Portrait

Niels Rodin : sa passion, inviter les agrumes en cuisine

Publié le 2 juin 2018
© DR

Qui aurait cru que le yuzu, ce petit fruit japonais, pouvait se plaire sur les rives du lac Léman ? Cette découverte, Niels Rodin l'a faite voilà bientôt dix ans, lorsque s'est ouvert à lui l'univers merveilleux des agrumes.

Cet article a été publié dans le magazine Fémininbio #15 Février-Mars 2018

Tout a commencé par une rencontre avec un cédratier, cet arbre aux grands fruits jaunes, ancêtres du citron, en hivernage dans une jardinerie proche de chez lui. "Je ne connaissais pas cet arbre et ces énormes fruits. J'ai demandé ce que c'était et, curieux, j'ai réussi à convaincre la vendeuse de me céder la caisse de cédrats. De retour à la maison, je me suis demandé ce que j'allais en faire !" Un petit tour sur Internet lui apprend que l'on peut faire de la liqueur ; "cela changeait du limoncello, c'était une bonne idée de cadeau pour les copains", se souvient Niels Rodin qui, à l'époque, ne réalise pas qu'il vient d'ouvrir les portes d'un monde fascinant.

Il bascule définitivement le jour où il découvre le yuzu, ce petit agrume venu du Japon. "Quand je l'ai goûté pour la première fois, ça a été une véritable décharge électrique", se souvient-il. Un coup de foudre qui va l'amener à remuer ciel et terre pour trouver un yuzu qu'il pourrait faire pousser dans son jardin. À partir de là, tout s'enchaîne : "J'ai voulu avoir plus de variétés d'agrumes, mais comme rares sont celles qui poussent facilement en terre en Suisse, j'ai commencé à louer quelques mètres carrés de serre à un voisin agriculteur, et peu à peu... j'en ai loué de plus en plus !"

Niels Rodin se concentre sur les agrumes qui peuvent révéler leur intérêt en cuisine. "Certains sont très acides, d'autres pas du tout, on dirait presque de l'eau sucrée, s'amuse le passionné. L'acidité est importante pour l'équilibre des goûts. D'ailleurs, dans les agrumes, ce que je préfère, ce sont les écorces, c'est là qu'il y a le plus de caractère."

La palette des goûts est vaste, et Niels Rodin ne cache pas avoir eu certaines déceptions après avoir suivi les conseils d'autres férus d'agrumes sur les forums en ligne où il est actif.

À l'inverse, certains fruits lui ont réservé de belles surprises : "Le combava a de merveilleuses notes de gingembre et de citronnelle, et certaines limes font penser à l'eucalyptus", raconte-t-il. Tous ne se laissent pas facilement apprécier, comme il le souligne en donnant l'exemple du citron Meyer : "Il a des notes camphrées, presque médicamenteuses. Au premier abord, on peut se dire que c'est une horreur. Mais quand on sait l'utiliser et le doser en cuisine, c'est sublime."

Chez Niels Rodin, tout est bio : "En bon gourmand, j'ai envie de savoir ce que je mange, explique-t-il. Les agrumes sont très souvent des éponges à pesticides, je ne veux pas retrouver des cocktails de cochonneries dans mon assiette ni en proposer à mes clients !"
Par praticité, il s'est aussi tourné vers la permaculture : "Au début, je désherbais tous les week-ends les sols de mes serres. Et puis j'ai réalisé qu'il valait mieux faire avec la nature que contre. J'ai donc planté plus de 200 variétés de plantes appréciant l'ombre et amenant des pollinisateurs, qui augmentent la productivité et réduisent mon travail. J'intègre régulièrement des insectes prédateurs qui combattent les nuisibles. J'ai créé un écosystème 100 % naturel !"

Lorsque Niels Rodin parle de ses agrumes, on est comme plongé dans un monde parallèle et un peu magique. L’agrumiculteur (si, si, ça se dit !) garde quand même les pieds sur terre : ses 17 années passées dans la finance lui sont bien utiles pour gérer son entreprise. Car oui, Niels Rodin a eu une autre vie. Après quelques années passées à découvrir puis à organiser ses cultures, l'ancien cadre s'est retrouvé à cumuler deux jobs à plein temps. La crise de la quarantaine aidant, il a préféré suivre sa passion, qui a donné un nouveau sens à son existence.

Pour aller plus loin :
nielsrodin.com

Articles du thème Green people
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !