Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Bien-être

Le sport... révélateur de bonne humeur !

femme sport course
photl
Barbara Meyer
Barbara Meyer
le 15 décembre 2006
Avez-vous déjà ressenti cet état de satisfaction, de fierté et de bien-être après une longue balade, un jogging ou quelques brasses ?

Partenaire

Cet état qui vous fait promettre de recommencer tellement vous vous sentez BIEN !

Le grand air y est certainement pour quelque chose mais pas seulement. Les réactions chimiques produites par votre corps lors d’efforts physiques de durée moyenne (plus de 30 mn) permettent à votre cerveau de recevoir les hormones (endorphines) nécessaires à cet état de bien-être. Au-delà d’une heure d’activité physique même de faible intensité (une grande balade, par exemple), des neurotransmetteurs (dopamine, noradrénaline ou sérotonine) qui influencent notre humeur et bien d'autres fonctions du cerveau, circulent en masse dans notre organisme.

Pratiquée régulièrement, l’activité physique contribue à la synthétisation de ces neurotransmetteurs qui influencent les zones cérébrales contrôlant l’humeur.

Le sport, un antidépresseur

Il est d’ailleurs maintenant scientifiquement établi que l'exercice réduit les symptômes de la dépression au même titre que le ferait un antidépresseur.

En se servant d'un électro-encéphalogramme (mesure de l'activité électrique du cerveau), des chercheurs ont pu démontrer que les exercices rythmiques (marche, jogging, natation, patin à roulettes, etc.) augmentaient l'activité des ondes alpha dans le cerveau. Ces ondes sont associées à un état de calme semblable à celui ressenti par ceux qui pratiquent la méditation ou le yoga.

Vous n’êtes toujours pas convaincue par la nécessité de faire du sport aujourd’hui ? Alors imaginez demain…

Un exercice physique permet également d’augmenter de près de 30 % le débit sanguin du cerveau, ce qui accroît l’apport en oxygène frais et en éléments nutritifs. Selon une étude menée auprès de 6 000 femmes âgées de plus de 65 ans et suivies pendant huit ans, ce phénomène retarderait la perte des performances intellectuelles et la détérioration des fonctions cognitives dues au vieillissement et à l’atrophie du cerveau.

Et voilà, quelques exercices et une simple citation latine Un esprit sain dans un corps sain devient réalité !

A bientôt et très bonne année sportive !

Plus d'infos sur www.barbarameyer.fr

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire