Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Alimentation

Le flexitarisme à travers le monde

Aujourd'hui c'est veggie
Publirédactionnel
Publirédactionnel
le 24 juin 2015
Aujourd'hui c'est veggie ! Bjorg s'engage et vous donne rendez-vous chaque semaine pour vous faire découvrir les alternatives saines et gourmandes du régime flexitarien. Témoignages, recettes, reportages, conseils...découvrez tous les bienfaits de ce mode d'alimentation facile à adopter où les protéines végétales sont à l'honneur !

Partenaire

Si vous deviez définir le plat « typique Français » que diriez-vous ? Difficile de citer un plat qui ne comporte pas de viande ou de poisson. Choucroute, Kig ha Farz, Moules-frites, Bouillabaisse ou encore Cassoulet, Boeuf Bourguignon... notre gastronomie est plutôt typique d'une alimentation carnée. Mais qu'en est-il à travers le monde ? Voici un aperçu d'autres modes d'alimentation qui font la part belle au Veggie.
Cette tendance reprend les principes du régime flexitarien, qui privilégie les légumes sans totalement interdire les produits carnés. Vous verrez que ses origines s'inscrivent dans une démarche à la fois globale et ancienne.
Le régime Crétois.
L'huile d'olive abonde dans les plats et parfume légumes, ail, oignon, et de nombreux produits céréaliers complets. Plusieurs études ont montré son intérêt à lutter contre les maladies cardiovasculaires. La limite ? Ce régime se base sur une grande consommation de poissons, alors que ceux-ci sont de plus en plus  pollués par les métaux lourds.
L'Inde.
Dans le 2ème pays le plus peuplé du monde, on mange beaucoup de plats avec des céréales, des légumineuses, et des légumes frais. Le caractère sacré de la vache fait que la consommation de viande rouge est très peu répandue, même si cela a tendance à évoluer avec le temps. L'anecdote : l'émission MasterChef en Inde met en compétition uniquement des plats végétariens. 
La cuisine libanaise.
Au carrefour de plusieurs régions, reliant l'Europe et l'Asie, le Liban est un creuset de civilisations. Son patrimoine gastronomique emprunte aussi bien au régime traditionnel méditerranéen qu'aux plats du Moyen-Orient. Houmous, falafels, caviar d'aubergines… il y a mille façons de se régaler. Le risque : prendre goût aux aliments frits, sautés…
Le régime Okinawa.
Bel exemple de régime flexitarien, il doit son nom à un archipel japonais très prisé des chercheurs en nutrition ; on y a constaté une excellente longévité de la population (la plus élevée au monde !). Ce mode d'alimentation semi-végétarien, pauvre en matières grasses, privilégie les légumes, aliments à faible densité énergétique. Chose étonnante, beaucoup d'habitants d'Okinawa vivent plus de 100 ans en pleine possession de leurs moyens.
Le régime Nathan Pritkin.
Cet américain apprit à l'âge de 41 ans que ses artères étaient quasi-bouchées et en très mauvais état. Soucieux de sa santé et de celle de ses contemporains, il mit en place en régime basé sur des glucides complexes et des fibres alimentaires. Même si la viande n'est pas interdite, elle est limitée à une ou deux occurrences par semaine. Une limite : c'est un régime un peu sévère qui risque de créer des frustrations chez ceux qui aiment les corps gras.
 
Retrouvez toute la gamme veggie de Bjorg ainsi que de nombreuses recettes sur le site www.bjorg.fr !
Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire