Soin de la peau

Belle au ski: les soins de la championne Raphaëlle Monod Sjöström

Publié le 10 février 2017 - Mis à jour le 16 février 2017
Snö, la marque de cosmétique bio née sur les cîmes enneignées
Snö, la marque de cosmétique bio née sur les cîmes enneignées
© Pixabay

A l’initiative d’une nouvelle gamme de soins pour la montagne appelée "Snö Eternelle", la championne de ski freestyle Raphaëlle Monod Sjöström partage avec nous ses convictions, son amour du froid et ses astuces beauté.

Raphaëlle, racontez-nous votre parcours de femme et de sportive de haut niveau. D’où tenez-vous cette passion de la montagne, du sport et du ski ?
Originaire de Annecy, j’ai grandi à La Clusaz, les skis aux pieds. Tout s’est enchainé : 11 années en équipe de France de ski acrobatique, 20 victoires en coupe du monde, 45 podiums, vice-championne olympique et championne
J’ai remporté ma première coupe du monde en 1989 et mon dernier prix de vice-championne du monde de free ride en 1996. 10 ans après ces aventures, j’ai décidé de me lancer dans les soins cosmétiques bios. Une reconversion naturelle et un nouveau défi !

Comment vous est venue l’idée de créer votre propre gamme de soin ?
J’ai grandi avec les valeurs et les livres de mon arrière grand oncle Théodore Monod, qui était pour moi le pionnier de l’écologie moderne. J’ai toujours cherché à me soigner de façon naturelle, notamment en raison des contrôles anti dopage (les sirops antitussifs peuvent être dopants). Je me suis donc rapprochée de l’aromathérapie pour son authenticité, les macéras d’Arnica et de millepertuis pour mes maux de dos. Je me concoctais des élixirs du suédois maison, en guise de vaccin antigrippe ! 
Quand j’ai eu mes enfants, qui ont la même peau claire et sensible que moi, je ne trouvais pas de cosmétique naturelle adaptée. C’est pourquoi j’ai ouvert en 2011 mon atelier de cosmétique, dans mon village, à Talloires. Situé au bord du lac d’Annecy, j’y prépare des huiles de massage et des crèmes sur mesure pour les hôtels de montagne. C’est ainsi qu’est née Snö Eternelle (comprenez neige) : grâce à ma passion pour les soins du visage et du corps et leur adéquation avec le sport en extérieur, à la mer ou à la montagne.

Votre entreprise est membre de la fondation 1% pour la planète. Quel rapport entretenez-vous avec l’écologie et comment cela se traduit-il dans vos cosmétiques ?
Pour ma gamme de cosmétiques bio, j’ai exigé le meilleur : 3 produits entre 99 et 100% d’ingrédients d’origine naturelle. Proposer ces 3 soins essentiels (une crème solaire, une huile SOS et une crème riche), c’est rester en adéquation avec mes valeurs : si on choisi d’être éco-citoyen, il faut aller à l’essentiel. Arrêtons d’avoir 50 crèmes dans nos salles de bain ! Mes produits s’adressent dans ce sens aux familles sportives, aimant la vie saine, préoccupées par le zéro déchet, la protection de la nature. La pochette contenant mes trois produits phares peut d’ailleurs être réutilisée en cold pack, en la remplissant de glace ou de neige en cas de blessures. 
Dans le cadre de mon engagement par rapport à l’environnement, je participe à la sensibilisation dans les écoles sur la protection de l’eau, avec l’association Du flocon à la vague.
Au quotidien, je suis en train de modifier mes habitudes, grâce à mon ami Jérémie Pichon (auteur du livre Zéro Déchet). »

Quels sont vos péchés mignons bios fétiches et vos petits plaisirs ?
Les figues, les fraises, les cerises, les tomates du jardin… Mais aussi le miel de thym de l'île grecque où habitent mes parents et le reblochon pastille verte !
Rien ne m’enchante plus qu’une sortie ski en famille dans la forêt, à la recherche de l’eau de source, se perdre dans les coins sauvages en free ride. Mais aussi aller marcher en montagne et méditer seule le matin… avant de se reconnecter et de devoir travailler !

Votre produit chouchou ?
Mon SPF 30 que j’utilise quotidiennement, il sent merveilleusement bon et surtout il ne blanchit pas !

Votre routine beauté ?
De l’eau à PH 5,5 sur ma peau, 3 min avant ma crème riche.

Quels sont vos petits conseils pour passer de bonnes vacances à la montagne ?
Pensez à boire de l’eau en montagne car l’air y est très sec ! Protégez-vous même s’il n’y a pas de soleil: l’altitude et les nuages laissent passer les rayons UV néfastes pour votre peau même par jour blanc.

« Rien n’est gagné d’avance, il faut savoir remettre les compteurs à zéro tous les matins et surtout être reconnaissante de toutes les bonnes choses. Vivre de sa passion et la laisser guider nos choix ! »

Retrouvez les trois produits phares de Raphaëlle sur Snö Eternelle.

Articles du même dossier
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte