Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Animaux

La dissection animale en cours de Science et Vie de la Terre c'est fini !

Plus de lapins sur les tables de dissection
Mon animal et moi
Marion Mancho
Marion Mancho
le 18 août 2016
Le ministère de l'Education nationale a tranché, la dissection de lapins et de souris dans les collèges et lycées est révolue. C'est un pas en l'avant pour le respect de la vie animale.

Partenaire

Le ministère de Najat Vallaud-Belkacem a publié le 25 juillet dernier une circulaire interdisant les dissections animales en cours de Science et Vie de la Terre (SVT). Terminée l'autopsie sur les souris et les lapins, l'heure est à la sensibilisation et au respect du monde vivant. 

Plus précisément la circulaire indique que "désormais les dissections ne peuvent être réalisées que sur des invertébrés, à l'exception des céphalopodes (pieuvres, calamars ou seiches) ; sur des vertébrés ou sur des produits issus de vertébrés faisant l'objet d'une commercialisation destinée à l'alimentation". 

Concrètement, le calvaire des lapins et autres rongeurs est bel et bien révolu. Et il y a plus ! Les nouveaux programmes scolaires ne mentionnent plus les termes de "dissection animale". Autrement dit, ne faisant plus partie du programme officiel, la dissection est finie dans les collèges et lycées ! 

Bien entendu, dans le cadre de sa liberté pédagogique, le professeur aura le droit d'évoquer la dissection mais, dans la pratique, cela passera par des alternatives. Lesquelles ? Pour l'instant cette question n'est pas à l'ordre du jour ministériel. Pour rappel, le Conseil d'Etat avait annulé la circulaire du ministère de l'Education national du 28 novembre 2014 visant à interdire la dissection des souris et grenouilles en cours de SVT.

Sujets
Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire