Kéfir au citron frais et touche de miel

Ingrédients
  • 4 grosses c. en bois de grains de kéfir actifs
  • 1,5 l d’eau filtrée
  • 1/2 citron bio
  • 2 figues séchées bio
  • 4 c. à soupe de miel liquide d’acacia ou 3 cuil. à soupe de sirop d’agave
  • Type
    Boisson
  • Prix
    bas
  • Préparation
    5mn
  • Difficulté
    facile

Très riche en ferments probiotiques si favorables à une bonne santé intestinale, le kéfir de fruits permet d’obtenir une boisson naturellement pétillante, douce mais peu sucrée, très rafraîchissante. De par son effet purifiant et détoxifiant, le kéfir est réputé soigner beaucoup de troubles dont certaines maladies de peau, parfois difficiles à traiter. Une recette à préparer la veille.

Cette recette est tirée du livre Mes recettes détox super-gourmandes, du Dr Guy Avril et Marie Chioca, éditions Terre vivante.

Dirigé par le Dr Guy Avril, cet ouvrage permet de suivre une cure sans carences ni fatigue au fil des 50 recettes de Marie Chioca. Une cure détox peut être indiquée sur une seule journée (après quelques excès) ou pendant plusieurs semaines (pour une vraie revitalisation). 

Préparation

1.  La veille, mettre les grains de kéfir dans un grand bocal en verre.

2.  Ajouter l’eau, le citron coupé en rondelles, les figues coupées en deux et le miel. Bien mélanger à la cuillère en bois (ou en plastique mais pas en métal) puis couvrir le pot avec une gaze ou un linge maintenu avec une ficelle.

3.  Laisser fermenter pendant 24 heures à température ambiante, puis filtrer au travers d’un filtre perpétuel à café (en plastique) et mettre en bouteille. Cette boisson très rafraîchissante se conserve plusieurs jours au réfrigérateur.

4.  Conseils :

5.  Bien nourris et entretenus, les grains de kéfir se conservent indéfiniment et se multiplient même, au point de pouvoir être distribués à l’entourage. Pour cela, une fois la boisson filtrée, transférer les grains de kéfir dans un pot en verre, ajouter 2 c. à soupe de sucre de canne roux ou complet et un peu d’eau froide, mélanger, fermer le pot et le ranger au réfrigérateur. Ainsi nourri et en « hibernation », le kéfir se conserve 15 jours sans problème et reste très actif.

6.  Si les grains ne se multiplient pas et deviennent plus petits, c’est qu’ils manquent de « nourriture » : il faut alors ajouter un peu plus de sucre de canne dans le pot.

7.  Ne mettez jamais de métal en contact avec le kéfir.

8.  Si vous « débutez », allez-y doucement pour habituer votre corps et éviter les réactions éliminatoires : les deux ou trois premiers jours, ne prenez qu’un demi-verre, puis un verre par jour pendant les dix jours suivants, puis deux verres, en allant jusqu’à trois verres si tout se passe bien.

Besoin d'aide ?

Pour les problèmes d'unités : le tableau de conversion

Pour les vitamines et mineraux santé : le guide nutritionnel

Autres recettes Boisson
Avis des membres
Note : 5/5
Par BERTE51 le 2 octobre 2018 à 12h37

où trouver les grains de kéfir ? merci

Note : 3/5
Par caro3349 le 2 octobre 2018 à 13h24

j'en fais depuis des mois et je trouve quelques éléments erronés, tel que le fait de mettre du miel en fermentation 1 ! toutes les personnes qui en font ne mettent que du sucre et on le laisse 48h pour une première fermentation; ensuite on peut procéder à une seconde fermentation de 48h pour aromatiser notre kéfir. mon préféré en ce moment : gingembre frais et curcuma frais râpés bio bien sur auxquels j'ajoute qq grains de poivre. c'est très frais et rafraichissant

Note : 3/5
Par cocovip le 2 octobre 2018 à 22h36

bonjour, je souhaite apporter une précision au commentaire de Caro3349 : il est possible de faire une 1ère fermentation de 24h pour un kéfir doux.

Note : 5/5
Par Marie Chioca le 3 octobre 2018 à 08h16

Bonjour Caro, Je fais du kéfir très régulièrement depuis 6 ans et ne vous inquiétez pas, il n'y a rien d'erroné : On peut utiliser du miel d'acacia pour faire du kéfir, et même du sucre de coco (j'ai testé les deux, ça fonctionne, même si en règle générale j'utilise plutôt du sucre roux qui est beauoup moins onéreux et qui sera de toute façon "digéré" par le kéfir). Il a plusieurs façons de procéder, mais la fermentation courte de 24H permet d'obtenir une boisson certes un peu moins gazeuse, mais aussi moins aloccolisée et moins acide. Après, celle de 48H est parfois nécesaire quand le temps est froid, ou le kéfir un peu plus raplapla (quand on vient de le réveiller de quelques semaines au frigo par exemple.) Bonne journée à vous, Marie

Envie de réagir ?Je donne mon avis
Kéfir au citron frais et touche de miel

Attention : vous devez être connecté pour déposer un avis sur cette recette.