Animaux

Ronron thérapie: le chat, super anti-stress?

Publié le 24 février 2017
Sylvie Hampikian-Le Nin est docteur vétérinaire. Après avoir travaillé dans la recherche, elle a exercé une activité d’expert pharmaco-toxicologue et s’est spécialisée dans les actifs naturels. Elle est auteure de plusieurs ouvrages sur leurs usages pour la beauté, la santé, le bien-être.
Un petit câlin pour se relaxer
Un petit câlin pour se relaxer
© Fotolia

Un chat c'est l'ensorcellement même, le tact en ondes", écrivait Louis-Ferdinand Céline. En France, nous possédons 12 millions de chats, et c'est sûrement pour leurs vertus thérapeutiques qu'on les apprécie aussi!

Élevé au rang de divinité dans l’Égypte antique, le chat fut également plébiscité par les poètes et les écrivains qui en firent leur animal fétiche. Colette allait jusqu'à affirmer que "le temps passé avec un chat n'est jamais perdu". Bref, le chat nous fait du bien et cela commence à se savoir.

Ils sont trop chou…

Qu’ils soient maladroits, facétieux ou simplement mignons, les chats font un carton sur la toile. Selon des chiffres de 2014, plus de 20 millions de vidéos de chats sont visionnées annuellement, par environ 12000 internautes chacune. Un phénomène d’une telle ampleur a de quoi interpeller sociologues et chercheurs. Ainsi, Jessica Gall-Myrick, spécialiste des médias à l’Université de l’Indiana, a publié au printemps 2016 les résultats d’une enquête réalisée auprès des followers... de la chatte de sa voisine, qui est l’une de ces stars félines du Web. Les réponses de plus de 7000 fans ont révélé que le visionnage de telles images leur permettait de se sentir plus dynamiques et plus positifs, de soulager leur anxiété et leur tristesse, de se détendre au travail et de se sentir moins seuls. Ces observations n’ont pas de quoi surprendre les neurobiologistes, notamment les chercheurs nippons qui se sont penchés sur la culture "kawaï" représentée par ces images ou objets "trop mignons"dont le prototype est Hello Kitty. Une étude publiée en 2012 a effectivement montré que le visionnage d’images "kawaï" de chatons et de chiots améliorait le fonctionnement du cerveau. Par rapport à un groupe témoin, les sujets ayant regardé des vidéos de bébés animaux étaient plus concentrés et réussissaient mieux et plus rapidement des exercices manuels et intellectuels.

Cet article est extrait du magazine FemininBio n°8.

Des chats sur ordonnance

Sur une des vidéos les plus visionnées, un chaton masse avec application son congénère qui se laisse aller à la relaxation. Aux États-Unis, des therapy cats sont même dressés pour prodiguer de tels soins aux humains! Sans aller jusque-là, la simple présence d'un animal de compagnie pourrait améliorer notre santé physique et psychologique, les bénéfices allant de la simple relaxation à une meilleure récupération après une maladie, voire à une amélioration des troubles psychiatriques. Pour preuve, depuis plusieurs décennies divers organismes de soins appliquent la “thérapie assistée par l’animal”. Plus surprenant encore, une récente étude suggère que les propriétaires d’animaux de compagnie sont en meilleure santé que la population moyenne, notamment sur le plan cardio-vasculaire.

L’effet magique du ronronnement

Le ronronnement, ce phénomène propre aux félins, n’a pas fini d’intéresser les scientifiques. Ils ont notamment découvert que ce son émet des vibrations allant de 25 à 50Hz, une fréquence connue en musique pour faire naître les émotions. Ces vibrations auraient pout but de soulager, déstresser et apaiser les chats. Elles les aideraient même à guérir plus vite. Jean-Yves Gauchet, vétérinaire à Toulouse, s’est intéressé à la transmission de ce sentiment de bien-être aux humains à travers ce qu’il nomme la "ronron thérapie". Selon lui, percevoir le ronronnement d’un chat serait source de bien-être, de sérénité et faciliterait l’endormissement, pouvant ainsi remplacer antidépresseurs et somnifères… Bref, il s’agirait d’un véritable médicament sans effets indésirables (à condition, tout de même, que votre chat oublie qu’il a des griffes)."Un chat c'est l'ensorcellement même, le tact en ondes", écrivait Louis-Ferdinand Céline. Assurément un message aux propriétaires des 12 millions de chats de France.

Bibliographie
Mon chat et moi, on se soigne!, Jean-Yves Gauchet, Le Courrier du Livre, 2014, 22,90 €.

Cet article est extrait du magazine FemininBio n°8.

Articles du même dossier
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte