Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Accoucher à la maison, c'est possible ?


le 12 juillet 2012
Contrairement à d’autres pays, la France n’encourage pas les naissances à domicile. Une fois l’équipe d’accompagnement trouvée, cette expérience se révèle magique.

Partenaire

accouchement a domicile

Premier pas : trouver la sage-femme
Trouver une sage-femme qui veuille bien offrir ses services pour un accouchement à domicile relève parfois en France du parcours du combattant. En province, cette démarche encore rare et pourtant naturelle ne va pas de soi dans un pays où l’accouchement est ultra-médicalisé. Le mieux est donc de contacter l’école de sages-femmes afin de se procurer la liste des sages-femmes libérales offrant ce service.



Contre-indications
Il s’avère déconseillé d’accoucher chez soi si l’on attend des jumeaux, si l’enfant arrive en siège, si la mère a besoin d’une césarienne ou encore si elle a de l’hypertension. La mère doit être en pleine forme et en bonne santé. Son âge importe peu. On peut accoucher à la maison à 16 ans comme à 40 ans.



Préparer sa maison pour le jour J
Il existe après plusieurs rituels pour préparer le lieu de l’accouchement : un matelas étanche pour protéger le sol, des serviettes pour la maman et le bébé, et des petites touches de confort pour détendre tout le monde (musique, bougies, huiles essentielles…). Mais le plus important reste la présence d’une sage-femme. Il est vivement déconseillé d’accoucher seule ou avec un proche chez soi. En Nouvelle-Zélande, si une personne non qualifiée accompagne la femme enceinte dans son accouchement, elle peut être poursuivie par la justice pour pratique illégale de la médecine.



Petit conseil contre la douleur
Cette méthode peut se pratiquer à la maison ou à la maternité. Au moment où les contractions se font plus fréquentes et plus intenses, l’idéal pour les apaiser est d’avoir à disposition de l’eau très chaude et des serviettes de main. Lorsque la contraction arrive, on applique une serviette chaude sur l’endroit où l’on a mal. Cette technique atténue énormément la douleur. Elle peut servir durant tout le travail qui précède la sortie du bébé. Les serviettes peuvent être appliquées sur le bas du dos mais aussi à l'entrée du vagin et du périnée.

Marie Touffet
Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire