Méditation

« N’attendez pas de souffrir pour commencer à méditer »

Publié le 22 octobre 2018
Lama, maman, productrice, conférencière et auteure de "Lama à 19 ans... Et après ?"
Face à la souffrance, la méditation a renforcé mon optimisme et ma détermination.
Face à la souffrance, la méditation a renforcé mon optimisme et ma détermination.
© Simon Migaj Unsplash

Naître et passer quinze ans dans un monastère bouddhiste, puis partir en isolement pendant trois ans pour devenir lama, c'est à dire "sage" dans la tradition tibétaine, c'est le destin hors du commun d'Hermès Garanger. Jeune française devenue la plus jeune lama occidentale, elle raconte son parcours dans un livre inspirant et plein d'enseignements.

Partager et me dévoiler avec authenticité mais surtout en toute liberté, telle est mon intention lorsque je commence à remplir les premières pages de mon carnet, en ce mois de janvier 2018. Voilà trente ans que ce récit me trotte dans la tête sans que l’ombre d’un mot ne se soit posée sur une feuille blanche et pourtant, depuis si longtemps, j’ai cette envie folle de partager cette adolescence hors du commun, que jamais je n’aurais vécue sans le consentement de mes parents.

Une enfance bercée par la méditation

À 15 ans et demi, je leur demande d’arrêter mes études pour partir en retraite et méditer 14 heures par jour pendant trois ans.
Le 10 novembre 1988, je deviens alors la plus jeune femme occidentale au monde à tenter l’expérience, ce qui me donnerait, trois ans plus tard et le jour de mes 19 ans, le titre de Lama (enseignant du bouddhisme tibétain et expert en méditation).

J’étais si jeune et pourtant incroyablement déterminée. Mais quel serait l’impact de ces 16 600 heures de pratiques de la méditation sur ma vie ?
Retracer les années qui furent les plus inspirantes et les plus marquantes de mon histoire, celles qui ont accompagné mon adolescence, exigeait une introspection si personnelle à travers mes souvenirs les plus intimes, que je reportais sans cesse ce projet à plus tard.

C’est alors qu’encouragée par la curiosité et l’enthousiasme de ma fille, Jade, que je décide enfin de m’accorder cette parenthèse écrite, comme si je lui racontais une histoire, l’histoire d’une petite fille qui vit le jour en Écosse, au mois de janvier 1973, dans le premier monastère bouddhiste tibétain fondé en Occident.

Lire  sur FemininBio un extrait exclusif de "Lama à 19 ans... Et après ?"

Et après ? maman, productrice et passionnée de neurosciences

J’ai 22 ans et décide de passer mon bac. Quelques mois plus tard, on me propose un poste dans une société de production audiovisuelle.
De la méditation à la télévision… deux univers qui, en apparence, pourraient paraître contradictoires... Et pourtant !

Vingt-trois ans plus tard, je suis productrice et à la tête de ma propre société de production et d’événementiel mais maman avant tout, mon plus beau titre.

Au-delà de la méditation qui fait partie de ma vie depuis toujours, j’ai une réelle passion pour les neurosciences même si je constate que de nos jours encore, il est plus facile de parler des bienfaits sur le cerveau à travers les neurosciences que de parler de l’esprit à quelqu’un qui souhaiterait changer ! Et pourtant, je suis intimement convaincue que l’un ne va pas sans l’autre… Alors, afin de construire un pont entre la Méditation et les Neurosciences, d’allier l’esprit au cerveau, de cumuler les potentiels, j’ai accompli des études de coaching spécialisées en neurosciences appliquées, dans le but d’associer la science de l’esprit à celle du cerveau.

En janvier 2018, avec plus de 25 000 heures de méditation à mon actif, je participe aux recherches menées par les équipes de neuroscientifiques de l’Inserm de Lyon qui étudient les bienfaits de la méditation sur le cerveau “d’experts en méditation”.
Ces 6 jours d’IRM, d’encéphalographies et de tests sur la souffrance tant physique qu'émotionnelle mais aussi sur la compassion et l'empathie ont été d’une expérience incroyable.

« N’attendez pas de souffrir pour commencer à méditer »

En tant que Lama occidentale, j'associe la sagesse ancestrale à la vie quotidienne, la prise de recul nécessaire face à l'évolution constante et transmets le goût des pauses dans une société souvent pressée, voire stressée ! Des enfants au monde de l’entreprise, je transmets avec passion et enthousiasme la plus belle de mes richesses : la méditation.

La vie ne m’a pas épargnée, loin de là, mais face à la souffrance, je pourrais dire que la méditation a renforcé mon optimisme et ma détermination.

Si je n’avais qu’un seul conseil à donner, je dirais simplement :
« N’attendez pas de souffrir pour commencer à méditer » !

 

 

« Lama à 19 ans… Et après ? » est un récit autobiographique qui retrace les vingt premières années de ma vie passées dans un monastère tibétain… Une enfance bercée entre l’Orient et l’Occident.

 

 

 

 

Je m'abonne au bimestriel FemininBio magazine en version papier, ou en version pdf à partir de 15€ par an

 

 

Articles du thème Pleine conscience
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte