Cocooning

Le thé, une boisson qui vous veut du bien

Publié le 24 novembre 2017
© Igor Miske/Unsplash

Lorsque les températures chutent, le thé devient souvent la boisson idéale pour se réchauffer tout en se faisant du bien. Lever de rideau sur quelques uns de ses secrets.

Le thé est une boisson aux multiples déclinaisons, qui ont néanmoins toutes un point commun : des feuilles et/ou des bourgeons de Camélia de Chine (camellia sinensis), un arbuste venu d’Extrême-Orient et que l’on appelle aussi simplement "théier". On en retrouve dans tous les thés, et c’est un ensemble complexe de variables (variétés de théier, terroirs, sélection lors des cueillettes, travail des feuilles, recettes…) qui permet aux consommateurs de déguster des boissons variées, selon les goûts et les envies.

A lire aussi : Tout savoir pour des tisanes et thés intemporels faits maison

Thé blanc, vert ou noir ?
C’est une question de travail des feuilles après la cueillette qui définit s’il s’agit d’un thé blanc, vert ou noir.

  • Le thé blanc est composé de feuilles peu transformées : elles sont simplement séchées et roulées.
  • Le thé vert contient des feuilles oxydées : le processus naturel d’oxydation (le fait que le végétal noircisse à l’air libre) est rapidement stoppé après la cueillette par une exposition à la chaleur (vapeur, cuves chauffées…).
  • Le thé noir, quant à lui, est produit suite à l’oxydation complète des feuilles de théier.

On connait aussi le thé wulong, que l’on peut situer entre le thé vert et le thé noir. Il développe une large palette aromatique selon la durée du processus d’oxydation.

Théine et caféine : des différences de bio-disponibilité
On résume souvent la situation en disant que la théine a le même effet que la caféine. Les choses sont un peu plus subtiles. Elles sont composées de la même molécule, mais l’action est différente : la caféine passe directement dans l’organisme, induisant un pic d’énergie dans les 20 minutes qui suivent. A l’inverse, la théine a une diffusion plus progressive et produit donc un effet stimulant de long terme. D’où le conseil souvent donné d’éviter de boire du thé le soir…
Bon à savoir : il y a plus de théine dans le thé vert et le thé blanc que dans le thé noir. Et plus l’on fait infuser un thé, moins il y a de théine !

A lire aussi : 5 idées reçues sur le thé

Déguster un thé en profitant de ses bienfaits
Boisson saine, le thé se déguste idéalement seul, sans ajout. En effet, un nuage de lait ou une rondelle de citron réagissent avec les antioxydants qu’il contient et annulent ses bienfaits. Quant au sucre, il n’apporte rien d’intéressant d’un point de vue nutritionnel.
Un conseil : regardez la table d’infusion avant de préparer votre thé. Un thé vert trop chaud infusé trop longtemps risque d’être très amer. Bien souvent, la température idéale de l’eau à verser est de 80 à 85°C. Si votre bouilloire n’a pas de thermostat, arrêtez-la quand vous entendez l’eau frémir. Elle aura atteint la bonne température.

Merci à Cécile Frapsauce, des Thés de la Pagode, pour ses précieuses explications.

Articles du thème Bien-être au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte