Ménage de printemps

Petit cours de ménage de printemps

Publié le 3 avril 2018 - Mis à jour le 5 avril 2018

Cette fois, c’est décidé, vous vous lancez dans le fameux ménage de printemps. Nettoyer, astiquer, dépoussiérer, faire briller. Germes et poussières vont trembler. Suivez donc le guide naturel et écolo !

Aération totale. Le nettoyage de printemps, c’est l’occasion d’aérer votre logement toute la journée. En effet les concentrations de polluants, contrairement à ce que l’on croit sont bien plus importantes à l’intérieur qu’à l’extérieur. Et tout au long de l’année, pensez à ouvrir régulièrement vos fenêtres.

On attaque par la cuisine ? Commençons donc par la cuisine, la pièce la plus fréquentée.  Chaude et humide, cet espace est un lieu idéal pour le développement des microbes. Entre le plan de travail, la poubelle, l’évier, le lave-vaisselle et le réfrigérateur, les foyers de germes ne manquent pas. Vous devrez donc aérer et nettoyer l’ensemble, sans oublier le sol. De cette manière, vous limiterez le développement des germes qui se nourrissent des salissures. Pour le choix du produit, optez donc pour des solutions à la fois efficaces et respectueuses de l’environnement.

Maintenant les chambres. Chacun d’entre nous est censé y passer environ la moitié de son temps ! L’opération ménage de printemps consiste ici à retourner les matelas, les aérer et à les secouer. Vous passerez ensuite l’aspirateur sur les deux faces des matelas mais aussi sur le sommier. Même punition pour les oreillers et les couettes que vous devrez également laver.

Cuisine, chambre, nous voici désormais dans la salle de bain. L’atmosphère chaude et humide est propice au développement des bactéries et autres moisissures. Là encore, l’aération revient tel un leit-motiv. Et pour le nettoyage, vous utiliserez le même duo de choc que dans la cuisine : détergent et antibactérien. Ne négligez pas non plus la serviette de bain. Sur la base d’une douche quotidienne, elle devrait être changée une fois par semaine, à condition de la laisser sécher complètement après chaque utilisation. Et veillez à bien l’étendre. De cette manière elle séchera au plus vite, éloignant ainsi les microbes. Si la serviette reste humide, le séchage des mains ne sera pas efficace.

Quelques conseils de base. Limitez au maximum les mélanges de produits nettoyants dans la maison. Mieux vaut utiliser des produits prêts à l’emploi. Soyez « économes » et respectez les conseils d’utilisation et de dosage. Très souvent, il suffit d’une petite quantité de produit pour obtenir de bons résultats et parfois même, il est suffisant de procéder à un bon rinçage. Vous serez surpris de constater comme il est possible de venir à bout de la saleté, avec une microfibre humide, sans rien ajouter. Mais ce n’est pas une raison pour gaspiller l’eau…

Pour constituer votre kit ménage et bénéficier d'autres conseils pour garder une maison saine, rendez-vous sur www.etaminedulys.fr

Articles du dossier Trucs et astuces de ménage naturel et bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte