Mention spéciale à notre partenaire majeur GENERALI, soutien depuis le début de cette initiative.

Articles du dossier Parlement du Féminin 2017
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte