Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Sport

Choisir la bonne activité sportive

Barbara Meyer
Barbara Meyer
le 30 juillet 2012
Comment choisir son activité physique à sa condition ? On vous donne des réponses pour faire du sport en respectant votre corps et votre métabolisme.

Partenaire

La progression est en effet indispensable dans la pratique d’une activité physique. D’abord parce qu’elle permet de vérifier que votre corps réagit bien. Ensuite parce que, constater ses propres progrès, c’est faire le plein de motivation et d’énergie pour continuer. Si vous ne progressez pas, posez-vous quelques questions et ne renoncez pas :

L’activité physique choisie est-elle adaptée à ma condition physique ?

  • Parlez-en avec votre médecin (ou médecin du sport) qui pourra vous prescrire un bilan complet et vous guider vers une activité plus adaptée à votre morphologie, vos douleurs, vos pathologies… si nécessaire.

L’activité pratiquée me correspond-elle ?

  • Ne vous mettez pas à la natation si vous êtes frileuse. La notion de plaisir est primordiale pour pérenniser l’activité physique et rester motivée. Le plaisir est aussi l’assurance de votre implication et de votre progression.

Est ce que je m’ennuie ?

  • Parfois, l’ambiance d’un groupe, l’engagement les uns envers les autres oblige à plus d’assiduité. Pensez à vos copines qui ont besoin de quelqu’un comme vous pour les motiver.
  • D’autres fois, il vous faudra varier les activités pour ne pas vous lasser. Trente minutes de marche à pied le lundi, yoga le jeudi, vélo le week-end ou un mois de marche, un mois de piscine et un de vélo. La diversité vous apporte aussi des bienfaits différents.

Suis-je très fatiguée après ma séance ?

  • Ne vous faites surtout pas violence durant les premières séances. Intégrez la notion de longévité et de progrès dans vos activités. Tout ne se joue pas en une heure de sport, ni les 15 jours précédant le départ en vacances.
  • Pour commencer, optez peut-être pour des méthodes plus douces qui vont vous permettre de prendre conscience de votre corps et vous réconcilier avec lui.

Est-ce que je pratique régulièrement ?

  • La régularité (au moins 30 minutes d’activité physique par jour) entraîne des modifications physiologiques. Le coeur s’adapte, les ressources énergétiques sont mieux gérées, le système hormonal s’équilibre…

Ai-je bien évalué mes objectifs ?

  • Fixez-vous des objectifs réalisables et progressifs. Vous vous êtes mis à courir tous les dimanches depuis septembre et vous voulez courir le marathon de Paris ? C’est un peu ambitieux.

Ce bilan effectué, vous pouvez vous réorienter vers une autre activité ou vous accrocher, car le succès d’une activité physique passe aussi par sa maîtrise. Et l’on ne peut maîtriser parfaitement une discipline en quatre séances. Allez, courage !

Cet article est tiré du livre de Barbara Meyer, Ma forme au naturel, paru en 2009 aux Editions Eyrolles.

Plus d'infos sur www.barbarameyer.fr

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire