Famille confinée

Comment éviter le burn-out des parents pendant le confinement ?

Publié le 28 avril 2020
Liliane Holstein est psychanalyste pour adultes, enfants et couples. Elle est l'auteure des livres La magie du couple heureux, Le burn-out parental, et Le syndrome de la mouche contre la vitre, parus aux éditions Josette Lyon. Son site : psychanalyste-holstein.com
Plus ils sentent leurs parents désarmés par leurs attitudes, leur manque de solidarité dans le couple, et plus l’inquiétude chez les enfants se manifeste fortement.
Plus ils sentent leurs parents désarmés par leurs attitudes, leur manque de solidarité dans le couple, et plus l’inquiétude chez les enfants se manifeste fortement.
© Jonathan Borba

Ecole à la maison, télétravail, tâches ménagères... Les journées des parents sont bien occupées depuis le début du confinement et peuvent, pour certains, être une grande source de stress. Pour notre experte psychanalyste pour parents, les enfants ressentent cette anxiété. Découvrez ses conseils pour apaiser les tensions à la maison.

Prendre enfin du temps avec ses enfants, rester chez soi, ne plus courir du matin au soir. Les enfants en rêvaient, les parents pensaient cette idée directement sortie d’un film de science ficton !

Et soudain, contre toute attente, par le biais de ce confinement rendu nécessaire par cette épidémie de covid 19, ce rêve impossible est devenu réalité.
La course infernale s’est du jour au lendemain, figée. Enfin ne plus courrir pour déposer les enfants à la crèche ou  à l’école, avant de s’engouffrer dans les transports en commun, puis de travailler une journée durant, pour reprendre une seconde journée chez soi, avec des enfants fatigués et énervés d’avoir passé 12 heures à l’extérieur de leur nid, répondre à leurs centaines de sollicitations, puis de s’effondrer à 23 heures !

>> A lire sur FemininBio Confinement : retrouver le sommeil grâce à la naturopathie

Lors des consultations (en téléconsultations, confinement oblige), j’entends une forme de détente dans de nombreuses familles. Les enfants semblent souvent apaisés et trouvent un rythme, même si avec ce printemps magnifique et tentateur, le fait de ne pas pouvoir sortir, est difficile à accepter pour eux.

Des parents stressés et les enfants aussi

Pourtant, tout n’est pas si simple et j’entends également de nombreux parents s’énerver gravement, ne plus supporter leur propre privation de sortie et encore moins de jongler entre l’école à domicile, la difficulté de s’isoler pour télétravailler et les demandes permanentes de leurs enfants, leurs cris, leurs chahuts.

Mais au delà de ces réelles difficultés, il est important de savoir que les enfants sont d’autant difficiles et exigeants quand ils sentent que leurs parents sont en déséquilibre, (dépression, nervosité pour d’autres raisons, peurs, inquiétudes). Ce qui les perturbe le plus, c’est de sentir le couple de leurs parents avoir peu de complicité affective, pas plus de gestes de tendresse et encore moins de mots qui témoignent de leur sentiments et de leur proximité.

>> A lire sur FemininBio Coronavirus : nettoyer et désinfecter vos fruits, légumes et boîtes de courses avec un produit naturel

Cet éloignement dans le couple représente une inquiétude inconsciente très importante pour les enfants, y compris pour les tous petits qui sentent de manière très subtile la tristesse, la frustration affective et les failles dans le fonctionnement de leur parents.

Plus les parents vont mal, et plus les enfants le montrent

Le malaise ressenti mute en un besoin de « faire quelque chose » pour leurs parents, afin de les alerter, de les faire changer de comportements (le non amour, le peu d’amour, l’amour contrarié ou dysfonctionnant) . Mais comment faire, lorsqu’on est un enfant ?

ils n’ont alors, et de manière inconsciente de surcroit, que peu de solutions :
la prostration,
la tristesse,
les troubles de l’alimentation ou du sommeil,

mais surtout, l’agitation, ce qui ressemble à des caprices, à un insatisfaction chronique, à des demandes inscessantes, des jalousies dans la fratrie, des cris etc…

Plus ils sentent leurs parents désarmés par leurs attitudes, leur faiblesse, leur manque de confiance dans leurs qualités de parents, leur manque de solidarité dans le couple, l’absence de cohérence et de cohésion et plus l’inquiétude chez les enfants se manifeste fortement.

Les enfants sont des révélateurs extraordinaires des difficultés dans le couple parental

Dès que ces derniers en prennent conscience et se reconnectent par des gestes tendres, des paroles douces et respectueuses, par des vrais regards, de la confiance en leurs qualités d’adultes et de parents, les enfants s’apaisent (et n’en doutez pas, ils observent consciemment et inconsciemment les moindres modifications de vos comportements). Ils peuvent enfin se détendre et ne plus s’inquiéter de gérer la dysharmonie entre leurs parents. Leur détente est alors communicative et se diffuse comme une vague bienfaisante sur l’ensemble de la famille.

Ils ont également besoin de sentir leurs parents heureux réellement de passer du temps de qualité avec eux. La réalité des sentiments est un antidépreseur naturel pour les enfants et une réserve de d’optimisme pour eux.

Donc, n’hésitez pas à oublier vos ordinateurs, téléphones et tablettes, pour parler paisiblement avec eux, jouer, cuisiner, faire de la patisserie, regarder les étoiles le soir, vous raconter des histoires, faire de la méditation ensemble, des temps de relaxation, vous raconter vos rêves, parler de l’avenir, dessiner avec eux. Retrouvez la joie véritable de passer ce temps avec eux, car après tout, c’était bien le rêve que vous aviez fait avant même de les concevoir.

L'auteure

Liliane Holstein est psychanalyste pour adultes, enfants et couples. Elle est l'auteure des livres La magie du couple heureux, Le burn-out parental, et Le syndrome de la mouche contre la vitre, parus aux éditions Josette Lyon.
Son site : psychanalyste-holstein.com

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier / pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du dossier DOSSIER COMPLET : Coronavirus et confinement
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte