Développement personnel

Comment se motiver au travail après des semaines de vacances ?

Publié le 4 septembre 2020
Laurence Besançon est entrepreneuse et coach. Créatrice des soirées et du Programme Collectif "Oser le Job de ses Rêves", elle a permis à des centaines de cadres de réconcilier rêve et travail. Info : oserlejobdeseseves.fr.
Et si, pour réussir cette rentrée, il suffisait simplement de mettre un peu plus de « vacances » dedans ?
Et si, pour réussir cette rentrée, il suffisait simplement de mettre un peu plus de « vacances » dedans ?
© Avel Chuklanov

Après une année rythmée par un confinement, du télétravail pour une majorité et des vacances aux quatre coins de la France, l'heure est à la reprise du travail et pour certain.es, un retour au bureau. Comment rester motivé.e après un tel chamboulement de vie ? Notre coach en développement personnel vous guide pour cette rentrée un peu particulière.

Cette année, on est parti en vacances à l’improviste, un peu comme on est parti se confiner. 

Les réservations se sont faites en une heure au lieu d’un mois et les bagages en un peu plus lourds que l’année d’avant (le ciré pour la Bretagne, le gilet pour la montagne…).
On a avalé les kilomètres (français) à pied, en vélo ou en voiture avec l’énergie de ceux qui sont restés trop longtemps assis, coincés entre quatre murs.
Faute de plans faits à l’avance, on s’est retrouvé chez les uns ou les autres. Heureux de se revoir. Heureux de boire un verre sans écran interposé.

On a cherché la mer, la montagne, la marche ou la nage pour se sentir vivant.

>> A lire sur FemininBio Comment obtenir le job de ses rêves en dévoilant votre personnalité ?

On a découvert que la France était grande, en plus d’être belle, et qu’elle pouvait, presqu’à elle seule, nourrir nos besoins d’évasion. Cet été : on a gouté notre liberté retrouvée avec gourmandise et simplicité. Et franchement, on a été heureux.se !

La rentrée, c’est un peu le côté pile des vacances.

Nos vacances ont été chahutées, improvisées mais elles ont retrouvé un goût d’essentiel. La rentrée s’annonce tout aussi (voire plus) chaotique : alors, que pouvez-vous ramener de l’édition 2020 de vos vacances pour que votre rentrée soit, elle aussi, réussie… malgré tout ?

Propositions en 3 leçons.

Leçon n°1 : ensemble, c’est tout !

Cet été, c’est un peu Anna Gavalda qui a pris le contrôle de nos vacances. En manque de relations depuis mars, l’été s’est fait convivial. Tant mieux et pour cause : les rencontres « en vrai » décuple (en comparaison avec les rencontres virtuelles) notre niveau d’ocytocine, l’hormone des interactions sociales.

Donc, à la rentrée, on n’hésite plus. Entre télétravail ou masque au bureau : on choisit le bureau masqué (si, si) et, entre deux dossiers, on file au café et on fait comme à la plage : on bavarde. L’idée est de créer du lien social sans intention particulière, une conversation sans objectif, dont le seul but est d’exprimer des émotions. Vous pouvez même aller jusqu’au commérage (gentil) : des scientifiques de l’Université de Pavie en Italie ont démontré qu’il permettait à notre cerveau de libérer encore plus d’ocytocine : tout est bon pour se sentir proche de ses collègues.

Leçon n°2 : ici, c’est pas si mal !

Cet été, on est massivement resté en France et finalement, on a découvert des coins dont on a vanté (sur whatsapp et ailleurs) la ressemblance avec le Grand Canyon, la Toscane ou encore l’Ecosse.

Dans notre programme «Oser le Job de ses Rêves», nous insistons sur le fait de valoriser son quotidien. On ne promeut pas l’immobilisme (au contraire), mais on promeut de savoir reconnaître les petits bonheurs de sa vie, telle qu’elle est. Parce qu’être heureux commence déjà par prendre soin de ce que l’on a.

Votre vie, c’est la France de vos vacances : il y a sans doute des coins que vous n’avez pas encore visités mais qui valent le coup quand-même : des collègues à inviter déjeuner, des passions mises de côté, des voisins à rencontrer…

Et « ici », c’est aussi votre corps. Là aussi, faites comme en vacances : faute de mer, plongez-le dans des bains (rien ne vaut 20mn d’immersion dans un bain chaud), massez-le, bougez-le !

Enfin, posez-vous cette question : comment je peux revaloriser mon quotidien sans fuir ou chercher trop loin ?

Leçon n°3 : l’impro finalement, ça marche aussi

Cet été, on a été les rois de l’impro et on ne l’a pas si mal vécu.
On vit dans un monde paramétré où l’on n’a presque pas le droit aux errements. Le trou dans le CV est la bête noire de tout chercheur d’emploi. Mais se laisser vivre est parfois salutaire et surtout propice à se laisser surprendre. Tout créatif vous expliquera qu’une partie de son travail est justement de ne rien faire.

Les vacances sont là pour ça, mais ne pas les attendre pour s’accorder de vraies pauses est essentiel pour notre cerveau. Car c’est dans ces déviations que nous ouvrons l’accès à notre pré-frontal (où se loge notre intuition) et que l’idée du siècle peut surgir. Tout planifier laisse donc peu de place à ces fulgurances. Et c’est aussi dans ces moments-là que les vraies décisions se prennent et que l’on peut (après seulement) remettre de l’ordre.

En septembre, habituellement, c’est la vie normale qui recommence. Cette année, tout se disloque et la normalité avance masquée... Et si, pour réussir cette rentrée, il suffisait simplement de mettre un peu plus de « vacances » dedans ?

 

Les soirées et programmes «Oser le Job de ses Rêves » de Laurence Besançon ont déjà rassemblé plusieurs milliers de personnes et permis à des centaines de cadres de retrouver le chemin de leurs rêves au travail ! Retrouvez les prochaines dates sur : oserlejobdesesreves.fr

Abonnez-vous à FemininBio en version papier ou pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du dossier C'est la rentrée !
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte