Zen

Yoga des yeux : la pause relaxation

Publié le 2 juin 2018
Isabelle Ramuz VanDamme, auteure de Yoga des yeux !
Isabelle Ramuz VanDamme, auteure de Yoga des yeux !
© Carlotta Forsberg

On les sollicite à longueur de temps et, pourtant, on prend peu soin d'eux. Nos yeux méritent toute notre attention sans attendre qu'ils rougissent ou nous fassent souffrir. Regardez bien : c'est la pause relaxation.

Cet article a été publié dans le magazine Fémininbio #16 Avril-Mai 2018

"L'objectif du yoga des yeux, c'est de rendre les gens responsables de leurs capacités visuelles", explique Isabelle Ramuz VanDamme, ergonome visuelle et auteure de Yoga des yeux. À la différence d’une série de rendez-vous chez l’orthoptiste, le yoga des yeux a vocation à s'inscrire dans votre routine santé. Il ne nécessite qu’une dizaine de minutes par jour et peut vraiment avoir un effet bénéfique à long terme: "En travaillant régulièrement, on peut retarder sa presbytie de quelques années, ce qui est toujours bon à prendre", s’enthousiasme la spécialiste.

Les yeux, ces alliés méconnus
On compte six muscles qui entourent l’œil et lui donnent sa mobilité. Le yoga des yeux travaille leur souplesse et leur décontraction. "De manière générale, nous devons obliger nos yeux à converger dans notre travail quotidien. De ce fait, les muscles internes [ceux situés de part et d’autre de la racine du nez, ndlr] sont presque toujours en tension", précise-t-elle. L'exercice du sémaphore, qui consiste à bouger les yeux dans six directions spécifiques, en suivant un crayon que vous déplacez lentement en diagonale et latéralité, est excellent pour détendre ces muscles et stimuler ceux qui sont au contraire rarement utilisés.

La tête penchée sur nos écrans, le dos rond dans un fauteuil, notre posture est rarement idéale. Autant de sources de tension qui se répercutent, entre autres, sur les muscles des yeux. C’est pourquoi le yoga des yeux ne se limite pas à des exercices autour des globes oculaires. Tout le corps est sollicité, puisque tout est relié. Ainsi, une bonne séance de yoga des yeux ne peut commencer sans un focus sur la respiration. C'est par elle que se joue notre capacité à nous relaxer et à nous relâcher, un état indispensable pour pouvoir reposer nos yeux.

De l’importance de savoir fermer les yeux
Pour entrer dans une séance de yoga des yeux rien ne vaut l’exercice du cocon, selon Isabelle Ramuz VanDamme. Il s’agit de poser ses mains sur ses yeux dans une posture réellement détendue. Ainsi à l’abri, dans l’obscurité, vos yeux sont au chaud et, peu à peu, leurs tensions se relâchent. Terminez cette pause en massant vos tempes, les yeux toujours fermés, puis reprenez doucement contact avec votre environnement. "Cet exercice est idéal pour s’habituer à la sensation de détente des yeux, souligne-t-elle. Lorsque vous en serez familier, vous pourrez reproduire cet état de relâchement même sans devoir fermer les yeux."

Fermer les yeux est en réalité la manière la plus efficace de les reposer totalement. Ainsi, savoir ciller, c'est-à-dire avoir un mouvement volontaire et complet de fermeture et de réouverture de la paupière, est un vrai atout santé: cela repose instantanément la rétine. Ce geste peut sembler anodin, d’autant plus qu’on le réalise normalement de manière inconsciente, en clignant des yeux. Mais il a été démontré que lorsqu'on est sous tension, on cligne moins souvent des yeux, ce qui renforce la fatigue oculaire et donc la tension. Faites d'autant plus attention si vous travaillez devant un écran: "On cligne sept fois moins des yeux lorsqu'on lit sur un écran que sur du papier. Les chercheurs ne savent pas encore pourquoi, mais le constat est posé", précise la spécialiste.

Yoga des yeux !
Isabelle Ramuz VanDamme
Editions Larousse
5,95€

Son site Internet : Yoga des yeux

Articles du dossier Méditation et relaxation
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte