Energie

7 règles pour pratiquer l'auto-guérison grâce à l'énergie

Publié le 26 novembre 2018
Professeure des Universités en électronique et passionnée parl’énergie et son effet sur le corps, Nathalie Julien est l'auteure de deux ouvrages paru aux éditionsEyrolles, "Le massage" et "Guérir par l’énergie"
Si vous souhaitez magnétiser de l’eau ou vos aliments, au lieu d’acheter le dernier gri-gri à la mode, pourquoi ne pas plutôt utiliser vos mains qui sont là, gratuites et disponibles
Si vous souhaitez magnétiser de l’eau ou vos aliments, au lieu d’acheter le dernier gri-gri à la mode, pourquoi ne pas plutôt utiliser vos mains qui sont là, gratuites et disponibles
© William Farlow Unsplash

L’énergie a une particularité : universellement reconnue dans toutes les cultures sous différentes formes, personne ne sait en définir l'essence. Malgré tout, elle revêt un potentiel de guérison pour le corps, que je vous dévoile avec 7 règles simples à mettre en pratique.

 

Cet article a été publié dans le magazine FemininBio #19 octobre-novembre 2018
>> Pour acheter le magazine en PDF, c'est ici

 

 

D'un point de vue étymologique, énergie signifie "qui met en mouvement". Pour les scientifiques, l'énergie demeure pourtant un mystère, car on ne sait la définir que par ses effets sur la matière : énergies électrique, thermique, etc.

L’énergie facteur de santé

On peut mesurer l'impact de l'énergie sur le corps humain et les techniques de guérison qui l'utilisent se réfèrent essentiellement à trois visions du monde validées par des études scientifiques récentes : dans la vision chamanique, tous les êtres vivants baignent dans une matrice d’énergie qui les relie ; dans la vision indienne, l’énergie s’exprime à travers les chakras et les auras ; dans la vision chinoise, il s’agit de méridiens.

Ces visions ne s’excluent pas, elles se complètent. Le point commun de ces pratiques c’est le mouvement de l’énergie et sa libre circulation dans le corps, qui garantit notre santé.

Je définis l’énergie comme de l’information en mouvement. Les pensées, les mots, les émotions et même les symptômes sont des messages de notre corps qui nous permettent de rétablir notre équilibre ou de rester en bonne santé.

Voici 7 règles pour comprendre et expérimenter la guérison énergétique.

Règle 1 : mon corps a les réponses

Non seulement mon corps a toutes les informations, mais en plus il ne ment pas ! Vous pouvez l’interroger pour savoir ce qui est bon pour vous. Essayez l'exercice qui suit.

Fermez les yeux, respirez calmement. Pensez à quelque chose de triste, quelqu’un que vous n’aimez pas ou un moment difficile de votre vie.

Sentez le mouvement que cette pensée produit dans votre corps ;vous pouvez vous sentir vidée, lourde, sombre… Les sensations sont différentes pour chacune, c’est la vôtre qui importe.

Pensez à présent à quelque chose de joyeux et observez la variation dans votre corps.

Sans bouger, avec vos pensées, vous avez modifié votre état intérieur et votre énergie. En prenant conscience de ces variations dans votre quotidien, vous identifierez rapidement ce qui vous convient le mieux et ce qu’il vous faut plutôt éviter.

Règle 2 : l’énergie suit l’intention

Nous venons de voir que nos pensées ont un impact immédiat sur notre énergie, donc nous pouvons la diriger vers un organe malade ou bien une partie de notre corps douloureuse, ou simplement nous focaliser sur notre bien-être pour maintenir notre équilibre.

Si vous vous voyez comme quelqu’un de souffrant, d’impuissant, vous ne donnez pas à votre corps les moyens de se guérir. Donc pensez-vous, sentez-vous pleine de vie et d’énergie, c’est bon pour la santé !

Règle 3 : l’énergie est neutre

Puisque l’énergie est une information, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise énergie ; ce qui va faire la différence est ce que vous choisissez de faire avec cette information, ce sont vos actes.

Par exemple la colère, lorsque vous savez la transformer, est un formidable moteur pour votre créativité ; c’est par exemple grâce à elle que j’ai écrit mes livres !

Règle 4 : je me fie à mes ressentis

Votre ressenti vous appartient et personne ne peut vous dire ce qui est bon pour vous, quels que soient les pouvoirs que cet individu s’attribue.

Les interprétations, assujetties au mental, vont dépendre de notre culture, de notre histoire, alors que notre vérité viendra de notre corps. Ne laissez personne vous faire douter de votre ressenti parce qu’il ne le comprend pas.

Règle 5 : ma guérison m’appartient

Aucun thérapeute ne peut vous soigner, personne n’a ce pouvoir sur vous en dehors de vous-même. Le thérapeute va remettre votre énergie en mouvement, c’est votre corps qui fera le reste.

Si vous ne vous engagez pas dans votre guérison, le symptôme peut disparaître, mais le déséquilibre va persister et se manifester d’une autre façon dans votre corps, souvent plus violemment, afin de se faire entendre.

Règle 6 : je fais simple

Comme l’électricité, l’énergie choisit toujours le circuit de moindre résistance, donc choisissez la simplicité.

Si vous souhaitez magnétiser de l’eau ou vos aliments, au lieu d’acheter le dernier gri-gri à la mode, pourquoi ne pas plutôt utiliser vos mains qui sont là, gratuites et disponibles, pour accorder directement ce que vous avalez avec votre corps ?

Règle 7 : je pratique !

Vous aurez beau lire tous les livres que vous voulez, vous ne pourrez pas appréhender l’énergie autrement qu’en la ressentant dans votre corps.

Pour développer votre ressenti il faut pratiquer, car plus vous pratiquez, plus vos sensations s’affinent et plus vous êtes efficace.

Pour une écologie de la guérison

Les énergéticiens (spécialistes de l’énergétique), qu’ils soient scientifiques ou thérapeutes, appliquent des techniques complexes qui nécessitent un long apprentissage.

À travers les règles précédentes, je vous propose d’expérimenter un état d’esprit et un mode de vie différents, car je crois que chacun peut retrouver son pouvoir intérieur de guérison sans talent particulier ni connaissances élaborées.

C’est ce que je nomme "l’écologie de la guérison", seule réponse pertinente à la chute mondiale de l’espérance de vie en bonne santé.

Pour qualifier ma pratique d’accompagnement, un nouveau mot a émergé : "énergicienne"©. Il s'agit d'une personne qui cultive son énergie au quotidien et qui apprend aux autres à le faire à partir d’outils simples.

L’énergie est là, toujours disponible et accessible à tous, car sans énergie nous ne serions pas en vie. Il faut juste réapprendre à se connecter à notre ressenti, à prendre conscience de notre énergie et à la cultiver. Alors pratiquez, expérimentez, faites confiance à votre corps et, surtout, amusez-vous !

 

Retrouvez Nathalie Julien dans son livre "Guérir par l'énergie" aux éditions Eyrolles

 

 

 

 

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier ou pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque près de chez vous !

 

 

Articles du thème Bien-être au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte