Inde

Le massage ayurvédique : 5 min d'auto-massage matin et soir

Publié le 22 septembre 2018
Intégrer le massage ayurvédique quotidien à son hygiène de vie
Intégrer le massage ayurvédique quotidien à son hygiène de vie
© Pixabay

Après avoir lu cet article vous saurez : comment se déroule une séance de massage ayurvédique, à quelle fréquence pratiquer et comment s'initier à l'auto-massage.

Je veux en savoir plus et j'achète le Hors-Série numérique spécial Ayurvéda

Peut-on pratiquer l’auto-massage en Ayurvéda ? Si oui, comment ? Dans ce cas, a-t-il les mêmes bienfaits qu’un massage fait par quelqu’un d’autre ?

Oui, oui et re-oui, bienvenu à l’auto-massage ! Rien de tel que de prendre un temps pour soi et avec soi, pour se connecter à son corps, son cœur et son esprit, en conscience, en confiance et en bienveillance. Utilisez une huile appropriée, sélectionnée selon la texture, l’odeur, les propriétés qui font du bien, en accord avec son type de peau. 

Pleine conscience et énergie

Bien sûr l’auto-massage est différent d’un massage pratiqué par quelqu’un d’autre, car le sujet est à la fois donneur et receveur. En cela il est très intéressant et bénéfique car il permet de mieux se connaître, en découvrant certaines parties de son corps et certaines sensations d’une autre manière. Il sera d’autant plus profitable qu’il sera réalisé en conscience, en étant à son écoute et centré sur ses gestes et sur la pression donnée, plutôt que de manière automatique et machinale. Pratiqué chaque matin au lever, il permet de faire circuler l’énergie endormie, de se mettre joyeusement en mouvement et de profiter pleinement de la journée qui arrive.

Méthode pour s'auto-masser le visage :

​Commencer par le front en faisant des mouvements amples qui vont d’une tempe à l’autre, en utilisant la paume d’une main. Puis appuyer avec une pression soutenue sur les sourcils à l’aide du bout des doigts de chaque main, en partant du 3ème œil (entre les sourcils) vers les extrémités. Cela détend les tensions nerveuses. Continuer en descendant sur le visage avec des pressions plus ou moins fortes, en allant de l’intérieur vers l’extérieur : sous les yeux (le long des arcades inférieures), sur les arrêtes du nez (en suivant le contour des pommettes), sous le nez (en suivant la lèvre supérieure jusqu’aux lobes des oreilles), sur le menton (en suivant la lèvre inférieure jusqu’aux lobes des oreilles), sous la mâchoire, (toujours du centre vers les extrémités). Terminer par des grands mouvements de chaque main entière (paume et doigts à plat) qui partent du front et englobent tout le contour du visage jusqu’au menton. Si besoin, il existe des vidéos sur internet qui sont très bien faites.

Le massage ayurvédique se fait-il sur l'intégralité du corps ou seulement sur une partie ?

Il englobe généralement tout le corps, du bout des pieds au bout des cheveux, mais il existe également des soins spécifiques sur une seule partie du corps comme le front (Shirodhara), les pieds (bol Kansu)…etc. Dans le cas des soins « partiels » l’effet reste global sur la totalité du corps car « tout est relié » grâce aux différents canaux qui parcourent le corps entier. Par exemple, le massage des pieds au bol Kansu n’agira pas uniquement sur les pieds mais aura un effet sur ce qu’on appelle en ayurvéda « les 5 feux » : les yeux, le cerveau, le foie et le sang, l’intestin grêle et la peau)… Tout est possible selon les lois de la Nature.

A lire sur Femininbio:  Massage ayurvédique: c'est quoi ?

Selon les textes anciens de l’Inde sur l’Ayurvéda, le massage doit se pratiquer tous les jours. Comme c'est impossible de nos jours de suivre ce précepte par manque de temps, respecte-t-on vraiment les principes de l'ayurvéda en faisant un massage seulement de temps en temps ?

Effectivement, dans les anciens traités ayurvédiques, au-delà d’une thérapie corporelle, le massage est surtout une pratique d’hygiène de vie au quotidien. En Inde, encore de nos jours, le massage est presque un réflexe de vie. Dans nos sociétés où tout va de plus en plus vite et où le « tout, tout de suite » prime, il est effectivement difficile de maintenir une pratique quotidienne… Mais pas impossible grâce à l’auto-massage. Tout dépend des priorités que l’on se fixe. J’encourage chacun à prendre ce temps précieux pour soi, même s’il s’agit uniquement de 5 minutes d’auto-massage le matin ou le soir, sous ou après la douche par exemple. Je peux observer combien ma journée est différente selon que je m’accorde ce temps de connexion ou non, à travers ma concentration, mon lien au monde, ma joie intérieure, mon acceptation de ce qui est, ma capacité à être dans l’instant présent.

Ce qui est important à mon sens est d’être en accord avec ses besoins propres, pour favoriser l’équilibre intérieur et être en harmonie avec l’extérieur.

Pour en savoir plus, retrouvez Valérie Gentner sur son site.
Articles du dossier Méditation et relaxation
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte