Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Podcast

Catherine Oberlé : Abus sexuels dans l'enfance, se libérer puis guérir - Épisode #177

Catherine-Oberle dans Métamorphose Podcast copyright Catherine de Vaucelles
Métamorphose, le podcast d’Anne Ghesquière
Anne Ghesquière
Par Anne Ghesquière
le 10 mars 2021

Anne Ghesquière reçoit dans Métamorphose Catherine Oberlé, Gestalt-thérapeute, coach, conférencière et auteure. Spécialiste dans l’accompagnement des femmes et de la guérison du féminin, elle a mené des recherches sur les conséquences des agressions sexuelles. Un necessaire et brûlant sujet d’actualité pour libérer la parole des victimes d’incestes, d'agressions sexuelles et revivre après ce trauma. Un thème douloureux mais essentiel. - Épisode #177


Partenaire

Dans cet épisode avec Catherine Oberlé, j'aborderai les thèmes suivants :

  • Catherine, tu as été victime d’agression sexuelle dans ton enfance, c’est ce qui a préfiguré de ton chemin de thérapeute ?
  • Tu as notamment rédigé un mémoire sur le thème des addictions dans lequel tu mets en évidence, en t’appuyant sur sa propre histoire, le lien qu’il peut y avoir, dans certains cas, entre abus sexuel et addiction…
  • On connaît aujourd’hui les grandes lignes des conséquences des agressions sexuelles mais on ne mesure pas encore pleinement les répercussions au long terme dans la vie quotidienne des personnes concernées, c’est-à-dire ? Que faut-il mettre en place ?
  • L’agression sexuelle est un poison qui se distille tout au long de la vie, en touchant à l’estime de soi cela touche à l’intime de la personne et peut parfois agir comme une bombe à retardement ?
  • Tu dis qu’il est urgent de pouvoir intervenir rapidement, de repérer plus tôt les victimes potentielles, de libérer la parole et de connaître de manière plus large les conséquences, les comportements, les signaux de détresse. Quels sont ces signaux par exemple ?
  • Comment libérer la parole, quelles sont les étapes pour en parler, parfois les victimes se sentent coupables, n’ont pas de souvenirs précis même si elles savent ? Qui consulter en premier, comment se faire suivre et à qui en parler ?
  • Et quand on est enfant… Comment faire ? Comment mieux informer les enfants ?
  • Tu parles ensuite de redonner du sens, de retrouver sa puissance, de guérir son âme, de se reconnecter à la joie et retrouver l’amour de soi…
  • Comment arriver à sortir de la honte et de la culpabilité : les 2 points clés du travail thérapeutique pour réussir à prendre sa place dans la société, dépasser le trauma et s’épanouir ?
  • Quid de l’inceste entre mineurs (fratries, cousins etc.) et des agressions sexuelles entre mineurs ?
  • On parle de l’agression sexuelle des filles, cela est aussi assez fréquent chez les garçons et peut-être encore plus tabou ?
  • Le pédophile est majoritairement un homme mais il peut être aussi une femme...
  • Parfois les victimes se disent : "je ne veux pas faire d’histoire ou de vagues, ce n’est finalement peut-être pas si grave ce qui s’est passé"...
  • Et pour les petits enfants qui n’ont pas de souvenirs, comment cela peut-il revenir à la surface ?
  • Peut-on et comment faire la paix avec son agresseur/bourreau quand on sait qui il est ? Est-ce une voie de guérison ? Et quand il s’agit d’un parent dans le cadre d’inceste ?
  • Comment revenir sur des faits qui se sont déroulés il y a très longtemps ?
  • Quels sont les moyens préventifs de la société pour éviter les passages à l’acte ?

Qui est mon invitée de la semaine, Catherine Oberlé ?

Catherine Oberlé est une Gestalt-thérapeute, coach et conférencière. Elle a accompagné ces dernières années de nombreuses personnes sur la voie de la guérison et elle propose, à travers l’Académie du Féminin dont elle est fondatrice, des programmes d’accompagnement afin de permettre à chacun-e de se reconnecter à sa propre puissance. Elle est l’auteure du livre «Domptez vos peurs et libérez votre féminin» aux Ed. Leduc.s.

Quelques citations du podcast avec Catherine Oberlé :

“L’enfant a besoin de tendresse et l’adulte va abuser de lui en apportant de la sexualité"
"Il y a un effet de sidération qui fait que l’enfant ne peut pas agir, ne peut pas partir, ne peut pas s’enfuir, il n’avait pas de choix"
"Une personne qui a été «abusée» dans son enfance est souvent une personne qui peut être abusée dans sa vie d’adulte"
"Il est totalement faux de croire que le silence va arranger les choses"
"Une agression sexuelle vient détruire l’estime de soi, l’identité, c’est pour ça que je dis que ça vient toucher l’âme..."
"Suite à une agression sexuelle, il faut se faire accompagner. Car il est possible de s’en sortir et de retrouver goût à la vie !"

Soutenez notre podcast en rejoignant dès maintenant la Tribu Métamorphose : http://www.patreon.com/metamorphose

Retrouvez Métamorphose, le podcast qui éveille la conscience sur Apple Podcast / Google Podcasts /Spotify/ Deezer /YouTube / SoundCloud/ CastBox/ TuneIn.

Suivez l'actualité des épisodes Métamorphose Podcast sur Instagram, découvrez l'invité de la semaine et gagnez des surprises ;-)
https://www.instagram.com/metamorphosepodcast/

Bonne écoute

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire