Santé

Les secrets d'une ostéo-sexothérapeute

Publié le 16 juin 2017
"Reprendre conscience de sa sensualité"
"Reprendre conscience de sa sensualité"
© Fotolia

On a beau être en 2017, côté sexe, les tabous sont encore nombreux. Levons le voile avec Clotilde Pidoux, ostéo-sexothérapeute à Paris.

"La zone du bassin est une zone qu’on ne nomme pas, pointe Clotilde Pidoux, ostéo-sexothérapeute.

Pourtant, chez la femme, elle est le siège de sa féminité, de sa sexualité, de son intimité et de sa maternité." Il est temps que ça change et, pour aborder ce sujet, mêler les deux disciplines que sont l’ostéopathie et la sexothérapie se révèle très pertinent.

Le périnée, des muscles à découvrir

"Bien souvent, les femmes découvrent l’existence du périnée lors de leur première grossesse", déplore Clotilde Pidoux. Ces muscles, qui servent de plancher, assurent notre soutien interne. "C’est notre base, nos fondements. Dans certaines cultures, on parle de premier chakra ou de chi. On vient y puiser notre puissance."

"Il n’y a pas d’âge pour prendre conscience de son périnée et découvrir qu'on peut le contrôler, assure-t-elle. Inconsciemment, on sait le faire, pour retenir une envie pressante. Mais lorsqu’on doit le contracter volontairement, ça devient cérébral !"

Pourtant, le tonifier, l’assouplir et le décontracter sont essentiels pour en avoir pleinement conscience et le sentir vivant. "En sexothérapie fonctionnelle, on apprend à le travailler. Le périnée est très important en matière de sexualité : en le contractant, on stimule les racines du clitoris, ce qui peut amener à l’orgasme."

Maîtriser son plaisir

Si les femmes n’hésitent pas à consulter en cas de douleurs pendant l’acte sexuel, il n’en va pas toujours de même pour celles qui n’ont pas de plaisir.

"On a une éducation à la maladie – comment enfiler un préservatif, se protéger des MST –, note notre experte, mais savoir comment mettre du sentiment dans l’acte ou prendre en charge son plaisir sans attendre que l’autre fasse tout, là-dessus, on n’a absolument pas d’info !

Beaucoup de femmes sont bercées par l'illusion du prince charmant qui prend tout en charge, mais le pauvre est totalement perdu : il n’y a pas de mode d’emploi unique ! D’une femme à l’autre, ça ne se passe pas du tout de la même façon."

Du coup, pas de secret, chacun doit prendre en charge son plaisir tout en restant en lien et en communication avec son partenaire. "La femme est actrice de son plaisir, insiste la spécialiste, elle doit se connaître et savoir ce qui déclenche en elle du plaisir pour pouvoir guider son partenaire dans les caresses et la pénétration."

Du côté du désir, "c’est comme toute chose, ça s’use !  Au début d’une relation, on en fait une tonne alors que le partenaire est prêt. C’est au bout de dix ou quinze ans qu’il faut être capable de ré-érotiser son quotidien. Par des séries d’exercices, j’invite les personnes qui viennent consulter à reprendre conscience de leur sensualité pour faire renaître la flamme".

La clé du plaisir ? Le mouvement

S’il y a un mot-clé pour l’ostéo-sexothérapeute, c’est bien le mouvement. "Pour une sexualité épanouie, il faut un bassin qui bouge bien. Il y a une part mécanique à la sexualité, que ce soit pour le plaisir ou pour procréer. Avec l’ostéopathie, on s’assure que tout bouge et fonctionne harmonieusement."

Il en va de même pour certaines questions gynéco, comme le syndrome prémenstruel et les règles douloureuses, qui peuvent être liés à des blocages dans le bassin qui entraînent un mauvais fonctionnement des ovaires.

Mais les blocages peuvent aussi être psychologiques, notamment dans le cas de difficultés à tomber enceinte. "En ostéopathie, les tissus nous parlent. C’est impressionnant de voir comme tout peut se libérer à l’évocation d’une grand-mère qui a perdu un enfant en bas âge ou d'un avortement vingt ans auparavant : on sent un nœud qui se défait et cela peut suffire pour tout remettre en ordre. Il ne faut pas rester suspendue dans l’émotionnel mais redescendre et libérer le corps pour que l’histoire puisse continuer."

Articles du même dossier
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte