BD

"La différence invisible", formidable BD sur l'autisme Asperger

Publié le 21 octobre 2016 - Mis à jour le 25 janvier 2017
Les personnes Asperger se ressourcent en étant seules.
Les personnes Asperger se ressourcent en étant seules.
© Pixabay

Comment vivre avec le syndrome d'Asperger? Dans leur nouvel ouvrage, Julie Dachez et Mademoiselle Caroline apportent un nouveau regard sur cette « différence invisible », mal connue chez les femmes et par conséquent mal diagnostiquée.

Il y a des handicaps visibles et d'autres non. Certains ne se détectent pas facilement et parfois leur porteur n'est même pas au courant. Mais quand il réussit à mettre un nom sur la différence qu'il ressent au fond de lui, le soulagement est immense. 

C'est cette histoire que nous raconte Julie Dachez et Mademoiselle Caroline dans la BD La différence invisible. Marguerite a 27 ans, elle travaille dans une grande entreprise, a un copain, deux chats et un chien. Tout semble aller pour le mieux et pourtant, au fond, elle se sent différente. Incapable de s'intégrer dans les situations d'interactions sociales les plus banales, destabilisée par des traits d'humour qu'elle ne comprend pas, perturbée par les bruits de fond incessants au bureau, elle aime se réfugier chez elle, dans son cocon. 

Découverte du handicap et soulagement

L'héroïne s'est ainsi construit une petite vie tranquille, bordée de repères qui la rassurent. Pourtant, elle se sent différente, et certaines personnes dans son entourage ne manque pas de lui rappeler à l'occasion qu'elle n'est pas « normale », y compris son amoureux qui ne la comprend pas toujours. Une journée « pourrie » l'amène à oser enfin s'assoir à son bureau pour chercher des réponses à ses questions. Et c'est ainsi que de fil en aiguille, elle découvre qu'elle est autiste Asperger. Véritable soulagement pour elle, cette découverte est une libération. Marguerite décide de s'accepter comme elle est et de vivre pleinement, à sa manière.

Moins courant chez les femmes que chez les hommes, dans une proportion de 1 pour 4, le syndrome Asperger est plus difficile à diagnostiquer chez la gente féminine car les symptômes ne sont pas les mêmes que chez les hommes, et moins connus des médecins. Avec cette BD, les deux auteurs expliquent tant par les mots que le dessin, ce qu'est ce syndrome et ce que ressent une personne qui en est porteuse. C'est un témoignage fort et sensible, puisque le scénario se base sur l'histoire personnelle de Julie Dachez, diagnostiquée Asperger à 27 ans. Ce diagnostic a changé sa vie, l'aidant à s'accepter, et elle a depuis entrepris de faire connaître ce syndrôme au grand public afin de faire accepter cette différence comme une richesse dans notre société. 

La différence invisible
Mademoiselle Caroline & Julie Dachez
Éditions Delcourt
22,95 euros

Pour aller plus loin, le blog de Julie Dachez, emoiemoietmoi.over-blog.com, une référence sur le sujet. 

 

Articles du dossier Les lectures de Claire
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte