Maladie Coeliaque

Maladie Coeliaque : le baromètre Because Gus fait le point sur l'intolérance au gluten

Publié le 16 mai 2019
"Manger sans gluten ne veut pas dire avoir une assiette plus triste qu'un lundi matin pluvieux."
"Manger sans gluten ne veut pas dire avoir une assiette plus triste qu'un lundi matin pluvieux."
© unsplash/@wesual

Peu ou mal diagnostiquée, la maladie coeliaque ou intolérance au gluten toucherait pourtant 1 Français sur 4. À l'occasion du mois sensibilisation à cette maladie, en mai 2019, le site spécialisé Because Gus révèle les résultats de son premier baromètre qui dévoile des chiffres intéressants sur le sans gluten.

Qui sont les sans gluten ? Que mange t-on quand on est sans gluten ? Effet de mode ou régime alimentaire plus sain ? Alors que la "tendance" du sans gluten a fait se développer une offre impressionnante en GMS et magasins spécialisés, de nombreuses questions persistent sur cette alimentation. Le mois de mai, mois de sensibilisation à la maladie coeliaque, est donc l'occasion pour Because Gus, média "gluten free", de mettre à mal quelques idées reçues et faire le point sur le sujet grâce à son baromètre

Qui sont les sans gluten ?  

1 Français sur 4 est intolérant au gluten. 63% d'entre eux sont des femmes, contre 37% d'hommes. On ne parle ici que des personnes malades. En effet, certaines personnes décident d'arrêter le gluten par effet de mode, mais il ne s'agit que de 6% d'entre eux. Les autres le font donc par obligation. 

Parmis les personnes consommant sans gluten :

  • 45% sont dits "sensibles" et digèrent mal le gluten. 
  • 19% ont une autre pathologie et l'arrêt du gluten améliore leur état de santé. 
  • 13% sont coeliaques: ils risquent un cancer s'il ne sont pas diagnostiqués. 

Que mangent les sans gluten ? 

Il va sans dire qu'il est plus facile d'être sans gluten à domicile qu'au restaurant ou chez des amis. 

  • 2 sans gluten sur 3 disent cuisiner plus depuis qu'ils ont été diagnostiqué. 
  • 72% partagent le même repas sans gluten avec leur famille. 
  • 73% d'entre eux ne vont pas au restaurant comme ils le voudraient car les plats ne leur sont pas adaptés. 

Mais non, manger sans gluten ne veut pas dire se priver en permanence ou avoir une assiette plus triste qu'un lundi matin pluvieux. La situation a bien évolué ces 15 dernières années les produits sans gluten sont de plus en plus accessibles et ont même fait leurs apparitions (à minima, on en convient) dans nos rayons de supermarchés. 

Enfin, les recettes sans gluten n'ont rien à envier aux autres et FemininBio vous en a fait une sélection

Manger sans gluten, c'est plus sain

Pain, pâtes, farines... les sans gluten n'ont pas d'autre choix que d'acheter ces produits en magasins bio qui sont plus ou moins les seuls à les proposer. Mais "manger sans gluten = plus sain", c'est faux. Encore une idée reçue !

75% des sans gluten ne considèrent pas leurs produits plus sain parce que sans gluten. 80% d'entre eux mangent bio, certes, comme le reste de la population française.

Cela dit, 86% des sans gluten pensent que les problèmes liés au gluten sont dûs à l'agriculture moderne et à l'industrie alimentaire. 42% d'entre eux vont même jusqu'à faire plus facilement confiance aux marques qu'à leur médecin lorsqu'il s'agit de trouver des produits sans gluten. 

Comment devient-on sans gluten ? 

La question est la suivante : comment sait-on que l'on est intolérant au gluten ? 

S'il y a bien une règle à appliquer, c'est celle de ne pas se lancer dans ce régime sans avis médical préalable. Certes, seul 38% des sans gluten sont détectés par des professionnels de santé et seulement 16% d'entre eux sont testés pour la maladie coeliaque. Alors en cas de doute, plutôt que de se lancer à l'aveugle (comme c'est déjà le cas pour 37% d'entre eux), le mieux reste d'en parler à son médecin généraliste qui réorientera au besoin vers un gastro-entérologue.

Il existe également des kit de test simplifiés que l'on peut faire soi-même : Biocard Celiac Test. C'est un bon indicateur mais le résultat doit quand même être validé par un professionnel. 

À lire sur FemininBio: Maladie coeliaque: un autotest est disponible

Comment le régime sans gluten est-il présenté dans les médias ? 

92% des sans gluten estiment que les médias présentent leur régime comme une n-ième tendance alimentaire, alors qu'il s'agit bien là d'une nécessité médical. Les sans gluten qui le sont pour ces raisons s'en passeraient bien. 
98% d'entre eux estiment d'ailleurs que la France est en retard sur le sujet. Aux États-Unis par exemple, le sans gluten est accessible depuis longtemps dans les grandes surfaces.

De même pour les restaurants : il est beaucoup plus facile de trouver un restaurant adapté aux sans gluten à Los Angeles qu'à Bordeaux. On prend ici l'exemple de Los Angeles volontairement : on  voit cette ville comme la capitale des régimes en tous genres, des sérieux aux plus farfelus que les bobos s'arrachent. Or dans le cas des sans gluten, 88% des Français concernés ne sont pas parisiens et 36% d'entre eux habitent dans des villes de moins de 100 000 habitants. Absolument pas une tendance "bobo" donc.

Le régime sans gluten, et encore plus la maladie coeliaque, sont mal diagnostiqués alors que les médecins la connaissent. Peu pensent à faire passer les tests à leurs patients. En résultent donc, une mauvaise information sur le sujet et beaucoup de contre-vérités qui mènent la vie dure au personne qui en souffre.

Cela rend les opérations de sensibilisation d'autant plus importantes. Le 16 mai est la journée mondiale de la maladie coeliaque, mais l'opération de sensibilisation s'étend sur tout le mois de mai. 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du thème Sans gluten
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte