Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Naissance

Accouchement : détecter les premiers signes

enceinte grossesse accouchement bonheur soleil
Fotolia
bebe dort Accouchement naturel

le 14 juin 2007
Il peut parfois s’agir d’une fausse alarme, de contractions qui deviennent plus intenses et douloureuses mais ne trouvent pas leur rythme. Quelques conseils bien utiles pour reconnaître les premiers signes de l’accouchement.

Partenaire

Accouchement : détecter les premiers signes


Premiers signes

Toutes les femmes sont différentes et les premiers signes de l’accouchement n’apparaissent pas pour toutes au même moment de la grossesse. La perte de sang, accompagnée d'un mucus épais, une diarrhée soudaine, la perte des eaux, peuvent être des pistes qui annoncent le début du travail. Mais elles ne sont pas définitives. Elle peut aussi être réglée à des stades divers de la grossesse : allant de quelques heures à trois ou quatre semaines avant l’accouchement.



Surveiller les contractions

Les contractions sont souvent révélatrices du changement qui opère dans le corps de la future maman. Tout au long de la grossesse, elles ne sont pas douloureuses alors qu’à l’approche du jour J, elles deviennent plus intenses. Mais c’est surtout leur régularité qui va définir si la naissance de bébé approche ou pas. Petit à petit, les contractions surviennent beaucoup plus souvent : on passe de toutes les 30 minutes, à toutes les 20 minutes, à toutes les 10 minutes, toutes les 5 minutes… Si elles durent chacune une minute environ, c’est que le moment tant attendu arrive.



Accouchement « silencieux »

Dans certains cas, néanmoins beaucoup plus rares, l’accouchement peut être dit « silencieux ». Il n’y a aucune contraction douloureuse avant et le bébé arrive sans qu’on s’y attende vraiment. Cette possibilité peut faire rêver les futures mamans mais elle n’est pas forcément la meilleure. Le fait de ne rien sentir avant la naissance de bébé peut entraîner des complications au moment de l’accouchement car la maman n’a pas été préparé au préalable. En cas de doute, il est important de contacter sa sage femme ou la personne en charge de sa maternité.

Marie Touffet
Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire