Organisation

5 bonnes idées pour planifier ses repas en vacances

Publié le 19 octobre 2018
Julie Goudot est blogueuse sur www.zunzunblog.fr. Mère de deux jeunes enfants elle tente de s'organiser au mieux et est l'auteure de deux livres parus aux éditions Le Temps apprivoisé.
Même si vous n'êtes pas une mordue de l'organisation, la planification est une technique à adopter d'urgence en vacances pour pouvoir profiter !
Même si vous n'êtes pas une mordue de l'organisation, la planification est une technique à adopter d'urgence en vacances pour pouvoir profiter !
© Not Brittany Shh pls / Unsplash

Les vacances riment avec liberté, spontanéité, freestyle ! Oui, mais planifier pendant ces pauses peut avoir du bon... au moins en ce qui concerne les repas.

Cet article a été publié dans FemininBio Magazine #18 août-septembre 2018

"Qu'est-ce qu'on mange ?" Quel parent n'a pas entendu cette petite phrase anodine qui sonne la fin du farniente pendant les vacances ? Un coup d'œil à la montre : 18 heures ! C'est fou, vous auriez juré qu'il était à peine 16 h 30... Alerte, la tribu commence à crier famine et il n'y a rien de prêt !

Rester flâner jusqu'à 19h30 et pouvoir manger dix minutes plus tard, ça vous aurait bien dit ? Heureusement, j'ai des solutions pour que cela soit désormais possible.

Planifier les repas, c'est la base

Même si vous n'êtes pas une mordue de l'organisation le reste de l'année, que vous préférez faire au feeling et que la planification des repas ne vous vient pas à l'idée, c'est une technique à adopter d'urgence en vacances pour pouvoir profiter de vos journées tout en évitant l'écueil répété des coquillettes-jambon de 19h30. Parole de mère de deux petits qui a connu bien trop de fois cette situation !

Planifier ses repas en vacances implique de prendre en compte plusieurs éléments : la durée du séjour, le contexte, le type de commerces à proximité, les activités prévues et le temps que vous aurez réellement à consacrer à la préparation des repas.

En effet, vous ne cuisinerez pas la même chose si vous êtes en camping ou en maison, toute la journée en randonnée ou absents seulement quelques heures par jour, à trois jours de marche du premier signe de vie ou en plein centre d'une grande ville. Un dernier détail à ne pas négliger : les préférences de l'ensemble de la tablée !

Commencez par faire l'état des lieux de votre séjour

De quoi disposerons-nous comme matériel ?
Si vous partez en maison, vous ne serez pas trop dépaysés : cuisinière, four, réfrigérateur et autres ustensiles vous permettront de cuisiner à peu près normalement. Mais si vous partez en camping, votre horizon se limitera peut-être à un ou deux réchauds, deux casseroles et une glacière ! Étudiez bien ce contexte avant de planifier quoi que ce soit.

Mangerons-nous sur place ou en pique-nique ?
Ceci peut déterminer une bonne partie de votre planning repas, mais aussi vous faire ajouter dans vos bagages les contenants nécessaires pour le déjeuner si vous pique-niquez. Il serait dommage de prévoir une salade de pâtes et de ne rien avoir pour la transporter !

Aurons-nous facilement accès à des produits frais ?
Selon le contexte de vos vacances, les commerces peuvent être suffisamment éloignés de votre lieu d'habitation pour que vous n'ayez ni l'envie ni la possibilité de vous y rendre tous les jours. Repérez les épiceries et supermarchés autour de vous, mais aussi les éventuels producteurs locaux faisant de la vente directe. Vous pourrez ainsi adapter vos repas à vos possibilités d'approvisionnement.

Qu'avons-nous prévu comme activités ?
Là encore, il s'agit de déterminer vos possibilités réelles pour rester cohérente : prévoir un plat de lasagnes quand on s'absente de 9 heures à 19 heures alors qu'il faut une bonne heure de préparation avant de passer à table pourrait bien être une mauvaise idée !

Une fois la situation étudiée sous toutes les coutures, vous pouvez passer à la phase suivante : la négociation !

Anticipez les protestations

Même si c'est vous qui cuisinez, cela ne veut pas dire que vous devez aussi dresser toute la liste des repas (ce qui vous évitera le célèbre : "Oh nooooon, ça j'aime paaaaas" au moment de passer à table).

Faites participer toutes les personnes qui sont du voyage, jeunes enfants compris : proposez des idées d'entrées, de plats, de desserts, de pique-niques qui conviennent à tout le monde et notez-les. Croisez tout cela avec vos réponses aux quatre questions précédentes et retenez ce qui permet de remplir les critères de vos vacances.

Créez un planning hebdomadaire

Pour cela, il vous suffit de répartir dans un tableau le résultat de votre liste. Si elle ne suffit pas à remplir toutes les cases vient alors le moment de compléter les trous et, pour cela, retour à l'étape 1 !

Astuce de parent zen : profitez des vacances pour lâcher prise. Ce n'est pas grave si plusieurs repas s'accompagnent de chips ou si tous les menus ne contiennent pas la juste proportion de glucides. Quelques écarts en vacances n'ont rien d'alarmant (surtout si vous êtes vigilante quant à l'équilibre des repas le reste de l'année) et vous permettront de profiter pleinement de votre temps en famille.

Emmenez un maximum de denrées

Votre planning est prêt, vous pouvez désormais passer à la liste des ingrédients nécessaires.
Repérez tous les ingrédients secs, conserves et autres briques que vous pouvez acheter avant le départ (sauf si vous voyagez en train ou en avion, auquel cas vous pourrez faire le plein dès que possible à l'arrivée), et faites une liste de tout ce que vous devrez acheter sur place.
Et parce que le diable est dans les détails, je vous suggère de définir le ou les jours où vous prévoyez d'aller faire vos courses.

Profitez du matin

À moins de n'avoir aucune possibilité de conservation jusqu'au soir, cuisiner pour toute la journée avant de démarrer les activités du jour est sans doute la façon la plus efficace de rester zen. Votre planning de menu sous les yeux, préparez le déjeuner et le dîner dans la foulée.
Vous n'aurez rien d'autre à faire, le moment venu, que de mettre les pieds sous la table et de PRO-FI-TER !

Notre experte : 

Ses livres : Mon bullet au boulot, Almanach créatif 2019, Petit guide pour grand bullet
Le blog de Julie Goudot : Zunzun

Je m'abonne au bimestriel FemininBio magazine en version papier, ou en version pdf à partir de 15€ par an

Articles du thème Mon enfant et moi
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte